Between : Un dernier tome qui conclut parfaitement la saga After !

22/12/2016

between-fait-enfin-sa-grande-entree-en-libraires

Titre : Between (Nothing Less)

Auteur : Anna Todd

Éditeur : Hugo Roman

Prix : 17,00 €

Parution : 3 novembre 2016

Nombre de pages : 428 pages

Genre : New Adult

Résumé : Entre Dakota et Nora, le cœur de Landon balance. Il est déchiré par ces hésitations.

Dakota, sa petite amie de toujours, qui lui rappelle tant de bons souvenirs et qui l’a écarté sans ménagement en arrivant à New York, réapparaît chaque fois qu’il commence à essayer de l’oublier avec une autre.

Nora, la secrète et pulpeuse colocataire de Dakota, à la sensualité si évidente, l’attire comme un fruit inconnu et défendu.

Ces deux filles ont un lourd passé qui pourrait bien remonter à la surface et bousculer la relation que Landon entretient avec elles. De secrets de famille douloureux en drames et en événements déstabilisants, la vie de Landon pourrait bien faire des grands huit et changer totalement la façon de vivre de ce garçon si généreux de son cœur… et de son corps.

Quelle femme pourra conquérir Landon et lui permettre de vivre l’avenir qu’il veut se construire, la famille dont il rêve et le bonheur sentimental et physique auquel il aspire si profondément ? Happy end, ou pas ?

C’est le secret que vous découvrirez dans Nothing Less.

 

(Il risque d’y avoir quelques spoilers sur le tome précédent et la saga After dans cette chronique).

Alors il faut savoir que j’ai A-D-O-R-É la saga After, dont j’ai lu l’intégralité des tomes en deux mois tellement je n’arrivais pas à lire autre chose, et surtout je n’avais pas envie de quitter les personnages. J’ai ensuite enchaîné avec les deux tomes de Before, et puis il y a eu l’annonce des sorties respectives de Nothing More et Nothing Less (Landon et Between en français) qui m’ont enchanté. Je sais pourtant qu’il y a des défauts, que c’est loin d’être parfait, que c’est parfois stéréotypé mais il n’y a rien à faire, dès qu’on me parle d’Hardin, de Tessa, de Landon, de Zed et des autres, bah je perds toute objectivité. En plus, Anna Todd est adorable et pour avoir eu la chance de la rencontrer, je peux vous confirmer qu’elle prend vraiment le temps d’échanger avec ses lecteurs (allant même jusqu’à rallonger ses séances de dédicaces de plusieurs heures !).

Malgré mon adoration pour la saga After, j’ai tout de même été un poil déçu par le premier tome du diptyque Landon (dont vous pouvez découvrir mon avis ici). Je l’ai trouvé un peu mou et pas à la hauteur des cinq tomes d’After. C’est donc avec un peu d’appréhension – et avec un pincement au cœur également – que je me suis lancé dans Between. Et alors là, surprise, j’ai retrouvé toutes les émotions que j’ai ressenties pendant ma lecture d’After. On passe du rire aux larmes (bien que je n’aie pas pleuré hein ;)), des rebondissements viennent rythmer les pages qui défilent à une vitesse incroyable et puis surtout on retrouve l’humour d’Anna Todd ainsi que des références à la culture actuelle (comme Harry Potter, Game of Thrones et beaucoup d’autres). Anna Todd a cette faculté d’ancrer son récit dans la réalité, ce qui le rend justement réaliste. Les personnages pourraient aisément exister, les intrigues ne sont pas tirées par les cheveux mais suffisamment fortes pour nous tenir en haleine et le suspens est présent jusqu’au bout. Bien que Landon passe beaucoup plus de temps avec l’une des deux filles (Dakota ou Nora, je ne vous dirai pas laquelle), on a un doute jusqu’à la toute fin quant à celle qui deviendra sa femme.

Parlons-en de la fin justement, qui je dois l’avouer m’a non seulement satisfait mais également fait un petit pincement au cœur car j’ai réalisé que je ne retrouverais (a priori) plus ces personnages dont j’ai adoré suivre les aventures. Cet ultime tome marque donc bel et bien la fin d’une saga dont je relirai avec plaisir les volumes pour retrouver ne serait-ce que quelques heures des personnages touchants, drôles et tellement émouvants.

Voilà, j’espère vous avoir donné envie de découvrir le diptyque sur Landon (et la saga After si ce n’est pas encore fait) et pour ceux qui ont déjà lu Between, n’hésitez pas à partager votre avis en commentaires !

 

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
4 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *