Maybe Not - Le spin off de Maybe Someday

23/06/2016

maybe,-tome-1.5---maybe-not-734026-250-400 

Titre: Maybe not

Auteur: Colleen Hoover

Éditeur: Hugo Roman 

Prix: 9,50€ 

Parution: 10 mars 2016 

Nombre de pages: 160 

Genre: New romance 

Résumé: Quand il a l’opportunité de s’installer en colocation avec une jolie blonde, Warren accepte sans hésiter. Ce pourrait être une expérience excitante… Mais peut-être pas. Surtout quand cette coloc est Bridgette, une fille un peu froide et très têtue. Rapidement, la tension est tellement palpable que ces deux-là ont du mal à rester dans la même pièce. Mais Warren a une théorie : quand on est capable de tant de haine pour une personne, on peut facilement transformer ces sentiments en passion. Et il a bien l’intention de le tester sur Bridgette. Réussira-t-il à réchauffer son cœur et lui apprendre à aimer ? Peut-être. Mais peut-être pas.

 

 

 

Maybe Someday avait été pour moi un vrai gros coup de cœur. A tel point que j’ai pris le temps de le relire avant de me lancer dans son spin-off. Pour ceux et celles pour qui le terme de « spin-off » serait un peu flou, il s’agit d’une oeuvre dérivée qui reprend l’univers, et parfois des personnages, de l’oeuvre originale. 

Si vous avez lu le roman, vous avez peut-être été frappés par l’étrange relation que partagent les personnages secondaires que sont Warren et Bridgette. Ces derniers vous ont d’ailleurs sûrement fait grincer des dents à un moment ou à un autre. On a d’un côté Warren, pote un peu lourd et amateur de films pour adultes, et de l’autre Bridgette, qui semble être aussi agréable qu’un chien de mamie en train de vous mordre les mollets. Si Colleen Hoover donnait déjà plusieurs détails sur l’origine de l’amitié entre Warren et Hunter, on en savait très peu sur Bridgette.

Je m’attendais donc à ce que ce spin-off soit écrit du point de vue de ce personnage ou du moins à ce que les deux points de vue soient alternés. Or il n’en est rien, et vous n’aurez droit qu’à la seule interprétation de Warren qui est, selon moi, insuffisante pour comprendre ce que Bridgette ressent. J’ai pris le temps de lire quelques critiques de Maybe not et c’est le point négatif qui revient le plus souvent. Je regrette également qu’une grande partie des moments partagés par les deux protagonistes soit basée sur des relations purement physiques. C’est sans doute mon côté fleur bleue qui parle mais ce n’est pas le genre de chose qui me fait personnellement vibrer. Pour ce qui est des interrogations soulevées par le roman de base (Pourquoi Bridgette est-elle aussi agressive ? Comment s’est-elle retrouvée en collocation avec les garçons ? Pourquoi Warren regarde-t-il autant de films pornographiques ?), je trouve personnellement que l’auteur y a plutôt bien répondu. On apprend également, et ça a été pour moi la vraie surprise de cette nouvelle histoire, que Bridgette est (alerte spoiler) liée à un autre personnage. Malheureusement, le sujet a été mis de côté assez rapidement pour laisser de la place à la romance qu’elle vit avec Warren. 

L’absence d’incursions dans les pensées de Bridgette me laisse sur ma faim. Je ne sais pas si l’auteur a eu du mal à se glisser dans sa peau, ce qui expliquerait ce choix, mais cela a été un frein à ma compréhension de ce personnage. Les réflexions de Warren m’ont beaucoup amusée et bien qu’il m’ait parfois agacée dans le roman de base, j’ai fini par m’attacher à lui. J’ai particulièrement apprécié ses qualités d’ami et sa loyauté envers Hunter, ainsi que sa capacité à prendre les gens comme ils sont.  Malgré ces quelques aspects négatifs, je tiens à noter que ce court roman se lit vite et très bien, comme toujours la plume de Colleen Hoover est agréable à lire tant elle est fluide. 

N’hésitez pas à vous le procurer si vous avez déjà lu et aimé Maybe Someday, et si vous avez des envies de lecture sans prise de tête pour ce début d’été ! 

 

Je suis un renard perdu dans le vaste univers qu’est internet. Grâce aux films et à la lecture je vis plusieurs vies en unes mais dans celle de tous les jours je suis une jeune étudiante en lettres modernes qui se destine à être professeur. J’aime les aventures qui se vivent du fond de son fauteuil ou devant un écran mais ça ne m’empêche pas d’être avide de découvertes.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *