Cinquante Nuances de Grey, un roman érotique mais pas seulement.

30/11/2012

81ilV+Dp9bL

Titre : Cinquante nuances de Grey

Auteur : E. L. James

Editeur : Le livre de poche

Prix : 6,90€

Parution : 17 octobre 2012

Nombre de pages : 672 pages

Genre : Romance, Érotique

Résumé : Anastasia Steele, étudiante en littérature, a accepté la proposition de son amie journaliste de prendre sa place pour interviewer Christian Grey, un jeune et richissime chef d’entreprise de Seattle. Dès le premier regard, elle est à la fois séduite et intimidée. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier, jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille à mi-temps et lui propose un rendez-vous. Ana est follement attirée par cet homme. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, elle découvre son pouvoir érotique, ainsi que la part obscure qu’il tient à dissimuler…

 

 

Quand j’ai appris l’existence de ce livre, j’étais en premier temps intrigué, un livre érotique placé en tête de gondole, en tête de vente dans le monde entier, il y a de quoi se poser des questions. Puis ensuite j’ai lu que ce roman avait été écrit par une fan de Twilight frustré de la relation trop prude de Bella & Edward, je me suis donc dit pourquoi pas. 

 

L’histoire de base ne m’inspirait pas, un multi millionnaire, chef d’entreprise propose à une étudiante vierge effarouchée un contrat de 3 mois renouvelables pour que cette dernière devienne sa soumise dans une relation sexuelle SM. Soyons honnêtes, à moins d’être abonné aux livres érotiques/pornographiques ce n’est pas tellement le genre de synopsis qui donne envie de lire le bouquin, du moins dans mon cas si ce n’était pas le livre le plus vendu au monde je pense que je n’aurais même pas posé les yeux dessus. 

 

Je me suis donc lancée et j’ai dévoré Cinquante nuances de Grey en tout juste trois jours. 

 

Ce livre est incroyable, je ne pensais pas être autant bouleversé par la relation d’Ana et Christian. En revanche si vous êtes vite mal à l’aise avec les scènes érotiques passé votre chemin, le livre en y est rempli, vous avez le droit à des détails limite pornographiques tout les chapitres. Au début j’avais l’impression que c’était gratuit, que c’était juste pour remplir un trou dans le bouquin, mais au fil des pages on se rend compte que chaque relation sexuelle entre Ana & Christian permettent de découvrir l’évolution de leur relation, mais surtout de comprendre le mal-être dont souffre Christian. Le maniaque du contrôle qu’est Christian Grey a des faiblesses, alors qu’il laisse paraître un homme dur et sur de lui, au fond il est fragile.  

 

On s’étonne au fil des pages à vouloir autant qu’Ana que leurs relations marchent, ce livre nous immerge complètement. Certaines personnes ont reproché à l’auteur d’avoir une écriture trop simple, d’être trop vulgaire et de radoter en permanence les mêmes expressions, personnellement je n’ai pas trouvé, l’écriture n’est pas complexe certes, mais on voit qu’il y a eu de la recherche, l’auteur fait sans cesse des références, aussi bien à des livres, qu’à des musiques classiques, ce qui donne une impression de réelle à l’histoire. Il est vrai que certains textes sont vulgaires, mais ça permet justement de faire la différence entre les différents visages de Christian et de mettre l’accent sur comment, il voit l’amour. L’auteur radote les mêmes expressions, mais c’est parcequ’elles ont leurs importances et qu’au fil des pages les conséquences autour de ces dernières évoluent permettant également à la relation d’Ana et Christian de prendre une autre tournure. 

 

Si vous craignez de lire ce livre et d’y être choqué par les relations BDSM qu’entretiennent les personnages, sachez que ça reste très soft, pas de sang, pas de truc obscène, l’auteur garde une certaine retenu. 

 

J’ai apprécié Ana, et c’est assez rare que je m’attache à un personnage principal féminin, pour exemple Bella m’agace, Katniss m’agace, et c’est très souvent le cas dans bien des bouquins, mais ici Ana Steele est presque aussi intéressante que Christian, on arrive à se mettre à sa place, à la comprendre, pas une fois je ne l’ai trouvé idiote et agaçante, au contraire, elle est attachante et ses sentiments envers Christian sont bouleversant. La fin du bouquin m’a complètement tordu l’estomac. 

 

Vous l’aurez compris, j’ai adoré ce livre, il m’a prit aux tripes, m’a émue, et m’a bouleversé et j’en reste la première étonnée. 

 

Le deuxième tome, Cinquante Nuances plus foncées sortira le 3 janvier prochain en Français. 

 

L’histoire va être adaptée au cinéma, les droits ont été achetés par Universel Pictures et Focus Features. Ce sera Kelly Marcel, la scénariste de Terra nova qui écrira l’adaptation de Fifty Shades of Grey.  Emma Watson serait pressentie pour le rôle d’Ana, ce sera un vrai tournant pour sa carrière et la séparerait enfin de son rôle d’Hermione Granger.  Justin Bieber a été contacté pour interpréter Christian Grey, je n’ai rien contre ce chanteur, mais par pitié, on cherche un homme maniaque du contrôle, incroyablement beau & qui a 27 ans, Justin Bieber est très loin de l’image que je me fais du grand Christian Grey. Je verrais plus quelqu’un comme Ian Somerhalder, même si pour moi l’acteur parfait pour ce rôle est Matt Bomer. Je me demande comment ils vont adapter l’histoire au cinéma sans devoir interdire le film aux moins de 18 ans, j’espère que le roman ne sera pas trop entaché. 

 

 

0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *