Robin Hobb et son royaume des Anciens | NiNeHank
NineHank est un blog culturel ouvert en mai 2010 par un couple de Geeks : Nine & Hank. Le temps a passé et seulement Nine est restée, accompagnée de plusieurs rédacteurs de qualité, elle vous propose presque quotidiennement des articles sur des sujets divers et variés !

Robin Hobb et son royaume des Anciens


Aujourd’hui j’aimerai vous parler d’une auteur que j’aime beaucoup et qui pour moi est un écrivain incontournable de la scène fantastique du moment. Il s’agit de Robin Hobb, ou Margaret Lindholm de son vrai nom.

Cette femme, d’une soixantaine d’années maintenant, est la créatrice du royaume des Anciens. Au même titre que beaucoup d’autres dans ce domaine, elle a créé de tout pièce un monde fantastico-médiéval dans lequel elle a déjà placé aujourd’hui trois trilogies, une tétralogie et quelques nouvelles, autant dire pas mal d’aventures !

Pour ma part, j’ai découvert Robin Hobb par hasard, un jour à la Fnac, quand j’écumais le rayon « Littérature de l’imaginaire » et je ne me doutais pas à l’époque que j’allais tomber amoureuse de bon nombre de ses personnages.

J’ai envie de vous faire partager son œuvre, de vous la faire découvrir ou redécouvrir pour ceux qui connaissent déjà (et je pense que vous serez nombreux vu la notoriété qu’elle a acquis en France ces dernières années). J’ai choisi de vous présenter ces cycles, comme on dit outre-Atlantique, dans un ordre chronologique de lecture.

 

RETOUR AU PAYS 

PRÉLUDE AUX CYCLES DE L’ASSASSIN ROYAL ET AUX AVENTURIERS DE LA MER      

Dame Carillon Valjine Rochecarre est condamnée à l’exil et part avec toute sa famille loin de Jamaillia installer une colonie dans le désert des Pluies. Mêlée à la roture, elle doit mettre la main à la pâte pour assurer la survie du groupe dans une nature hostile, en s’efforçant de ne pas sombrer dans le désespoir. La découverte d’une ville mystérieuse, en grande partie souterraine et peuplée d’apparitions extraordinaires et de musiques envoûtantes, va la faire basculer dans un monde inconnu et pourtant étrangement, anormalement familier …

 

 

              Cette nouvelle est présentée sous la forme d’un journal intime, ce qui nous donne un rapport très proche avec ce qui se passe pour ces pauvres naufragés. Malgré  un très bon complément d’informations qu’offre cette nouvelle aux cycles suivants, et étant une grande fan de cet univers, j’aurai aimé que l’histoire soit un peu plus développée. Au-delà de ça, je pense que ce petit livre est fait pour ceux qui veulent tenter l’aventure dans le royaume des Anciens mais qui ne savent pas encore si ça leur plaira. C’est la base de tout ce qui suit, il y a à peine 150 pages, et le tome coute moins de 4€.

 

LE PREMIER CYCLE DE L’ASSASSIN ROYAL

 

Au royaume des six Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant, décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l’existence de Fitz, son fils illégitime. Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l’égide du maître d’écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt que Fitz reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L’enfant découvrira vite que le véritable dessein du monarque est autre : faire de lui un assassin royal. Et tandis que les attaques des pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu’à un fil : celui de sa lame…

 

                Pour ce premier cycle, l’auteur a choisi de nous faire découvrir l’histoire à travers le prisme des mots et du regard d’un homme âgé que l’on comprend vite être Fitz lui-même. Il s’agit d’une sorte d’autobiographie assez touchante et très bien écrite, un peu à la manière d’un conteur. On entre pleinement dans les pensées et dans la vie de Fitz et dans tout un univers très marqué par les luttes de pouvoir politique interne, les exactions sanguinaires de voisins insulaires et des manifestations magiques très mystérieuses. L’histoire est très riche et c’est bien là un des gros points forts de la trilogie.

 

LE CYCLE DES AVENTURIERS DE LA MER

Les vivenefs sont des vaisseaux magiques liés à la famille qui les possède par des liens empathiques. Ces navires sont insaisissables, ils bravent les tempêtes, évitent les récifs, distancent les monstres marins, sèment les pirates… Et sont surtout l’objet de toutes les convoitises. Vivacia est la vivenef de la famille Vestrit. Le capitaine Ephron Vestrit est mourant et, parmi les siens, chacun ourdit complots et traîtrises pour s’approprier son vaisseau, car l’héritage d’une vivenef ne se transmet pas comme un legs normal. Et ce tandis que d’autres dangers se profilent à l’horizon : les serpents de mer qui infestent les océans se regroupent, et un ambitieux pirate aspire à unir ses pairs sous un seul pavillon : le sien …

 

                C’est ce cycle que j’ai découvert par hasard et c’est sans aucun doute mon préféré ! Amoureuse de la mer, je m’y suis tout de suite retrouvée, malgré un démarrage un peu lent. Le décor met du temps à se mettre en place parce que l’auteur a choisi de nous faire suivre plusieurs personnages et histoires parallèle à la fois. Cette vision omnisciente nous fait vivre plusieurs intrigues en une. L’univers se partage entre les problèmes d’héritage d’une jeune marchande, les ambitions extravagantes d’un pirate qui veut devenir roi, un jeune homme pieux pris en otage et la migration des serpents qui n’en finit pas, le tout toujours sur un fond de magie. Les récits finissent évidemment par se rassembler et toutes les pièces de puzzle prennent leur place. La fin laisse entrevoir une nouvelle série. Bref, ce cycle est un vrai régal !

 

LE SECOND CYCLE DE L’ASSASSIN ROYAL

 

Quinze ans après les aventures narrées dans les deux premiers volumes de La Citadelle des ombres, Fitz mène une vie tranquille loin de la cour. Il a adopté un jeune garçon, et la ménestrelle Astérie vient le voir de temps à autre. Au bout de tout ce temps, il reçoit la visite de Umbre, son ancien maître assassin, puis celle pour le moins inattendue du Fou. Le royaume a besoin de son aide !

 

 Je n’ai pas encore eu l’occasion de lire ce second cycle, mais il se place directement dans la lignée du précédent. Il est donc déjà dans la pile à lire de ma bibliothèque !

 

LES CITES DES ANCIENS

Dans le Désert des Pluies, les serpents géants se sont enfermés dans leurs cocons pour se transformer en dragons et assurer la pérennité de leur race. Mais, trop vieux, trop affaiblis, ils ne donnent que des créatures difformes, incapables de survivre sans l’aide des humains. Autour d’eux gravitent Thymara, jeune fille aux mains et aux pieds griffus, que ses parents n’auraient jamais dû laisser vivre; Alise, tiraillée entre un époux qui la méprise et sa passion des dragons; et Leftrin, capitaine de vivenef à l’honnêteté douteuse, qui tombe sur une bille de bois-sorcier et choisit de la vendre au plus offrant malgré l’interdiction formelle qui pèse sur ce genre de commerce.

 

Je suis en pleine lecture de cette tétralogie et je dois bien avouer que je suis assez intriguée par la tournure que prend cette histoire. Il s’agit de la suite directe des Aventuriers de la Mer. L’histoire est très tournée sur la destinée des dragons et une nouvelle fois, la narration omnisciente nous fait vivre l’histoire sous plusieurs angles de vue. Cette fois-ci, tous les personnages sont regroupés autour d’une seule quête, retrouvé la mythique cité de Kelsingra. Entre l’avidité de certains et l’envie d’indépendance d’autres, tous cherchent un moyen de se construire une nouvelle vie. Il y aura forcément un personnage auquel vous vous identifierez. Cette tétralogie est tout aussi pleine d’aventures que les précédentes.

 

***

 

Toute l’œuvre de Robin Hobb est caractérisée par sa faculté à percer les esprits de ses personnages, à révéler leurs émotions et à aborder des thèmes très contemporains (comme l’homosexualité par exemple). Ce sont des romans très psychologique et très bien écrit. C’est précisément ce qui me plait chez cette auteur.

Au fil des publications, Pygmalion a démultiplié les tomes (pour des raisons économiques bien sûr). Aujourd’hui, l’éditeur publie l’intégrale des deux cycles de l’Assassin Royal sans vraiment faire de distinction entre les deux … C’est certes moins cher à l’achat mais pas tellement facile pour les lecteurs de s’y retrouver.

Alors, est-ce que vous allez vous laisser tenter par le royaume des Anciens ?

Les internautes qui ont trouvé cette page ont recherché :

• les cités des anciens • robin hobb ancien epub gratuit • les cités des anciens tome 8 ebook • cité des anciens epub • robin hobb france 2013 • la cité des anciens epub • l'assassin royal epub gratuit • ebook torrent les cités des anciens • le royaume des anciens robin hobb • robin hobb epub en francais •


Dévoreuse de livres, TV Show addict, cinéphile, geekette, ... Magie, créatures bizarres et compagnie : mon truc, c'est le fantastique ! Si je pouvais, j'irai vivre au pays des elfes et je vous emmènerai tous avec moi ! :P


Retrouvez moi sur les réseaux sociaux :

Lucie a écrit 22 articles pour vous.

Par • 20 février 2013 dans Littérature


  1. le 21 février 2013 à 10:36

    J’adore cette auteure aussi ! J’ai dévoré l’assassin royal, pas encore commencé les aventuriers de la mer, et je ne connaissais pas le cycle des anciens :) Donc merci !


    • le 21 février 2013 à 10:59

      De rien ! =) Les cycles sont très différents, mais toujours dans le même esprit. J’espère que ça te plaira ! ^^

  2. Ophélie Feedback Baby

    le 22 février 2013 à 12:04

    De combien de tomes sont composés chaque cycle, alors ? Actuellement je dévore les livres de Terry Pratchett, ça m’a coûté très cher d’en faire la collection > < !!


    • le 23 février 2013 à 13:40

      Alors, le premier cycle de l’Assassin Royal en a 6, le deuxième 7, les Aventuriers de la Mer 9 et Les Cités des Anciens ne sont pas encore finit d’être publiés, mais il devrait y en avoir 8 ou plus.
      Au final, ça coute très cher, que ce soit pour Hobb, Pratchett ou les autres. Personnellement, j’ai une astuce : pour les publications qui datent un peu (au moins 1 ou 2 ans), j’écume les bouquinistes pour les acheter d’occasion. Le tome est à 4€ maximum au lieu de 9€ quand ils sont neufs. Ça vaut le coup ! ^^

      • Ophélie Feedback Baby

        le 23 février 2013 à 19:50

        D’accord, à moi d’aller faire la chasse aux Robin Hobb alors ^^ Merci du tuyau, c’est super !


        • le 24 février 2013 à 11:20

          De rien ! Je sais ce que c’est d’avoir un petit budget ^^ Je suis étudiante … LOL

Reagir