Golden Globes : les petites anecdotes

09/01/2017

La cérémonie des Golden Globes 2017 est finie, et tout le monde sait que le film « La La Land », toujours inconnu du public français, a cartonné en battant le record de prix gagnés lors de la soirée (ça donne envie ça). Mais parlons plutôt des quelques autres détails et anecdotes sur lesquels on peut s’attarder…

Commençons par le début de la soirée plutôt mouvementé avec Jimmy Fallon, célèbre présentateur et humoriste américain qui animait la cérémonie cette année. Avec une animation d’entrée (le clip se trouve juste en-dessous pour les curieux) inspirée du film mis à l’honneur hier soir (plus besoin de préciser), durant laquelle on a pu voir les talents de chanteurs de diverses stars telles que Kit Harrington (Game of Thrones ), Amy Adams (Nocturnal Animals), les jeunes acteurs de Stranger Things et autres personnalités. De nombreux danseurs, tous déguisés, faisaient également le show parmi les limousines. Et tout cela finit sur un slow romantique entre l’humoriste et Justin Timberlake.

Avec le traditionnel monologue qui suit cette ouverture, à peine arrivé, Fallon annonce que le prompteur (l’écran sur lequel il lit ce qu’il doit dire, qui est placé hors de vue des téléspectateurs) est cassé. Mais il réussit tout de même à nous improviser un petit discours à l’aide de plaisanteries et autres charmes en attendant le nouveau dispositif.

Résultat de recherche d'images pour "meryl streep golden globes"

On continue avec Meryl Streep, qui a reçu une récompense un peu spéciale : il s’agit du prix Cecil B.DeMille que l’on remet à quelqu’un qui a fait une remarquable carrière dans le cinéma. L’actrice aux trois Oscars a profité du moment de parole qui lui était accordé pour critiquer le nouveau président des Etats-Unis, Donald Trump, sans pour autant citer le nom de ce dernier : « Hollywood est rempli d’étrangers et d’outsiders, si vous mettez tout le monde dehors vous n’aurez plus rien d’autre à regarder que du football et du free-fight, ce n’est pas ce que l’on appelle de l’art » dit-elle lors de son discours. Ou encore : « Cet instinct d’humilier qui est mis en avant en public, par quelqu’un de puissant, a une incidence sur la vie de tous parce que cela devient comme une autorisation à faire de même. » Des paroles pleines d’impact qui ont laissé l’assemblée bouche bée.

Enfin, cet hommage à Carrie Fisher et Debbie Reynolds, toutes deux décédées il y a peu. Un moment très touchant, car le public a pu visionner une magnifique vidéo rassemblant des passages de divers films et de quelques scènes mère/fille dans le cadre familial.

Et pour finir, un petit bonus : le tendre et doux baiser magique entre Andrew Garfield et Ryan Reynolds :

Vous ne trouverez jamais sans un livre, un crayon ou un ordinateur. Je serais toujours accompagnée de ces personnages imaginaires dans lesquels j’ai trouvé une réalité. Que ce soit un sorcier,un demi-dieu, une passe—miroir, un faucheur ou encore un détective, j’ai toujours rendez-vous avec l’un d’eux dans mes séries,films,livres et dessins.
3 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *