Des Fleurs pour Algernon - Un roman à lire

13/01/2016

algernon

Titre : Des Fleurs pour Algernon

Auteur : Daniel Keyes

Editeur : J’ai Lu

Prix : 6 €

Parution : 2012

Nombre de pages : 542 pages

Genre : Science-Fiction

Résumé : Charlie Gordon est un enfant coincé dans le corps d’un adulte. Souffrant d’un retard mental, cet homme d’une trentaine d’années a l’intelligence et le quotient émotionnel d’un enfant de 7 ou 8 ans. Ce qui le différencie des autres adultes handicapés du cours de lecture d’Alice Kinnian, c’est sa volonté d’apprendre à lire et à écrire à tout prix, pour « devenir intelligent ».

Pour Charlie, devenir intelligent est indispensable. Même s’il aime son emploi et sa vie, il sent que le monde va au-delà de ce qu’il arrive à percevoir, et il désire ardemment pouvoir saisir mieux le monde qui l’entoure. C’est pourquoi, quand son enseignante lui propose de participer à une étude scientifique qui pourrait permettre – à terme – d’augmenter son QI, il accepte immédiatement.

 

J’ai commencé à lire ce roman un peu par hasard et quelle bonne surprise ça a été !

J’ai tout de suite accroché avec l’histoire, même si j’ai vraiment eu beaucoup de mal avec l’écriture au départ : le roman est raconté par le personnage de Charlie Gordon, sous forme de comptes rendus. Charlie Gordon étant handicapé et très en retard, son écriture est… assez désolante. Moi qui suis assez intransigeante sur l’orthographe, au début, je me suis vraiment demandé quel genre de livre j’avais choisi. Mais assez vite, je trouve qu’on s’attache à cette orthographe estropiée : les fautes de Charlie deviennent sa marque et nous permettent (je trouve) de mieux comprendre sa conception du monde et rendent certains passages extrêmement émouvants.

J’ai adoré les questions posées par le roman qui m’ont fait réfléchir pendant plusieurs semaines. J’aime ce genre de livres, dont j’ai l’impression de ne jamais sortir indemne. Le récit de Charlie Gordon m’a fait me poser des questions sur le monde qui nous entoure, m’a fait rire, m’a fait pleurer, m’a fait espérer…

C’est un véritable coup de cœur que je conseille aussi à ceux qui ne sont pas amateurs de science-fiction : l’aspect science-fictionnel est très limité puisque le seul aspect un peu irréaliste concerne l’opération que Charlie Gordon va subir en vue d’essayer d’améliorer son intelligence et elle n’est pas du tout décrite dans l’oeuvre.

 

Je vous conseille, si vous avez la possibilité, de vous procurer cette édition en 500 pages et quelques : elle contient à la fois le roman, mais aussi la nouvelle originale. L’auteur Daniel Keyes a publié la nouvelle il y a de nombreuses années et celle-ci est devenue un classique aux États-Unis. Elle est régulièrement étudiée au lycée, mais l’auteur a toujours souhaité pouvoir développer certains aspects supplémentaires pour transformer cette nouvelle en roman.

L’édition augmentée que je possède regroupe donc à la fois le roman, mais aussi la nouvelle originale ainsi qu’une autobiographie sélective de l’auteur où il explique comment il est arrivé à la nouvelle, puis au roman lui-même et que j’ai trouvé très intéressante.

Enfin, une petite précision : ne lisez pas la quatrième de couverture ! Le résumé de l’histoire y révèle une partie de l’histoire qui arrive très très tard et j’ai trouvé ça très dommage : le récit perd une partie de sa dimension quand on sait ce qui va arriver, il me semble.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
0 I like it
0 I don't like it

One Comment

  1. j'ai reçu à Noël la version augmentée dont tu parles et j'ai hâte de le lire :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *