Panopticon - Une jolie découverte française !

07/11/2016

Titre : Panopticon

Auteur : Nicolas Bouchard

Editeur : Mnemos

Prix : 19€

Parution : 2013

Nombre de pages : 316

Genre : Fantastique

Résumé : Et si le XIX° siècle avait engendré des super-héros, quels monstres auraient-ils faits ?
Au crépuscule de ma vie, je croyais être en mesure d’expliquer la plupart des comportements humains les plus violents, et d’apporter des éléments de réponse concrets pour les circonscrire.
Comme je me trompais.
Je me rappelle lorsque tout a commencé, en 1820, à Londres, après cet étrange attentat de nature… surnaturelle, pour ne pas dire magique ; comment la Couronne m’a chargé d’enquêter sur cette affaire littéralement extraordinaire.
Depuis, j’ai affronté mille dangers et parcouru les routes d’Europe, et surtout, surtout, j’ai rencontré les êtres les plus fabuleux et les plus tragiques qui soient, bien plus fascinants que tous les individus que j’ai croisés au cours de mes nombreuses recherches. Ces jeunes gens tenaient un univers dans le creux de leurs mains.
Il est des zones d’ombre de la conscience humaine dans lesquelles nous risquons tous de nous perdre un jour.
Certains y sont nés.

 

Ce qui m’a ravie dès le départ, c’est le fait que l’auteur soit français. Cela peut paraître stupide pour certains, mais dans un monde où l’anglais est la langue reine et où les pays anglophones semblent dominer le monde et la littérature, découvrir de nouveaux auteurs français est devenu rare. Personnellement, je fais des études d’anglais et je ne lis qu’en anglais les trois quarts du temps et en dehors de Maxime Chattam et Christelle Dabos, je n’ai pas lu de livres d’auteurs français de l’année. Alors même si ce roman n’est pas parfait, je tenais quand même à vous le faire découvrir, sachant que cet auteur a publié plus de vingt ouvrages, donc vous pouvez toujours vous rabattre sur une autre de ses œuvres. 

Commençons par le négatif afin de finir sur une bonne note. J’ai eu du mal avec le style de l’auteur, que j’ai trouvé trop brouillon à mon goût, avec des phrases maladroites et parfois lourdes. Après, ce n’est que mon avis, chacun aime un style d’écriture différent, mais je sais que c’est un détail qui m’a un peu freinée au début. Sinon, l’autre point négatif, c’est que j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans l’histoire. Au début ça part dans tous les sens, c’est une ambiance très spéciale, et on ne comprend rien. Je ne connais que Stephen King qui arrive à faire la même chose sans me perdre, mais dans le cas de « Panopticon », j’ai vraiment eu du mal à comprendre et à m’immiscer dans l’histoire mais au final, j’ai tenu jusqu’au bout et sans me forcer à finir le roman. 

Sinon, du côté positif, on a pas mal de choses. Déjà l’histoire, qui est super originale et qui mêle personnages historiques et fiction. C’est un univers assez spécial puisque les personnages principaux ont été élevés de sorte qu’ils développent des pouvoirs psychiques assez impressionnants. Ils étaient en fait élevés pour créer une armée invincible, mais bien sûr le projet a échoué, et c’est là que notre histoire commence. J’ai trouvé qu’il s’agissait d’une histoire super intéressante, dans un cadre très réaliste. C’est une histoire qu’on pense réelle, que l’on pourrait lire dans les légendes et mythes d’autrefois et qui passaient de génération en génération au fil de l’histoire. En tout cas, ça m’a vraiment plu et j’ai trouvé qu’il n’y avait ni trop de descriptions, ni trop d’action et de rebondissements. C’est un roman qui se lit très facilement. 

Les personnages sont super intrigants, mystérieux mais aussi attachants dans un sens. On ne peut s’empêcher de les plaindre puisque leur vie est souvent misérable, mais ce n’est pas du tout de leur faute. Ils ont été usés et usurpés par des personnes haut placées qui ne pensaient qu’à elles, sans considérer les enfants comme des êtres humains. Du coup, on apprend à les connaître un par un personnellement et on s’attache à eux, et au fil de l’histoire on a envie d’en savoir plus et de savoir jusqu’où ils vont aller. Sinon, on a aussi le personnage principal, Jeremy Bentham, un philosophe très connu (je l’ai étudié pendant mon année de terminale), un personnage historique connu dont Nicolas Bouchard s’est approprié l’histoire. Même si vous n’y connaissez rien à la philosophie, l’auteur fait en sorte que ça se fasse tout seul en glissant ici et là des extraits des œuvres de Bentham ainsi que des textes philosophiques très faciles à comprendre, qui illustrent les propos de l’auteur. Ce qui est bien justement, c’est qu’il ne s’agit pas seulement d’un récit, il y a aussi des articles de journaux, des extraits de romans et pleins d’autres éléments qui varient le roman. 

Bon, je crois que j’ai assez parlé mais pour résumer, c’est un roman à l’histoire intéressante, avec des personnages intrigants et attachants qui bouleversent la vie de Jeremy Bentham et qui le font traverser une partie de l’Europe pour les aider. C’est une formidable aventure originale qui va vous transporter complètement ailleurs, que ce soit dans l’espace, dans le temps ou psychologiquement. Et puis la révélation finale devrait vous plaire. 

Qu’en pensez-vous ?

Alicia, alias Cupcake, jeune étudiante en anglais, passionnée de lecture depuis la plus tendre enfance mais aussi de films et de séries. Je passe le plus clair de mon temps le nez plongé dans les bouquins, que ce soit pour la fac (les classiques américains et brittaniques n’ont plus aucun secret pour moi!) ou pour le plaisir (faut bien de temps en temps!). Mes genres préférés sont le policier, l’épouvante, le fantastique et le young adult même si je ne suis ouverte à tout !
Parmi les romans préférés on a Les âmes vagabondes (Stephenie Meyer), Fangirl (Rainbow Rowell), Avant toi (Jojo Moyes) et bien sûr la saga Harry Potter ! Que de styles différents, donc.
Et puis, comme je l’ai dit, j’adore les films et si je pouvais vivre dans un cinéma je le ferais !
0 I like it
0 I don't like it

One Comment

  1. J'avais bien aimé ce côté philosophique et ces enfants étranges ^^ Mais je suis d'accord pour les phrases un peu lourdes.

    http://labibliaudette.blogspot.fr/2016/07/panopticon-de-nicolas-bouchard.html

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *