Quand signer avec un Network YouTube se révèle être la plus grosse arnaque de ma vie.

07/10/2016

 

 

Laissez-moi vous raconter une histoire qui vous passera l’envie de vous affilier à un network.

 

Il y a deux ans, plusieurs Network me contactent, vantent le potentiel de ma chaine, et à quel point ils pourront m’aider à la faire grandir et me faire encore plus connaître. J’hésite, et finalement je refuse, encore et encore, je suis méfiante. Jusqu’à un network en particulier qui me promet, en échange de ma signature du contrat, tous les avantages des précédents network avec le petit truc en plus qui est de monétiser mes vidéos où j’intègre des passages des bandes annonces de films. Je me dis chouette, ça peut être sympa, en plus ils me promettent des collaborations avec d’autres youtubers du Network pour m’aider à monter, et des conseils qui vont changer ma vie. Je signe.

 

Grosse erreur numéro une. Je n’imaginais pas que ma galère allait commencer.

 

 

Dans un premier temps, la première promesse de la monétisation de mes vidéos où j’intègre des passages de bandes annonces n’est pas tenue. On me dit que finalement, ce n’est pas possible. Je dois galérer plusieurs mois durant pour obtenir gain de cause et que l’on me donne « partiellement » ce qui était promis. Je pourrai monétiser les « nouvelles » vidéos que je posterai avec des bandes annonces, mais pas les anciennes, ni celles que j’ai pu poster depuis la signature du contrat. Je prends sur moi, je me dis que le network aura certainement beaucoup à m’apporter, et qu’il n’y a aucune raison de se fâcher avec.

 

Grosse erreur numéro deux. Car après c’était le silence radio.

 

Je me dis ils doivent être occupés, ils ont beaucoup de chaines, la mienne n’est pas si grande … et puis je me dis, je donne quand même 35% de mes revenus, c’est pas pour du vent ? Alors j’essaye d’avoir des conseils, des propositions de collaboration, comme on me l’avait promis, mais au final on m’envoie un peu des fiches types qu’ils envoient certainement à tous les youtubers partenaires, des choses que je connais déjà en m’étant documentée toute seule de mon côté. Concernant les collaborations, on me dit qu’on verra plus tard. Bien, j’attends.

 

Grosse erreur numéro trois.

 

Un peu plus tard, la Vidéo City m’invite à faire partie du pôle Booktuber, je me dis c’est chouette ! J’accepte. Étant donné qu’il s’agit d’un événement YouTube assez énorme, je demande à mon Network s’ils peuvent prendre en charge mon train, après tout c’est ce qu’on nous promet, du soutien, et là mon Network semble limite choqué que j’ai été invitée, ils font partie de l’organisation, et apparemment m’inviter ne venait pas du tout d’eux, alors que je suis quand même partenaire chez eux. Ils refusent de financer mon train. Merci pour le soutien, je prends mon mal en patience…

 

Quelques mois plus tard… Après donc plus d’un an de contrat au total, le network se réveille enfin, il me propose ce qu’il me décrit comme la collaboration de l’année. Une vidéo avec un humoriste qui se lance sur YouTube, qui a moins d’abonnés que moi, mais qui je vais voir va tout exploser et j’aurai de manière sûre des bonnes retombées. Okay, très bien, c’est où ? Paris ? Okay, je vous donne 35% de mes revenus, mon billet de train coûte 60 euros, est-ce que vous le prenez en charge ? Non ? Ah … euh je dois payer moi-même le billet, car vous n’avez pas le budget pour ? Okay je comprends, tout l’argent est parti pour un gros YouTuber qui n’est pas du Network que vous avez invité sur le projet pour booster cet humoriste, je comprends, payer des plus gros YouTubers c’est plus important que soutenir ses propres partenaires, non, mais je comprends. Néanmoins je précise, loin de moi l’idée d’être choquée que ce YouTuber ait été rémunéré, mais plutôt que le Network n’ait pas pris la peine de payer le déplacement à ses propres partenaires. Je refuse donc, et fort heureusement, ce projet a finalement fait un bide, et j’ai économisé 60 euros.

 

 

Finalement la Vidéo City est reportée, et étrangement le pôle Booktuber supprimé. Coïncidence ? Je ne suis pas complotiste au point de le penser, mais en tout cas mon Network ne s’est pas réellement battu pour m’y faire rester. Par contre, ils me proposent une entrée pour un seul des deux jours gratuitement et je dois prendre une décision de suite sinon ils refilent ma place à quelqu’un d’autre. Est-ce que vous prenez en charge mon billet de train ? Non, toujours pas ? Okay, je comprends, je donne 35% de mes revenus, et même si vous avez gagné l’équivalent de bien bien bien plus qu’un billet de train, ce n’est pas dans votre politique d’aider vos partenaires, j’avais bien compris. Bref, je préfère ne pas me rendre à la Vidéo City.

 

En fait dans un Network, si tu n’es pas dans le TOP 20, tu dois te contenter de rien, ou alors d’à peine rien. Quand tu commences un peu à t’énerver, en fait on te balance des miettes de pain pour essayer de t’apaiser, mais au final, tu restes perdant, tu as donné une bonne partie de tes revenus, contre ce qu’on pourrait résumer à RIEN au final.

 

 

J’ai donc pris mon mal en patience pendant deux ans, donnant 35% de mes revenus sans rien dire, subissant cette mauvaise décision d’avoir signé avec ce Network et une fois arrivée au terme de mon contrat, je demande pourquoi je n’ai pas été dissociée, et là, c’est la douche froide. J’apprends que j’ai un contrat à reconduction tacite, et que si je voulais ne pas être renouvelée pour un an supplémentaire, il fallait que j’envoie un courrier recommandé trois mois avant. Étrangement, quand j’ai fait part de mes envies de quitter le Network 6 mois plus tôt, personne ne m’a rappelé cette clause. Non, le Network fait l’autruche et se lave les mains quand tu oublies, ou que tu ne t’y connais pas en contrat ou toute autre connerie juridique, ce qui est certainement le cas de 90% de leurs partenaires, ce qui nous rend malléables à souhait évidemment. Ils pourraient faire une rupture à l’amiable, gentiment, mais non, ça serait perdre de l’argent. Ou alors ils te prennent en pitié, te proposent de réévaluer un peu ton taux de partage en ta faveur, mais en échange tu repars sur deux ans, car le business c’est le business et que dans tous les cas, faut que tu sois perdant.

 

Du coup c’est comme si tu étais pris en otage, mais ils s’en fichent, ils sont blindés de conseillers juridiques, et ils jouent sur les entre-lignes du contrat, pour que tu ne puisses rien faire, ligoté à un Network alors que tu voudrais juste récupérer ton indépendance, et arrêter de payer pour du 0 service rendu. Un partenariat, c’est censé être équitable dans les deux sens, et là au final tu payes et tu n’as rien en retour. Non, on préfère te rappeler la chance inouïe des outils de statistiques que t’offre le Network, & depuis peu une super banque de musiques en ligne, qui au final te coûterait moins cher si tu la prenais toi-même en abonnement mensuel sans avoir à donner une partie de tes revenus à un Network. Mais ça sonne tellement cool quand ils le disent, que tu dois le croire, et faire avec.

 

 

En bref, ne tombez pas dans le panneau, les Network sauront vous faire croire à quel point ils peuvent être indispensables, à quel point ils vont sécuriser votre aventure YouTube, et faire de vous des stars, mais la réalité est toute autre, vous êtes simplement des petites fourmis dans la fourmilière, et plus vous êtes nombreux à donner quelques euros, quelques dizaines d’euros, voire plus, plus ils s’enrichissent sur votre dos.

 

 

Je me sens volée, trahie et abusée par cette expérience qui se prolonge pour encore UN AN. J’espère que mon article aura au moins mis votre méfiance en alerte et que vous réfléchirez à deux fois avant de signer un contrat avec un Network. Lisez les petites lignes, les entre lignes, les choses mal précisées, et ne vous laissez pas faire, car une fois que vous aurez signé, c’est fini, plus de marche arrière possible, car même si le Network peut conclure une rupture du contrat à l’amiable, il ne le fera pas, car l’intérêt du YouTuber ce n’est pas son intérêt.

 

Et avant de vous quitter, je tiens à préciser que ce discours n’engage que moi, et ma propre expérience, je ne divulguerai pas non plus le nom du Network, ne sait-on jamais qu’il décide de m’attaquer pour diffamation pour avoir vidé mon sac.

Blogueuse et YouTubeuse, j’étais une sims dans une autre vie, je souhaite me réincarner en Zombie après ma mort. Actuellement ? Je travaille à Poudlard, oui je sais, c’est cool !
7 I like it
0 I don't like it

23 Comments

  1. Et bien ma pauvre quelle aventure... Tu n'as aucun moyen d'aller voir les juristes qui donnent des consultations gratuites aux mairies de Paris ? Ca vaut peut-être le coup, je me dis que quelque part vu que de leur côté ils ne respectent pas leur part du contrat, c'est peut-être un motif viable de rupture... ou sur autre chose... Je sais, je suis un peu bisounours mais c'est typiquement le genre de [biiiiiip] qui me rendent folles.
    Merci pour le témoignage en tout cas =)

    • Malheureusement je pense que j'ai aucun recours, après j'y connais pas grand chose, je vais essayer de me renseigner quand même tu as raison, merci à toi pour ton soutien <3

  2. Bonjour NiNe,

    C'est avec tristesse et perplexité que j'ai lu ce post. Il a raisonné de manière particulière chez moi car j'ai pu étudier pendant quelques mois le droit de la consommation, ainsi que les différents abus assez commun dans les différents contrats liant professionnel et consommateur en Master...

    Je dis consommateur, car au risque de me tromper, ton activité de vidéaste sur YouTube ne relève ni d'une activité commerciale, industrielle, artisanale ou libérable, donc d'après la loi Hamon du 17 mars 2014, tu es donc bien une consommatrice.
    A ce titre, dans le cadre d'une reconduction d'un contrat de prestation de service, le professionnel à pour obligation d’informer le consommateur par écrit (soit par lettre nominative ou par e-mail) au plus tôt 3 mois ou au plus tard 1 mois avant le terme de la période autorisant le rejet de la reconduction, de la possibilité de ne pas reconduire le contrat qu’il a conclu avec une reconduction tacite.

    Cette information doit être délivrée dans des termes claire et compréhensible et surtout doit être mentionné dans un encadrée apparent à la date limite de résiliation. Quelque que soit le domaine concerné. Si cette obligation n’est pas respectée : le consommateur peut mettre un terme au contrat gratuitement, à tout moment. Cette règle est contenue dans l'article Art L 136-1 du code de la consommation.

    Bon après je te dis ça, mais je ne connais pas tous les tenants et aboutissants de ton contrat. Je pourrai me tromper quant à la qualification de ton contrat, de ton statut et bien d’autre chose.

    Mais dans tous les cas, il ne faut jamais avoir peur de son cocontractant, ou se sentir démunis ! Oui, il a peut-être des conseillers juridique, mais ils profitent surtout du fait que les personnes ne connaissent pas ou peu le droit des contrats et des floues juridiques qui existent. De plus beaucoup de clauses ne sont même pas valable juridiquement et sont quand même appliquées entre les parties car elles n’osent pas contredire leurs contrats.

    Je pense que certains Networks profitent du fait qu’ils encadrent une soit-distante nouvelle profession ... mais c'est faux ! Un cadre légal existe, peut-être pas aussi clair que pour d'autre contrat, mais vous n'êtes pas dans une zone de non droit, à la merci de vos cocontractants ! Je t'encourage de voir un avocat, via même une permanence, pour trouver des solutions qu'elles soient amiables ou dans un procès.

    Je te souhaite bon courage en tout cas !

    • Bonjour !

      Je te remercie pour ton message, malheureusement je suis considéré comme un statut commercial dans le contrat, étant obligé d'avoir le statut auto-entrepreneur pour le signer, je suis donc bloquée. J'ai justement essayé de faire valoir cette loi, leurs disant qu'ils auraient du me prévenir de la fin du contrat approchant, mais ils m'ont rétorqué que je n'étais pas considéré comme un particulier, et que du coup ils n'avaient aucune obligation.

      Éthiquement ils s'en fichent de prévenir leurs partenaires, et on est certainement nombreux à être reconduit sans le vouloir, puisque la raison du Network pour ne pas m'accorder la rupture à l'amiable c'est : "Je comprends votre déception mais cela ne serait pas juste pour les autres Youtubers qui sont aussi reconduits de manière tacite" , je suis donc certainement pas la seule dans ce cas.

      Merci pour ton soutien en tout cas et je vais essayer d'aller voir si j'ai des recours possible. <3

    • Mince, c'est ce que je craignais :-( ...

      Bon courage en tout cas !

      Je pense néanmoins qu'il serait tant que les youtubeurs lésés par leurs Networks forment une association ou autres pour faire valoir leurs droits et leurs statuts... Q'une jurisprudence se fasse quoi ...

      En totu cas quand tu ne sera plus sous contrat, n'hésite pas à leurs faire mauvaise presse en restant bien sur dans la légalité !

  3. Coucou Nine !

    Merci beaucoup pour tous ces conseils et informations très utiles. C'est vrai qu'au départ, on peut trouver leurs offres avantageuses, si ça peut nous aider à monter un peu plus. Mais si c'est pour être traité comme moins que rien, autant rester indépendant et faire les choses tout seul, sans l'aide de qui que ce soit. Une amie m'a dit Ta chaîne marche plutôt bien, et si tu peux avoir contact avec un Network, ça pourrait vraiment être pratique... Et là, hop, je vois ton article qui me prouve que ce ne serait pas forcément une bonne idée. Merci d'avoir éliminé ma dernière hésitation : faire son chemin seul ou avec l'aide de "professionnels" ? Finalement, vu qu'on est mieux servi que par soi-même, autant se passer de Network. Gros gros bisous !

  4. Wow. Je ne savais pas que même pour YouTube ce type de mésaventures peut arriver. Il faut vraiment être attentionné de nos jours... Cet irrespect me révulse, surtout professionnel. Ne pas tenir ses engagements et pire, ne pas te soutenir à toi ou d'autres youtubers qui sont peut-être dans le même cas que toi est vraiment nul... Quel professionnalisme !

  5. Bonjour Nine,
    Je te remercie pour le courage que tu as eu d'écrire ce témoignage. C'est effectivement une énorme arnaque et sachant en plus que cela dure depuis deux ans et va encore continuer, c'est tout à fait honteux. Les contrats ne sont généralement jamais veaiment lus et tu as bien raisons de mettre en garde les autres. Je suis très touchée par ta situation, sache que des associations tel que 60 millions de consommateurs sont là pour t'aider sur des contrats abusifs. Il doit aussi y avoir d'autres assos. Ok, il faut payer la cotisation mais de les consulter ne coutent rien et ils te diront ce qu'ils en pensent. Les assos ont leurs avocats. De vécus, ils ont un poids disuasif et récupèrent des dommages et intérêts. Je te souhaite de la patience si tu attends calmement et une liberté merveilleuse à déguster. Une grosse pensée pour ton moral. Céline.

    • Hello Céline !

      Malheureusement je suis pas considéré comme un consommateur ou un particulier dans ces contrats, mais comme une entreprise puisque je signe sous le statut auto-entrepreneur, ce qui bloque beaucoup de recours et d'aides qui sont possibles dans pas mal d'autres cas, d’où le fait de redoubler de prudence avec les Networks...

      Merci pour ton soutien en tout cas, et tes conseils <3

  6. Et ben punaise ! C'est vraiment ce qu'on appelle un coup de p*te (excusez-moi du terme)... J'espère au moins que tu vas récupérer ton argent ou que ce network s'excusera pour tout ça...

    • Bah malheureusement non, car légalement ils semblent en règle, c'est juste moi qui apparemment ai été naïve et qui a mal analysé le contrat, comme beaucoup d'autres avant moi. D’où mon article, j'espère alerter les autres à faire attention... :(

  7. Effectivement, si tu es en auto-entrepreneur. Je vais me permettre de chercher un petit peu dans les lois. Je ne suis pas avocate mais je comprends très bien les losi pour avoir été formatrice juridique et je me suis occupée des années de l'entreprise de mon mari. Si tu veux que je jettes un oeil à ton contrat et voir les possibilités, n'hésites pas. Tu peux me contacter par email si tu le désires et m'envoyer le contrat en cachant tes infos persos et autres. Dans tous les cas, bon courage!

    • Merci beaucoup Celine, je t'envoies ça courant semaine prochaine ! Ça me fait chaud au cœur que tu prennes de ton temps pour moi <3

  8. De rien, j'ai commencé à regarder. J'attends de voir tes clauses et dans tous les cas, je t'enverrai ce que j'ai trouvé pour que tu es une solution.

  9. Nine, ça me désole vraiment de voir ton expérience se dérouler comme ça ...
    C'est triste à dire mais c'est la jungle partout : tout le monde veut se faire son argent, et au dos des autres c'est sûr que c'est encore plus facile.
    Au niveau de ton contrat, si tu peux prouver qu'une partie n'a pas été réalisée par le network, alors tu es en droit de demander une résiliation auprès d'un juge et de demander des dommages et intérêts, c'est dans les lois de droit des contrats concernant l’inexécution d'un contrat.
    Tu parles de bien lire entre les lignes des contrats, etc ... Saches aussi que si ton contrat est mal rédigé EXPRÈS pour que tu ais du mal à le comprendre, c'est illégal ! Cela s'appelle un dol. Il faut que tu contactes la DGCCRF ou l'Inspection du Travail et ils peuvent enquêter pour toi donc vraiment n'hésites pas à le faire car ce sont des procédés punis par la loi ...
    Je te souhaite beaucoup de courage et merci d'avoir partagé ton expérience.

    www.audreymarianne.com

  10. Eh bien eh bien.
    C'est bien moche tout ça. Et pourtant, je suis sure que tu n'es pas la seule même si tu es la première que je vois témoigner sur ce sujet - à vrai dire je ne savais même pas ce qu'un network était avant ton article.
    Mais c'est bien. Malheureux, certes, mais ton expérience nous fait tous comprendre qu'il ne faut pas "vendre son âme au diable" juste pour espérer monter un peu et être rémunéré pour ce que l'on aime.
    Comme dit l'adage : tout vient à point à qui sait attendre, même si c'est plus difficile de le respecter que ce que l'on pense.

    Je te souhaite bien du courage & prends soin de toi :)

  11. Eh bein :O je suis bouche bée, bien que n'étant pas sur youtube il est bon de savoir ce qui se cache derrière tout ce business qui tourne autour, merci pour ce témoignage fort intéressant.

  12. Et c'est là que j'ai la confirmation que le droit, c'était pas pour moi... Non, sans rire, c'est ultra compliqué le juridique et je me souviens encore de mes cours de droit des différentes sortes de contrats c'était à s'arracher les cheveux alors que j'étais qu'en 1ère année. Pas étonnant que beaucoup beaucoup de personnes se fassent avoir sans s'en rendre compte tout de suite tellement les contrats, textes de loi et autres sont difficiles à comprendre, sans parler du vocabulaire de chinois qu'ils utilisent... C'est comme quand mon père a perdu sa pharmacie... compliqué, et de très mauvaises nouvelles 3 ans après la liquidation quand il croyait que tout était réglé... et je ne suis pas encore certaine à 100% qu'on ait fini d'en entendre parler. Je suis désolée pour toi :( je n'ai jamais bien su ce qu'était un network mais je n'ai jamais été spécialement intéressée au point de me renseigner dessus et j'en suis bien contente au final ! Je ne veux pas de contraintes, je souhaite filmer, acheter, lire, etc. ce que je veux quand je veux ; c'est pour ça aussi que j'ai pas envie d'avoir de SP non plus malgré les avantages que ça peut avoir, je crois pas que j'y trouverais de plaisir, je suis beaucoup trop facilement sur les nerfs. J'espère en tout cas que tu trouveras l'aide nécessaire à cette "mésaventure" et merci à toi de mettre en garde ceux et celles qui auraient l'idée d'un network qui leur trotte dans la tête. Je me demande si les "gros" de youtube ont aussi des problèmes ou si au contraire eux on les aide parce que comme tu dis ils ont "plus d'intérêt". Plein de force, de courage et de patience jolie Nine ! :) Bisous de réconfort <3

  13. Je ne suis pas sur YT en tant que youtubeur, je ne sais pas trop ce que c'est qu'un network, mais je comprends que c'est pourri. YT est un milieu bien pourri en tout cas !

  14. C'est pas étonnant du tout des lors que le business s'intéresse à celui ou celle qui créer ce n'est en général pas par pur gentillesse mais pour trouver un moyen d'utiliser son talent pour faire de l'argent facile... ces chiens meriteraient une descente a la batte cloutée... malheureusement notre epoque ne nous permet pas de rendre justice soi-même et c'est tant mieux pour eux. Il en faut peu pour pourrir la réputation d'une entreprise, ton histoire m'a interpellé et il se trouve que je suis referenceur sur Toulouse et que j'ai de bonnes notions en negative SEO. Je vais essayer de trouver de quel network il s'agit car tu ne le mentionne pas et c'est tout à ton honneur mais si je ne vois aucune réaction de leur part, ça sera tanpis pour eux

  15. Coucou Nine,

    je ne sais pas du tout ce que c'est un Network et vu ton article je ne veux pas le savoir. Ces gens sont de gros escrocs et je te remercie de nous avoir prévenu contre ce danger.
    Bon courage pour cette année

  16. bravo pour cet article très intéressant qui m'a permis de découvrir ce blog bien sympathique (merci la timeline facebook ;)). Concernant ton problème, si tu veux je peux jeter un coup d'oeil aux clauses de ton contrat. Il se trouve que j'ai fait des études de droit du numérique donc je peux peut être trouver une solution à ton problème. Bon normalement, j'ai arrêté cette année pour me lancer dans le journalisme (plus intéressant à mon avis) donc je n'ai peut être plus accès aux bases de données juridiques mais bon...ça devrait pouvoir le faire ;)

    Voilà! Bon courage et bonne continuation!

  17. Bonjour Nine,
    Je pense qu'il doit exister des recours juridique à cette situation. D'après ce que vous avez écrit, ils n'ont pas respecté certaines clauses de leur contrat, alors même si vous vous êtes engagé, eux aussi se sont engagé à rendre un certain nombre de prestations que visiblement vous n'avez pas eu. Je ne sais pas quels peuvent être ces recours, je pourrai me renseigner, je suis en fac de droit, je pourrai parfaitement poser une ou deux questions à l'un de mes chargés de TD, si cela peut vous aider un peu. Je le ferai avec plaisir.
    Bon courage,
    Stephanie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *