Hors de contrôle : Une suite qui tire l'histoire vers le haut !

29/12/2016

Titre : Hors de contrôle

Auteur : Georgia Caldera

Éditeur : Pygmalion

Prix : 16,00 €

Parution : 12 octobre 2016

Nombre de pages : 510 pages

Genre : New Adult

Résumé : Une attitude un brin brutale, un caractère des plus ombrageux, une façon de parler bien à lui, mais incroyablement fascinant… Malgré le fiasco de la soirée de gala, Axel est tout cela, et bien plus encore. Une seule chose est certaine pour Sonia : elle doit le retrouver. Dans quel but ? Ont-ils toujours un avenir ensemble ? Rien n’est moins sûr… Et pourtant, c’est ainsi, les papillons refusent de mourir.

 

Je remercie les éditions Pygmalion de m’avoir envoyé cette suite (vous pouvez d’ailleurs retrouver mon avis sur le premier tome ici). Et alors, quelle suite !

Alors que j’avais été un poil déçu par ma lecture de Hors de question, que j’avais trouvé un peu lent, Hors de contrôle relève vraiment le niveau ! Je ne vais pas trop en dire concernant l’intrigue de peur de vous spoiler mais je peux vous affirmer que vous risquez d’être surpris… Georgia Caldera sait exactement quand faire des révélations et quand tenir le suspense (parfois jusqu’à la toute, fin à ma plus grande frustration). Ce deuxième volet est donc beaucoup plus rythmé que le précédent, ce qui le rend également plus addictif

J’ai encore une fois été bluffé par la plume de l’auteur qui est particulièrement juste et ne se contente pas de décrire une situation mais nous permet de ressentir les émotions des personnages. Ces derniers se révèlent d’ailleurs plus que jamais, dévoilant leurs failles, leurs faiblesses et leurs secrets les plus enfouis…
Axel est pour moi LE protagoniste clef de cette histoire qui, grâce à sa fragilité d’une part et sa fougue de l’autre, saura, j’en suis sûr, vous charmer. Il a ses défauts, contre lesquels il lutte mais également des qualités qui font de lui une personne attachante et totalement bienveillante. C’est également ce qui le rend humain ! Car oui, il me semble qu’on peut aisément s’identifier à lui malgré les quelques points de l’intrigue qui (il faut être honnête) auront peu de chance de vous arriver mais qui sont bien évidemment nécessaires à l’histoire afin de ne pas la rendre complètement banale. 
Même si Sonia ne m’a pas fait le même effet qu’Axel (ce qui explique en partie l’absence d’un coup de coeur pour Hors de contrôle), je l’ai trouvée plus touchante et plus agréable que dans Hors de question. Axel reste finalement fidèle à lui-même, se contentant de travailler sur ses défauts mais gardant son caractère affirmé. Alors que Sonia, elle, se dévoile vraiment dans ce second volume, nous permettant de découvrir des facettes de sa personnalité, inconnues jusqu’à présent.

Un autre bémol que j’ai noté concerne la fin qui, malgré un climax d’émotions (avec notamment Axel qui doit plus que jamais faire face à son passé trouble), a été pour moi traitée trop rapidement. Les révélations s’enchaînent, certes, mais il m’a manqué quelques longueurs qui pour le coup auraient pu apporter un plus à l’histoire. 
Malgré tout, en refermant le livre je me suis rendu compte que ces personnages allaient me manquer et que leur histoire m’avait finalement plus touché que je ne l’aurais pensé. Il me semble qu’il y aura un troisième tome (Hors de propos) mais comme pour Hors de portée, on va sans doute rencontrer de nouveaux protagonistes (j’espère tout de même croiser la route de Sonia et d’Axel afin de voir ce qu’ils deviennent), dont j’ai hâte de découvrir le destin.

Avec Hors de contrôle, Georgia Caldera a su me convaincre et se place donc en tête des auteurs français à découvrir, aussi bien pour sa plume que pour sa manière de décrire les émotions et de créer des personnages humains, comme vous et moi.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *