Quatre : Entre coup de coeur et abus...

15/12/2016

51odspxutfl-_sx340_bo1204203200_

Titre : Quatre (version augmentée)

Auteur : Veronica Roth

Éditeur : Nathan

Prix : 17,95 €

Genre : Dystopie

Parution : 10 novembre 2016

Nombre de pages : 379

Résumé : L’histoire de Quatre avant sa rencontre avec Tris :
Lors de sa cérémonie du Choix, un jeune Altruiste se dresse contre sa famille et sa faction : il choisit de rejoindre les Audacieux. Il choisit de se libérer de son passé. Il choisit un nouveau destin, et devient Quatre.
Mais ce qu’il découvre chez les Audacieux peut mettre en péril son avenir, et celui de la société tout entière. Doit-il se dresser contre sa nouvelle faction ?
Et si Tris, cette novice qui ne ressemble à aucune autre, était la réponse à ses interrogations ?

 

Avant tout, j’aimerais remercier les éditions Nathan pour leur envoi.

Je dois avouer que j’ai été très surpris de voir Quatre dans le catalogue des sorties de Nathan car ce spin-off a déjà été publié il y a plusieurs mois. En regardant de plus près, je me suis alors rendu compte qu’il s’agissait en réalité d’une version augmentée. Par « augmentée », on entend ici l’ajout d’une centaine de pages bonus à la fin du spin-off tel qu’on le connaît. Je dis dans le titre que j’hésite entre coup de coeur et abus concernant ce bouquin, et vous allez vite comprendre pourquoi !

Alors il faut savoir que la saga Divergent (que j’ai lue en VO) est sans doute l’une de mes préférées, que ce soit parmi les dystopies ou en général. J’avais tout simplement adoré suivre les aventures de Tris, Tobias et les autres il y a presque deux ans maintenant ; vous vous doutez donc bien que je n’ai pas attendu de recevoir cette version augmentée pour découvrir les petites nouvelles mettant en scène le personnage de Quatre. Concernant celles-ci, je vais faire très vite : j’ai adoré ! Ce n’est bien sûr pas au niveau de la saga principale mais Tobias/Quatre est un personnage tellement complexe qu’assister à certaines scènes du premier tome de son point de vue fut très intéressant ! L’évolution de sa relation avec Tris est très importante dans le déroulement de l’histoire, c’est pourquoi avoir son ressenti au moment de leur première rencontre fut particulièrement intense en émotions.

Parlons maintenant de cette version augmentée. Et là encore, j’ai adoré ! Les cent pages bonus qui suivent les nouvelles sont composées entre autres de notes de Veronica Roth, d’extraits du premier jet de Divergent et même d’une étude scientifique sur nos peurs. Nous en apprenons par exemple davantage sur Caleb (le frère de Tris), découvrons des scènes coupées et avons le droit à une nouvelle inédite.
Veronica Roth prend également le temps de nous détailler son processus d’écriture ainsi que de donner quelques conseils en se basant notamment sur sa propre expérience.
Enfin, les extraits du journal de Natalie Prior permettent d’apprendre à mieux connaître ce personnage assez mystérieux, dont finalement on ne sait pas grand chose.
Vous l’aurez compris : ces bonus ne sont pas inutiles, au contraire !

Mais alors vous devez vous demander d’où vient ma pointe de déception. Eh bien tout simplement du prix… Alors en effet, la maison d’édition Nathan m’a envoyé un exemplaire de ce livre et j’en suis très reconnaissant car je ne l’aurais certainement pas acheté moi-même ! Il me semble que payer 17.95€ pour 100 pages, c’est de l’abus… Je trouve donc dommage de faire une réédition avec des bonus (pourtant utiles) en comptant sur les fans pour n’acheter finalement que quelques pages (bien qu’elles apportent un vrai plus à l’histoire).
En somme, si vous n’avez toujours pas acquis Quatre, privilégiez cette version qui saura vous convaincre. En revanche, si vous possédez déjà la version précédente, attendez de trouver la réédition dans votre médiathèque pour la découvrir !

Et vous, avez-vous lu Quatre (que ce soit cette édition ou la précédente) ? Qu’en avez-vous pensé ?

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
2 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *