Orages : mon thriller coup de cœur de l'été

08/09/2016

orages2

Titre : Orages

Auteur : Estelle Tharreau

Editeur : Taurnada

Prix : 9 € 99

Parution : 21 Mars 2016

Nombre de pages : 268 pages

Genre : Thriller

Résumé : Si vous éleviez seule une fille de seize ans et que votre petit ami devenait trop encombrant, refuseriez-vous un travail et une belle maison dans un village de carte postale où tout le monde semble prêt à vous aider ? Il est probable que non. Pourtant, vous auriez tort ! Les nuits d’orage peuvent s’avérer mortelles pour qui ne sait pas lire entre les lignes du présent et celles d’un passé enfoui depuis plus d’un siècle dans un cahier d’écolier jauni et écorné.

 

 

 

Tout d’abord, je tiens à remercier les éditions Taurnada pour l’envoi de ce thriller d’Estelle Tharreau, qui est également le premier livre de cette auteur et j’espère que ce livre sera le premier d’une longue série. Cet ouvrage a été mon thriller de l’été, tant j’ai apprécié ma lecture, malgré la couverture qui, je trouve, ne met pas du tout en valeur le livre.

Dans ce livre, on suit l’histoire de Béatrice Clar, une mère célibataire qui, après une énième déception amoureuse, décide de partir s’installer avec sa fille Célia, adolescente de seize ans, dans un petit village isolé au doux nom de Sauveur. Si ce village semble, à première vue, idyllique pour repartir à zéro pour les deux femmes, elles vont vite se rendre compte que ce village décèle bien des surprises et a son lot de mystères, notamment quand Célia met la main sur un vieux journal intime écrit par une certaine Marthe, il y a près d’un siècle…

Je dois dire que je ne m’attendais pas à apprécier autant ce roman. Pourtant, dès les premières pages, j’ai été emballée par le cadre posé par l’auteur et je n’ai pas pu m’empêcher de dévorer le livre. On se retrouve plongé dans un petit village, avec son histoire, ses habitants, ses petits conflits, ses petites rumeurs, … J’ai beaucoup aimé l’atmosphère de cette histoire, car on se retrouve dans une sorte de huis clos. Ce village qui semblait le lieu parfait pour la mère et la fille va progressivement devenir un lieu oppressant et même inquiétant.

Très vite, j’ai eu beaucoup d’affection pour les deux personnages principaux : Béatrice et Célia. Célia est beaucoup moins égoïste et peste qu’elle en a l’air aux premiers abords et Béatrice, malgré son côté séductrice et naïve, a vraiment réussi à me toucher. Ainsi, même si parfois les deux protagonistes m’ont bien agacée, j’ai trouvé que Célia et Béatrice étaient vraiment bien développées psychologiquement et que des deux femmes se dégageait un côté profondément humain : chacune ayant ses qualités et ses faiblesses. Deux autres personnages m’ont également beaucoup plu. Il s’agit de Yann, le fils du boucher et de Maddy, la fille du Maire de Sauveur, qui sont vraiment attachants.

J’ai beaucoup aimé également la manière dont était construite l’histoire. On a d’un côté le présent avec Béatrice et sa fille Célia. On voit leur façon de s’acclimater à leur nouvel environnement, à ce nouveau village, à ses habitants, … Et en même temps, on plonge également dans le passé, grâce au journal intime retrouvé par Célia qui a été écrit presque un siècle auparavant. Les deux temporalités sont vraiment liées car les informations que nous apprenons à travers le journal vont permettre de mieux comprendre le présent. On a également d’un côté le point de vue de Béatrice, qui tente de comprendre ce qu’il se passe dans le village, et en même temps celui de sa fille Célia, ce qui nous permet d’avoir plusieurs approches de la situation.

Vous l’aurez compris, ce livre a vraiment été une très bonne lecture estivale que je vous recommande.

Originaire de Bretagne et plus particulièrement du Finistère, je suis maintenant une parisienne d’adoption. Et oui, pour mes études j’ai dû quitter ma belle région : direction Paris. Je suis passionnée par la lecture depuis très très longtemps. J’ai grandi avec Le club des cinq, la série Grand Gallop, les 4 filles et un jean… Puis arrivée au collège, comme beaucoup j’ai découvert le génial, le fantastique, le merveilleux Harry Potter et depuis je suis une véritable Potter Head. Difficile de dire quels sont mes genres littéraires préférés, je lis de tout. Des romances, des dystopies, du fantastique, du contemporain, des thrillers… Je peux autant adorer les romances de Simone Elkeles que les thrillers de Gillian Flynn. Pour moi la lecture, c’est un formidable moyen de s’évader, de découvrir de nouveaux mondes, de nouveaux personnages, de vivre de nouvelles aventures. Et je suis ravie de pouvoir en parler avec vous

Je suis également une grande amatrice de films et séries. Je suis une véritable fan des films d’animation des studios Disney. Concernant les séries, mes préférées sont Le trône de Fer, The 100, Les Frères Scott (évidemment !), The Walking Dead…

0 I like it
0 I don't like it

2 Comments

  1. J'ai adoré aussi ce roman sauf... la fin. Sans spoiler les gens qui liraient les commentaires, je ne l'ai pas trouvé en adéquation avec le reste de l'histoire ce que j'ai trouvé dommage.

    • Je suis contente de voir que tu as également apprécié ce livre :) . Je comprends un peu ta déception sur la fin, qui est vraiment très originale. Pour ma part ça l'a plutôt fait tant j'avais adoré le reste de l'intrigue.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *