Stranger Things - LE hit de l'été, ambiance années 80.

13/09/2016

s1

Titre : Stranger Things 

Créateur : Matt Duffer & Ross Duffer

Acteurs : Winona Ryder, David Harbour, Millie Bobby Brown, … 

Format : 55 minutes

Diffusion : Netflix

Genre : Drame, Fantastique, Policier

SynopsisA Hawkins, en 1983 dans l’Indiana. Lorsque Will Byers disparaît de son domicile, ses amis se lancent dans une recherche semée d’embûches pour le retrouver. Dans leur quête de réponses, les garçons rencontrent une étrange jeune fille en fuite. Les garçons se lient d’amitié avec la demoiselle tatouée du chiffre « 11 » sur son poignet et au crâne rasé et découvrent petit à petit les détails sur son inquiétante situation. Elle est peut-être la clé de tous les mystères qui se cachent dans cette petite ville en apparence tranquille…

 

 

 

 

Vous allez croire que je suis payée par Netflix pour parler de leurs séries, vu le nombre d’articles que je fais dessus : mais non !

Stranger Things est devenu LE hit de l’été. Tout le monde en a parlé, en parle encore et en parlera encore dans les mois à venir.

 

s6

 

 

Véritable ode aux années 80 et à la pop culture de l’époque, Stranger Things a dépoussiéré l’image d’une époque pas toujours appréciée de tous. En mélangeant nostalgie, hommage et mystère, en 8 épisodes, la série a réussi là où beaucoup ont échoué : renouveler le genre du fantastique auprès du public.

 

s3

 

 

Tout débute avec une bande de copains, qui se séparent après avoir joué toute la soirée à Donjon et Dragons. Chacun rentre chez soi, mais sur la route, le jeune Will disparaît. Le lendemain, sa mère (la formidable Winona Ryder) et son grand frère, le réservé Jonathan, se rendent compte que Will n’est plus là. Pendant ce temps, on suit aussi le chemin d’une jeune fille à la tête rasée, en tenue d’hôpital, qui vient de s’enfuir d’un centre dont on ne sait rien pour l’instant. Très vite, elle va croiser la route de Mike, Dustin et Lucas, les amis de Will, et on va se rendre compte qu’elle possède des « pouvoirs » surnaturels.

La ville est aussi témoin de disparitions et faits bizarres qui ne semblent pas inquiéter plus que cela la grande majorité des habitants. Pourtant, Joyce, la mère de Will et Jonathan, Mike et sa bande, sa grande sœur Nancy et Jim Hopper, le chef de la police, semblent tous se rendre compte que quelque chose ne va pas et qu’on leur cache des choses.

 

s4

 

La série s’articule sur une intrigue plutôt simple, mais qui fonctionne. On découvre petit à petit ce qui se passe, ce qui est plus logique et intéressant que certaines séries qui préfèrent tout nous balancer d’un coup lors du season finale. Tous les personnages ont un lien et même s’ils ne partagent pas tous des informations, ils seront tous amenés à se croiser à un moment ou un autre.

Si l’intrigue peut paraître trop simpliste ou trop proche de certaines œuvres, on retrouve plus un hommage à une époque qu’un plagiat comme certains le laissent entendre. Il y a de très nombreuses références aux films de Spielberg et en particulier ET, au film Goonies, ou encore à Alien avec une once de X-Files. La série rend aussi hommage à l’époque, ses tenues décalées, ses publicités ou encore les films de l’époque (Star Wars), le tout avec une nostalgie bien présente.

 

 

 

Il faut dire que ce qui rend la série d’autant plus attachante, c’est son cast : entre actrice iconique comme Winona Ryder ou la bande de jeunes comédiens, ils donnent tous à la série son côté frais et novateur. Winona Ryder, la muse de Burton dans les années 90, revient en force depuis quelques années au cinéma, mais c’est ici qu’elle redonne un autre sens à son jeu : on la découvre dans un rôle de mère attendrissante et forte à la fois. Elle fait rire, elle fait pleurer et tout l’amour qui émane de son personnage pour son garçon disparu rend la série tellement plus incroyable. 

Mais ce sont, à juste titre, les interprètes d’Eleven et Dustin qui feront chavirer votre cœur, comme ils ont fait chavirer le mien ! La jeune Millie Bobby Brown a un grand avenir devant elle au vu de sa prestation incroyable. En 8 épisodes, son personnage est devenu culte, c’est dire ! Pareil pour Dustin, qui joue ce garçon charmant et tendre, qui essaye toujours de raisonner ses amis mais qui ne pense qu’à manger. Une sorte de Ron Weasley nouvelle génération. Ce personnage est tellement chou et drôle qu’on a de suite envie de devenir son ami !

Les effets spéciaux, manquent parfois un peu de justesse, mais la saison 2 leur rendra plus justice à mon humble avis. Ce petit défaut ne manquera néanmoins pas de vous faire frissonner de peur devant les créatures qu’on verra (ou pas). De quoi nous dire que le fantastique a encore de beaux jours devant lui !

 

Comme vous l’aurez compris, j’ai adoré Stranger Things et je ne peux que vous conseiller dans ce monde particulier au plus vite. 

 

 s2

Pauline, j’ai toujours voulu étudier à Poudlard, mais n’ayant jamais reçu ma lettre, je me suis contentée de vivre par procuration d’incroyables aventures à travers les livres, les films et séries tv. J’aime tout, de la sci-fi, aux comédies romantiques, en passant par les drames ou thrillers. Qu’importe le format ou la manière, le plus important est que l’histoire me touche.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *