Winter : Une conclusion épique !

06/08/2016

9782266218207

Titre : Winter

Auteur : Marissa Meyer

Éditeur : PKJ

Prix : 22,90 €

Parution : 21 avril 2016

Nombre de pages : 992 pages

Genre : Science-fiction/Réécriture de contes

Résumé : On dit que Winter est encore plus belle que la reine Levana…

La princesse déteste sa belle-mère, qui désapprouve ses sentiments pour Jacin, le séduisant garde du palais. Mais Winter n’est pas aussi faible que Levana le croit. Avec l’aide de Cinder et de ses alliés, elle aurait même le pouvoir de lancer une révolution et de gagner cette guerre qui dure depuis trop longtemps.

Cinder, Scarlet, Cress et Winter réussiront-elles à battre Levana ? Le conte aura-t-il une fin heureuse ?

 

 

 

 
(Cette chronique ne contient pas de spoilers :))
 
Avant de rentrer dans les détails, je voulais parler du niveau de la langue puisque j’ai lu ce livre en VO. Malgré le fait que je n’ai noté aucune difficulté particulière (ayant un niveau de lycée B2-C1), je ne recommanderais pas cette saga en première lecture. Il y a certains termes assez techniques (notamment liés à la mécanique ou propres à la science-fiction) et la densité de ce dernier volume (plus de 800 pages) pourrait en effrayer plus d’un ! En revanche, j’aimerais que tout le monde découvre cette histoire si originale et tellement prenante. Et ça tombe bien, car depuis le 21 avril 2016, vous pouvez retrouver la VF dans vos librairies ! 
 
Dans ce dernier volume, on va suivre Winter, un personnage énigmatique mais très attachant, qui n’est autre que Blanche-Neige (enfin, plutôt une Blanche-Neige 2.0). La princesse est adorée par le peuple lunaire et malgré les cicatrices qui parcourent son visage et son refus catégorique d’utiliser son « don », sa beauté est légendaire. A mon plus grand plaisir, l’auteure ne délaisse pas ses autres héros, qui vont vous faire rire, stresser, paniquer et même pleurer au fil des pages. D’autre part, l’histoire de Winter va se révéler beaucoup plus complexe que celle du conte original ; je pense notamment à sa relation avec Levana (sa belle-mère et grande méchante des Chroniques Lunaires) qui n’est pas aussi évidente qu’il y paraît.
 
La force de Marissa Meyer réside dans ses personnages : ils ont tous une psychologie bien développée, ce qui rend l’ensemble du récit très équilibré. J’avais tout de même une crainte en commençant ce dernier tome : voir la réécriture du conte de Blanche-Neige mise au dernier plan par rapport à toutes les réponses que doit apporter un dernier volet. Grave erreur ! Winter vient parfaitement s’emboîter au reste de l’histoire et met un point final épique à cette saga, si chère à mon coeur. Les rebondissements ne manquent pas et les révélations tant attendues sont enfin là.
 
L’autre gros point positif réside dans le fait que la majeure partie de l’histoire se passe sur la Lune. On va donc en apprendre plus sur les Lunaires, leur mode de vie et leurs coutumes. Ici se dresse une certaine critique de notre société puisqu’il y a une séparation entre les riches qui vivent au plus près de la Reine en se servant quotidiennement de leur « don » (ce qui met en avant leur côté matérialiste et leur obsession avec la « beauté ») et les pauvres, ou en tout cas les ouvriers, qui travaillent à l’extérieur de la capitale et sont traités comme des objets. J’ai adoré découvrir la vie sur la Lune car c’était l’objet de mes plus grosses interrogations.
 
Si je devais tout de même émettre un petit bémol, c’est la fin qui, en soi, ne m’a pas déçu mais que j’ai trouvé un peu simple bien que ponctuée par de nombreux rebondissements. Même si j’aurais aimé un final un peu plus sanglant, ce fut tout de même une excellente lecture qui m’a donné envie de me replonger dans cet univers, aussitôt le bouquin refermé… 

Winter et ses amis vont entamer une quête semée d’embuches et vous embarquer avec eux pendant près de 1000 pages, à vos risques et périls bien sûr…
 
Marissa Meyer est pour moi une auteure à suivre de près car son imagination foisonnante promet de belles parutions ! D’ailleurs, j’attends avec impatience la sortie de son prochain roman Heartless (VO prévue pour le 8 novembre 2016) qui sera un one-shot (si j’ai bien compris) et qui se concentrera sur la jeunesse de la Reine de Coeur de l’univers d’Alice au Pays des Merveilles. Une nouvelle réécriture qui m’intrigue particulièrement…
 
Et vous, avez-vous lu Winter ? Qu’en avez-vous pensé ? 
Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *