Paris Comic Con

28/10/2015

ComicCon

Événement : Paris Comic Con

Lieu : Grande Halle de la Villette

211 avenue Jean Jaurès

75019 Paris

Date : 23 au 25 octobre 2015

Prix : 19€ à 199€ 

Description : Reed Expositions France, organisateur de salons professionnels et grand public, et ReedPOP, organisateur des Star Wars Celebration et de nombreux Comic Con à travers le monde (Dont New York Comic Con), en collaboration avec JTS Group, les maitres d’œuvres de Japan Expo, se sont associés pour lancer Comic Con Paris, le festival de l’année 2015 dédié à la pop culture. Comic Con Paris apportera aux fans français et européens le meilleur de l’Entertainment sur le territoire français.

Parrainé par Louis Leterrier, seul réalisateur français à avoir mis en scène un film produit par les studios Marvel avec «L’Incroyable Hulk», le Comic Con Paris, dans la lignée des événements américains, sera l’occasion pour les fans de rencontrer des créateurs, artistes et acteurs tout en découvrant des nouveautés et des contenus exclusifs.

Fans de comics, cinéma, séries TV, amateurs de jouets ou de cosplay, vivez du 23 au 25 octobre une expérience unique à la Grande Halle de la Villette !

ComicCon1Dear Comic Con, don’t you dare mess with me !

La première édition de la Paris Comic Con a eu lieu du 23 au 25 octobre, je suis donc allée tester cette nouvelle convention dédiée à la pop culture. L’événement a eu l’audace de s’offrir un marketing offensif et s’annonçait comme immanquable. Pour être parfaitement honnête, la Comic Con a eu les yeux plus gros que le ventre pour cette première.

Les défauts de cette convention se sont ressentis très rapidement, l’organisation était déplorable avec un gros manque de communication envers les festivaliers. La convention annonçait des dédicaces avec un système du “premier arrivé premier servi”, naïvement, je me suis donc présentée à l’une d’entre elles avec presque 2h d’avance pour qu’on m’apprenne qu’il fallait en fait se procurer un ticket et que dommage pour moi, il n’y avait plus. Le gentil staff m’a donc vivement conseillé d’aller racheter un ticket à quelqu’un d’autre. #MaisOuiBienSur Avec un billet d’entrée à 19€ pour une seule journée, le festivalier lambda n’a pas les reins pour ensuite dépenser 50€ pour une dédicace supposée gratuite. Vous le sentez venir le malaise ?

 

ComicCon5Go to Comic Con they said. It will be fun they said.

Bon, accompagnée de mon fidèle crew, on se motive tout de même à aller à une conférence… Qui se déroulait dans un espace bien trop petit pour son envergure – ou comment annoncer à une centaine de personnes qu’après 30min de queue ils devront rester debout pendant 1h de plus car il n’ont pas prévu assez de places assises. Les gars, vous organisez une vraie Comic Con ou vous ne faites rien du tout. De façon générale, la taille du salon était dérisoire à côté du budget monstrueux dédié à la com’ de l’événement. La convention était équivalente à un salon de très bonne qualité d’une grande ville de province.

Énormément de personnes se sont déplacées d’un peu partout pour assister à la convention et face à la gestion maladroite de l’organisation, beaucoup sont repartis frustrées. La Comic Con souffre déjà de l’effet Japan Expo, c’est-à-dire qu’elle est déjà trop tournée profit et que la majorité du salon était composée de stands commerciaux. L’ensemble des univers qui composaient la convention n’était pas assez démarqué, j’ai d’ailleurs découvert que l’espace était censé être découpé selon ces critères bien après m’y être rendue.

IMG_1263Pourquoi Buffy C’est Génial

J’ai conscience de ma critique particulièrement acerbe sur cette première édition, mais elle est justifiée. J’ai mis approximativement 20 minutes pour faire le tour du festival et chaque activité nécessitait au minimum 1h de queue. Pour patienter, vous aviez donc le choix entre claquer votre pognon dans des victuailles ou des goodies aux prix prohibitifs. Il manquait à la Comic Con une atmosphère qui lui est propre, elle n’offre aucune exclusivité comparée à d’autres salons qui ont beaucoup plus de mérite. Les festivaliers sont contraints d’être passifs face au manque d’interaction. Les rares petites choses qui ont rendu cette journée moins désagréable furent le lieu, qui l’air de rien était plutôt sympa bien que très mal exploité, les quelques rencontres que j’ai pu y faire (kikou la team de Pourquoi Buffy C’est Génial) et les nombreux cosplayeurs. Ils étaient véritablement le cœur de l’animation de la Comic Con. (Et c’est une personne qui n’est pas spécialement réceptive au concept du Cosplay qui vous dit ça. Aheum.)

Je ne me rendrai certainement pas à la seconde édition de cette convention – en admettant qu’elle ait lieu. Je préfère privilégier d’autres événements qui ont beaucoup plus à offrir. Je pense notamment à la Paris Comics Expo ou encore Geekopolis. Chère Comic Con, je t’invite donc fortement à revoir ton concept si tu as l’intention de réitérer !

Parisienne d’adoption, geek dans l’âme, grande lectrice de fantasy et danseuse à mes heures perdues je speak english like a native. J’ai fait mes armes sur le tas, aux côtés d’April O’Neil, à défaut d’avoir reçu ma lettre d’admission à Poudlard. Je navigue entre les pages et les univers virtuels, à la recherche de réponses, convaincue que la vérité est ailleurs. Plus sérieusement, j’attends toujours de voir une certaine cabine téléphonique bleue atterrir en bas de mon immeuble.
0 I like it
0 I don't like it

4 Comments

  1. Moi qui hésitai à y aller ... j'ai bien fait de ne pas prendre de billet on dirait.

  2. J'aurais bien aimé y aller mais bon apparemment ça avait pas l'air d'être top .

    ps: petit message : je tenais à m'excuser pour tout ce que j'ai fait, de t'avoir mise mal à l'aise, le poème, etc. Je te demande sincèrement pardon
    Je sais que ce n'est pas l'endroit, mais il ne reste plus qu'ici où je peux être en contact avec toi.

  3. Whoever edits and puesilhbs these articles really knows what they're doing.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *