November 9 - Une romance originale

10/12/2016

couv56982377

Titre : November 9

Auteur : Colleen Hoover

Editeur : Hugo Roman

Prix : 17€

Genre : Romance

Parution : 01/11/16

Nombre de pages : 320

Résumé : C’est une histoire d’amour entre un mec (moi) et une fille (Fallon). Je crois. Est-ce que l’on peut considérer ça comme une histoire d’amour si ça ne se termine pas avec de l’amour ? Les mystères se terminent quand le mystère est résolu. Les biographies se terminent quand l’histoire de la vie a été racontée. Les histoires d’amour devraient se terminer avec de l’amour, non ? Peut-être ai-je tort. Peut-être que ce n’est pas une histoire d’amour. Si vous me le demandiez… je dirais que cela pourrait être considéré comme une tragédie. Quoi que ce soit – et quel que soit la fin – j’ai promis de tout raconter. Donc sans plus s’éterniser. Il était une fois… une fille. LA fille.

 

 

Je ne suis pas une personne qui lit des romances habituellement, mais tout le monde parlait de November 9 aux USA, et j’avais envie de le lire par curiosité. Je ne pensais pas du tout adorer, ou être complètement happée par l’histoire, et pourtant, ça a été le cas !

Colleen Hoover nous plonge dans une romance très originale et complètement non-conventionnelle et ça fonctionne bien ! Fallon a un passé compliqué et touchant, et depuis l’incendie qui lui a brûlé une grande partie du corps, elle vit cachée par peur du regard des autres. C’est une fille terriblement belle mais dont la confiance s’est effondrée après l’incendie, et le problème c’est qu’elle n’a personne pour l’épauler. C’est un personnage auquel on s’attache très facilement, d’autant plus qu’elle n’est pas niaise ou pleurnicharde, mais simplement profondément blessée. On suit son évolution psychologique et émotionnelle et c’est super intéressant.

Ben, quant à lui, est plutôt confiant et n’a pas froid aux yeux. L’histoire de leur rencontre est super originale et fait chaud au cœur. Je pense qu’il est impossible que cela arrive dans la vraie vie, même si certains hommes en seraient capables. En tout cas, c’est une belle leçon que nous propose Ben.

Après leur rencontre « coup de foudre », même si je ne la qualifierais pas ainsi, les deux adolescents se rendent compte qu’ils sont trop jeunes et prennent des chemins séparés, se promettant tout de même de se rencontrer une fois par an, le 9 novembre, date de leur rencontre, mais aussi date très importante dans la vie de Fallon. Du coup, on suit leur histoire et leur rencontre à chacune de ces dates.

Moi qui n’aime vraiment pas les romances, j’ai trouvé que celle-ci n’en était pas vraiment une, pendant une grande partie du livre. Ils se cherchent, se séparent, se disputent etc., mais c’est loin d’être une romance niaise où tout est facile.

Dernier point : j’ai vraiment adoré l’espèce « d’enquête » que mène Fallon sur la raison de son incendie et je dois dire que l’auteur nous a carrément laissés sur le cul (pardonnez-moi l’expression) avec la réponse. Moi j’ai beaucoup aimé, mais je sais que ça en a dérangé plus d’un.

 

Alicia, alias Cupcake, jeune étudiante en anglais, passionnée de lecture depuis la plus tendre enfance mais aussi de films et de séries. Je passe le plus clair de mon temps le nez plongé dans les bouquins, que ce soit pour la fac (les classiques américains et brittaniques n’ont plus aucun secret pour moi!) ou pour le plaisir (faut bien de temps en temps!). Mes genres préférés sont le policier, l’épouvante, le fantastique et le young adult même si je ne suis ouverte à tout !
Parmi les romans préférés on a Les âmes vagabondes (Stephenie Meyer), Fangirl (Rainbow Rowell), Avant toi (Jojo Moyes) et bien sûr la saga Harry Potter ! Que de styles différents, donc.
Et puis, comme je l’ai dit, j’adore les films et si je pouvais vivre dans un cinéma je le ferais !
2 I like it
0 I don't like it

2 Comments

  1. Voilà un livre qui me donne très envie, surtout après avoir lu cet article; merci pour votre travail :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *