Le Quidditch - Un sport ouvert à tous

27/09/2014

Avant tout, un petit avertissement : bien que tiré de l’univers Harry Potter, le Quidditch est un sport à part entière. Tous les joueurs de Quidditch ne sont pas des fans hardcore d’Harry Potter, loin de là ! Maintenant qu’on est d’accord là-dessus, passons au vif du sujet.

Le Muggle Quidditch a été créé aux Etats-Unis, à l’université de Middlebury, en 2005. Depuis, ce sport s’est répandu assez rapidement, au point d’être pratiqué sur pratiquement tous les campus des universités américaines. Loin de se limiter aux frontières des Etats-Unis, il s’est propagé au Canada, puis en Europe, et même en Chine et en Afrique du sud !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Quidditch, qu’est-ce que c’est ? 

C’est l’un des sports les plus complets que j’ai pu pratiquer : c’est un savant mélange de rugby, de handball et de dodgeball. Deux équipes de sept joueurs s’affrontent sur un terrain de 54 mètres par 43. Chaque équipe est composée de 3 poursuiveurs, 2 batteurs, un gardien et un attrapeur. Petit handicap pour les joueurs : nous sommes sur des « balais ». Suivant les équipes, il peut s’agir de vrais balais, ou de simples bâtons, qu’il faut impérativement garder entre les jambes (si vous « descendez » de votre balai, ou si vous le faites tomber, c’est comme si vous aviez été touché par un batteur). Deux objectifs pour les équipes en jeu : marquer un maximum de buts dans les anneaux de l’équipe adverse, et attraper le Vif d’or pour gagner 30 points et mettre fin au match. Si vous allez assister à un match (ce que je vous recommande fortement), vous allez probablement avoir du mal à suivre au début : il y a quatre balles en jeu, et les actions sont très rapides. Essayez de lire les règles avant, et de vous concentrer sur l’une des balles au début, au bout d’un moment on finit par comprendre comment ça fonctionne !

 Muggle Quidditch

 

 

La composition d’une équipe

Comme dit précédemment, les équipes sont composées de sept joueurs :

Les poursuiveurs : ils sont trois, portent un bandeau blanc, et doivent réussir à faire passer le souaffle à travers l’un des trois anneaux de l’équipe adverse. Ils seront freinés dans leur progression par les poursuiveurs de l’autre équipe, mais aussi par leurs batteurs.

Les batteurs : ils sont deux, et portent un bandeau noir. Armés de balles de dodgeball, ils doivent réussir à toucher les adversaires. S’ils y arrivent, le joueur touché doit descendre de son balai, repartir en courant vers ses buts et les toucher avant de pouvoir revenir en jeu. A noter qu’il n’y a que 3 cognards (balles de dodgeball) en jeu, pour 4 batteurs : l’équipe qui en possède deux sur les trois aura donc un avantage.

Le gardien : il y en a un par équipe, et il porte un bandeau vert. Comme son nom l’indique, il garde les buts, et il est intouchable lorsqu’il est dans sa zone. Il peut monter à l’attaque avec les poursuiveurs, ou rester en défense, et c’est le seul à pouvoir passer le bras à travers les anneaux pour empêcher un but.

L’attrapeur : il y en a un par équipe, et il porte un bandeau jaune. Il entre en jeu en même temps que le Vif d’or, au bout de 18 minutes. Sa mission est donc de s’emparer du Vif d’or avant l’attrapeur adverse, pour faire gagner 30 points à son équipe et mettre fin au match.

Le Vif d’or : il s’agit d’un joueur neutre (qui ne fait partie d’aucune des deux équipes). Le plus souvent habillé en jaune, il porte, accrochée à l’arrière de son short, une balle à l’intérieur d’une chaussette. Il doit faire en sorte d’esquiver les deux attrapeurs.

 

Pourquoi faire du Quidditch ? 

Pour plein de raisons ! C’est un sport très complet, qui demande à la fois de l’endurance et de la concentration, et qui change radicalement des autres sports collectifs, dans la mesure où chacun peut trouver le rôle qui lui correspond le mieux pour être utile à son équipe. C’est également un sport mixte, et la mixité est une obligation précisée dans les règles officielles : dans chaque équipe, on ne peut avoir au maximum que quatre joueurs du même genre. Autre point positif également, même si là je ne peux parler que pour l’équipe de Nantes parce que je ne connais pas encore les autres : l’ambiance ! C’est dur, c’est fatigant, mais on s’amuse et on joue dans un bon esprit (ce qui change agréablement des cours de sports du lycée, si vous voyez ce que je veux dire…).

 

Ok, je veux me lancer, je fais comment ? 

En fonction de la ville où vous êtes : renseignez-vous, il existe peut-être une équipe ! Le plus simple est de regarder sur internet (beaucoup d’équipes ont une page facebook et/ou un site web), puis de contacter l’équipe qui vous intéresse pour voir s’ils recrutent, ou s’il est possible de faire un entraînement pour essayer. Vous pouvez également aller voir des matchs ! C’est après avoir vu le match amical entre Nantes et Toulouse que j’ai eu envie de faire un essai en mai dernier, avant de finalement me décider à rejoindre l’équipe pour de bon en septembre.

 

 

Etudiante de 24 ans, j’ai grandi au milieu des livres, et je me perds régulièrement dans des univers de science-fiction ou de fantasy. Accrochée à mon ordi, je suis aussi accro aux séries TV, et à quelques jeux vidéo.
0 I like it
0 I don't like it

3 Comments

  1. En grande fan de Harry Potter, je pense que j'adorerais regarder un match de Quidditch "Moldu" :) mais regarder seulement: je suis très peu sportive...

  2. Du Quidditch en ''vrai'', je ne savais même pas que ça existait :) Je suis de Nantes, où peut-on voir cette fabuleuse chose ? :)

  3. Le samedi après-midi, les entraînements ont lieu au stade Mangin Beaulieu, de 16h à 18h, et le mercredi soir au Château du Tertre de l'Université (derrière le Bâtiment des langues et la B.U), de 19h à 20h30. N'hésite à passer nous voir :D

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *