Cher Pays de notre Enfance - une BD à lire absolument

24/01/2016

cher

Titre : Cher Pays de notre enfance

Auteur : Etienne Davodeau et Benoît Collombat

Editeur : Futuropolis

Prix : 24 €

Parution : 2015

Nombre de pages : 224 pages

Genre : BD, enquête historique

Résumé : Etienne Davodeau, dessinateur de BD, retrouve Benoît Collombat, journaliste et scénariste pour mener l’enquête sur les « années de plomb » de la Vème République en France. Manigances politiques, assassinat, milice d’un parti majoritaire, cambriolage et détournements de fonds… Les deux hommes mènent l’enquête sur une période obscure de la vie politique française.

 

J’ignore si vous êtes dans le même cas que moi, mais personnellement, j’ai très peu étudié l’histoire de France au-delà de la Seconde Guerre Mondiale. Lorsqu’on y pense, c’est assez étonnant puisque la Vème République est probablement l’époque que je connais le moins bien. Bien sûr, je suis comme tout le monde au fait des grandes questions de société qui balayent notre quotidien, mais en lisant cette BD, j’ai vraiment pris conscience du fait que je savais très peu de choses des dessous politiques de cette Vème République, notamment à ses débuts.

Dans les années 60, le parti gaulliste s’appuie sur l’aide d’une « association » que l’on pourrait aisément qualifier de milice, le SAC. Si initialement cette association avait pour but de soutenir un parti politique, elle est vite devenue une puissance politique à elle seule, et certains de ses membres ont fini par commettre l’irréparable.

Je me suis longtemps demandé comment « bien » présenter cette BD. Ce n’est pas un polar, pas de la fiction, pas non plus un « livre-révélation » qui prétendrait donner toutes les clefs pour comprendre une situation donnée, et pourtant c’est un gros coup de cœur pour moi ! Alors pourquoi ai-je tant aimé ce livre ?

Je pense que c’est vraiment l’idée de découvrir une facette de l’histoire qui m’a intéressée en premier lieu, mais cette BD est beaucoup plus que ça. Elle permet de prendre la mesure de tout ce que l’on ignore (peut-être encore plus des gens assez jeunes) dans la sphère politique et peut-être aussi de mieux comprendre la politique actuelle.

J’ai tout particulièrement apprécié que les auteurs ne présentent pas une version comme étant la vérité absolue, comme s’ils avaient percé un mystère à jour. Bien au contraire, la BD montre les deux auteurs en train de mener l’enquête et surtout d’interviewer différentes personnes dont les témoignages se contredisent parfois. Il n’est pas question de donner une réponse, mais bien de mettre en parallèle les versions de différentes personnes ayant vécu -directement ou indirectement- les événements en question.

J’ai trouvé le ton très juste, les auteurs prennent les gens qu’ils ont rencontré aussi bien que leurs lecteurs, au sérieux et leur donnent une partie des clefs pour commencer à analyser une partie assez peu reluisante de l’histoire de France. Cette BD est un gros coup de cœur pour moi et je regrette de l’avoir lue après Noël, parce que j’ai envie de l’offrir à plein de gens !

Si la politique ne vous intéresse pas, ne vous en faites pas, cette BD vaut quand même le coup d’être lue, et plutôt deux fois qu’une ! Elle est à mettre entre toutes les mains selon moi, puisqu’elle est à la fois sérieuse et assez addictive (il s’agit quand même d’une enquête et vraiment on a envie de connaître la fin!) et en plus assez facile d’accès ! C’est une véritable réussite sur un aspect de l’histoire qui ne me semble pas être enseigné à l’école !

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
0 I like it
0 I don't like it

4 Comments

  1. on la traite de manière institutionnelle (naissance de la Ve rep), sociale et economique avec les 30 Glorieuses et la crise qui suit, et aussi sous l'aspect de la décolonisation .....je vais la lire pour la proposer à mes élèves ;-)
    merci de cette chronique ;-)

    • Ahaha en rédigeant l'article je me suis dit que je risquais de vexer d'éventuels prof d'histoire ;) En tous cas je ne me souviens pas avoir étudié la Vème République (ou alors je ne m'en souviens pas, ce qui n'est pas exclu!) et j'ai trouvé la BD terriblement intéressante! Je ne sais pas en quelle classe sont tes élèves, mais je dirais que la BD convient plus à des lycéens qu'à des collégiens :)
      En tous cas j'espère qu'elle te plaira autant qu'à moi, n'hésite pas à me dire si en tant qu'expert on l'apprécie tout autant! :)

  2. Je ne connaissais pas l'existence de cette BD, mais j'avoue être sceptique quant à la véracité des propos historiques...

    • C'est ce que j'ai aimé dans cette BD, les auteurs ne disent pas "il s'est passé ceci, c'est X qui en est responsable et avec l'aide de Y ils ont tout organisé" mais bien "il s'est passé ceci. La presse a relayé tel message juste après les évènements. Dix ans plus tard les mêmes médias proposaient une version différente. Aujourd'hui X se souvient des faits de telle manière et Y les présente d'une manière différente"
      En ne prétendant pas savoir tout, les auteurs nous permettent vraiment de nous interroger sur la question, c'est ce qui m'a beaucoup plu :)
      N'hésite pas à me dire ce que tu en penses si tu la lis malgré tout :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *