Miss Peregrine et les enfants particuliers – Tim Burton + Ransom Riggs : la combinaison gagnante !

30/09/2016

affiche-miss-peregrine-et-les-enfants-particuliers-63813

Titre : Miss Peregrine et les enfants particuliers

Réalisateur : Tim Burton

Avec : Eva Green, Asa Butterfield, Ella Purnell, …

Genre : Fantastique

Durée : 2h07

Nationalité : Américain, britannique, belge

Sortie : 5 octobre 2016

Synopsis : Jacob « Jake » Portman est un adolescent de 16 ans. Lorsque son grand-père Abraham décède, il découvre que toutes les histoires qu’il lui racontait étaient vraies. Jake et son père se rendent alors sur une mystérieuse île où ils découvrent les ruines d’un orphelinat qui appartenait à une certaine mystérieuse « Miss Peregrine », et qui abritait aussi autrefois des enfants « particuliers »…

 

 

 

 

 

DF-12584 - The residents of MISS PEREGRINE’S HOME FOR PECULIAR CHILDREN ready themselves for an epic battle against powerful and dark forces. Left to right: Enoch (Finlay Macmillan), Emma (Ella Purnell), Jake (Asa Butterfield), Hugh (Milo Parker), Bronwyn (Pixie Davies), the twins (Thomas and Joseph Odwell), Claire (Raffiella Chapman), Fiona (Georgia Pemberton), Horace (Hayden Keeler-Stone), Olive (Lauren McCrostie), and Millard (Cameron King). Photo Credit: Jay Maidment.

 

En ce qui me concerne, dès qu’on prononce le nom de Tim Burton, tous mes sens se mettent directement en alerte. En effet, depuis ma plus tendre enfance avec L’Étrange Noël de monsieur Jack (même s’il n’en est que le scénariste/producteur, et non pas le réalisateur), je suis totalement fan de l’univers de ce grand monsieur du cinéma. C’est incontestable : son style et son univers sont vraiment reconnaissables entre mille. J’ai donc une fois de plus sauté de joie en découvrant qu’il avait un nouveau projet de film. Et j’ai même doublement sauté de joie quand j’ai appris que ce projet serait l’adaptation d’un roman étant passé à la limite du coup de cœur pour moi : « Miss Peregrine et les enfants particuliers » de Ransom Riggs (déjà chroniqué par NiNe sur le blog). J’étais donc plus qu’impatiente de découvrir le mélange de ces deux univers, ainsi que la rencontre entre ce réalisateur et cet écrivain. Résultat : j’ai tout simplement a-do-ré !

 

DF-07504 - Jake (Asa Butterfield) makes sure Emma (Ella Purnell) stays relatively down to earth. Photo Credit: Jay Maidment.

 

Ici nous suivons Jake, un adolescent somme toute ordinaire mais quelque peu solitaire, qui a été bercé durant toute son enfance par les récits fantastiques de son grand-père Abe, ces récits portant principalement sur des enfants dits « particuliers ». C’est alors qu’il arrive malheur à Abe, et que ce dernier fait promettre à Jake de se rendre dans le lieu mythique, et surtout très mystérieux, dans lequel prenaient place toutes ses histoires… Histoires qui ne peuvent être réelles. Pas vrai ?

 photo-miss-peregrine-et-les-enfants-particuliers-185828

 

Honnêtement, à l’exception d’un ou deux détails que j’aborderai plus loin, j’ai absolument tout aimé dans ce film. J’ai trouvé que l’adaptation était dans l’ensemble fidèle au roman, et surtout que Tim Burton avait parfaitement su retranscrire à l’écran cette ambiance tellement unique, tellement propre au roman de Ransom Riggs. L’histoire est totalement originale et prenante, et les personnages sont tous attachants à leur façon.

 maxresdefault

 

D’un point de vue « esthétique », c’est juste incroyable à quel point, une fois encore, on ressent que c’est Tim Burton qui est aux commandes de cette adaptation. Cette dualité de couleurs par moments très sombres et par moments très claires (je pense à une scène de Sweeney Todd qui se démarque très fort du reste du film), le quartier et la maison du grand-père de Jake, le style des chaussures d’Emma et les topiaires dans le jardin de l’orphelinat (tout ça n’est pas sans nous rappeler Edward aux mains d’argent), le côté parfois très décalé mais carrément assumé du film (on peut observer ça dans… quasi tous les films de Tim Burton sans exception, en fait), … On ne peut se tromper sur l’identité du réalisateur qui se cache derrière ce film.

 

DF-15506 - Miss Peregrine (Eva Green) demonstrates one of her many time-bending talents to Jake (Asa Butterfield) and Fiona (Georgia Pemberton). Photo Credit: Jay Maidment.

 

ATTENTION ! Les paragraphes suivants contiennent des spoilers sur les modifications existant entre le roman de Ransom Riggs et le film de Tim Burton.

 

/!\/!\/!\/!\/!\/!\ DÉBUT SPOILERS /!\/!\/!\/!\/!\/!\

 

En faisant quelques recherches sur le net, je me suis rendu compte que comme pour toute adaptation, un certain nombre de changements avaient été apportés par rapport au roman, mais je dois vous avouer que je ne les avais même pas remarqués, ayant lu le livre il y environ 1 an. Aucun d’entre eux ne m’a personnellement dérangée. Pour les personnes que cela intéresse, voilà une liste des principaux changements survenus dans l’adaptation :

 

  • Les « particularités » d’Emma et d’Olive ont été échangées ;
  • Emma possède une « particularité » supplémentaire (je vous laisse découvrir ça dans le film) ;
  • Le personnage joué par Samuel L. Jackson, Mr. Barron, n’existait pas dans le roman ;
  • Le Dr Golan est non pas un homme, mais une femme dans le film ;
  • Certainement des détails supplémentaires qui ne sont pas listés ici.

 

Par contre, il y a un gros, gros changement supplémentaire qui lui ne m’a pas échappé : le dénouement du film ! En effet, alors que le premier tome de Miss Peregrine s’arrête à un moment bien précis, l’adaptation va quant à elle bien plus loin que ce moment, et nous offre une fin qu’on pourrait clairement qualifier de fermée. Plutôt étonnant quand on sait que la saga de Ransom Riggs compte pas moins de trois tomes… J’ai été un peu prise au dépourvu par cette fin, mais elle ne m’a pas dérangée pour autant ! Cependant, j’ai peur que cela veuille dire que des adaptations des tomes suivants pourraient ne jamais voir le jour…

 

/!\/!\/!\/!\/!\/!\ FIN SPOILERS /!\/!\/!\/!\/!\/!\

 

asa-butterfield-and-ella-purnell-in-miss-peregrines-home-for-peculiar-children-1

 

Concernant le casting, Eva Green est PARFAITE dans le rôle de Miss Peregrine. Alors que je n’apprécie pas vraiment cette actrice habituellement (je l’avais d’ailleurs détestée dans Dark Shadows), je trouve qu’ici ce rôle lui va vraiment comme un gant, et je ne peux tout simplement m’imaginer personne d’autre jouer ce rôle à sa place. Je trouve également qu’Asa Butterfield est très convaincant dans le rôle de Jake. Je l’avais déjà beaucoup aimé dans La Stratégie Ender et c’est un réel plaisir de le retrouver à nouveau ici. J’ai par contre un peu moins aimé Ella Purnell qui campe Emma (je ne sais pas, je trouve qu’elle a une tête bizarre…), et j’ai trouvé que le rôle de Samuel L. Jackson le forçait un peu trop à surjouer par moments… En ce qui concerne les autres enfants, j’ai trouvé que les acteurs étaient très doués, très attachants mais pour moi, aucun ne sort du lot plus qu’un autre.

 miss-peregrines-home-for-peculiar-children-samuel-l-jackson-barron

 

Au niveau de la musique, par contre, c’est un peu décevant de ne pas retrouver Danny Elfman au générique. Son duo avec Tim Burton fonctionne tellement bien (sérieusement, comment ne pas ressentir d’émotions fortes en écoutant la bande son de Edward aux mains d’argent, Sleepy Hollow ou encore Les Noces funèbres ?) que c’est vraiment dommage qu’ils ne se soient pas associés sur ce film. Résultat : la bande son était agréable, mais je n’ai pas été transportée comme je le suis quand c’est Danny Elfman qui est en charge de la musique.

 

DF-07907 - Meet some of the very special “Peculiars” - Left to right: Olive (Lauren McCrostie), Bronwyn (Pixie Davies), Millard (Cameron King), the twins (Thomas and Joseph Odwell) and Emma (Ella Purnell). Photo Credit: Jay Maidment.

 

Évidemment, je sais que comme souvent en ce qui concerne Tim Burton, beaucoup de monde sera en désaccord par rapport à mon avis personnel. Mais franchement, même si je vénère littéralement Tim Burton, je peux vous dire que ce film est vraiment très bon et réussi à tous les niveaux (et je vous dis ça de manière objective car il m’est déjà arrivé de ne pas avoir apprécié certains films de Tim Burton, je pense surtout à Dark Shadows). Par contre, je comprendrais que les personnes venant tout juste de lire le premier tome de Miss Peregrine pourraient être déçues en allant voir l’adaptation directement après leur lecture… Mais ce ne fut heureusement pas mon cas !

Petite universitaire belge âgée de 23 ans, je passe plus de temps à lire, aller au cinéma/à des concerts et regarder des séries qu’à bosser mes cours. Egalement fan de Disney, je suis une enfant coincée dans un corps d’ado. Grande fan de l’art de Tim Burton, j’aime tout ce qui sort de l’ordinaire. Je passe également les 3/4 de ma vie sur mon ordi, j’ai un petit tempérament de geek.
0 I like it
0 I don't like it

2 Comments

  1. Je m'attends pas du tout à grand chose ! Je m'attends un film sympa, un bon divertissement mais rien de plus. Au moins c'est une nouveauté et pas une de ces innombrables suites et remakes...

  2. Je suis allé à une avant première et tout comme toi, j'ai absolument adoré ;)
    Bonne semaine !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *