Le cri - Un thriller glaçant

05/01/2017

Titre : Le Cri

Auteur : Nicolas Beuglet

Editeur : XO Editions

Prix : 19.90€

Parution : 08/09/16

Genre : Thriller

Nombre de pages : 496 pages

Résumé : Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. À l’aube d’une nuit glaciale, le corps d’un patient est retrouvé étranglé dans sa cellule, la bouche ouverte dans un hurlement muet. Dépêchée sur place, la troublante inspectrice Sarah Geringën le sent aussitôt : cette affaire ne ressemble à aucune autre…
Et les énigmes se succèdent : pourquoi la victime a-t-elle une cicatrice formant le nombre 488 sur le front ? Que signifient ces dessins indéchiffrables sur le mur de sa cellule ? Pourquoi le personnel de l’hôpital semble si peu à l’aise avec l’identité de cet homme interné à Gaustad depuis plus de trente ans ?
Pour Sarah, c’est le début d’une enquête terrifiante qui la mène de Londres à l’île de l’Ascension, des mines du Minnesota aux hauteurs du vieux Nice.
Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va lier son destin à celui d’un journaliste d’investigation français, Christopher, et découvrir, en exhumant des dossiers de la CIA, une vérité vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : la vie après la mort…
Et la réponse, enfouie dans des laboratoires ultrasecrets, pourrait bien affoler plus encore que la question !


 

Premièrement, dès le début l’histoire est intrigante. On n’a pas le temps de découvrir les personnages qu’on est déjà au cœur de l’action, et c’est un point positif ! J’ai du mal avec les débuts lents et trop descriptifs, et je préfère au contraire découvrir les personnages au fur et à mesure, et de même avec l’intrigue. Surtout que là, il s’agit d’un thriller donc on a envie de garder le suspens le plus longtemps possible.

Ce que j’ai aussi apprécié, c’est le fait que l’auteur ne s’étale pas trop sur la vie privée des personnages. Au tout début du roman, Sarah, l’enquêtrice, se retrouve confrontée à une épreuve très difficile pour une femme : l’infidélité. Elle aurait pu en parler pendant tout le livre, se plaindre, geindre et rabâcher cent fois la même chose, mais pas du tout ! L’auteur a géré cette situation avec beaucoup de délicatesse, et a laissé Sarah faire son deuil tranquillement et de manière très naturelle.

Concernant l’histoire en elle-même, j’ai été très agréablement surprise puisque l’intrigue se déroule dans un hôpital psychiatrique à Oslo et dès l’entrée des enquêteurs, on se rend compte qu’il y a un truc qui cloche et de là les enquêteurs s’enfoncent dans une spirale infernale. L’histoire de base était déjà super intéressante mais l’auteur a réussi à lui faire prendre un tournant que je n’aurai jamais imaginé. L’enquête finit par mener super loin (en terme de distance et d’imagination), bien au-delà de ce que vous pouvez imaginer, et moi ça m’a plu.

Pour conclure, c’est un thriller qui fait froid dans le dos, qui ne cesse de nous surprendre, avec des personnages forts et une plume magnifique. Le thriller parfait pour accompagner vos nuits d’hiver. 

Alicia, alias Cupcake, jeune étudiante en anglais, passionnée de lecture depuis la plus tendre enfance mais aussi de films et de séries. Je passe le plus clair de mon temps le nez plongé dans les bouquins, que ce soit pour la fac (les classiques américains et brittaniques n’ont plus aucun secret pour moi!) ou pour le plaisir (faut bien de temps en temps!). Mes genres préférés sont le policier, l’épouvante, le fantastique et le young adult même si je ne suis ouverte à tout !
Parmi les romans préférés on a Les âmes vagabondes (Stephenie Meyer), Fangirl (Rainbow Rowell), Avant toi (Jojo Moyes) et bien sûr la saga Harry Potter ! Que de styles différents, donc.
Et puis, comme je l’ai dit, j’adore les films et si je pouvais vivre dans un cinéma je le ferais !
1 I like it
0 I don't like it

One Comment

  1. Heureuse de voir que tu as apprécié ce roman, je l'ai aussi adoré du début à la fin :) Je le conseille vraiment :)
    Et (désolée si ça fait un peu pub) si tu veux j'en ai fait un article aussi : http://story-of-books.blogspot.com/2016/10/chronique-le-cri-de-nicolas-beuglet.html
    Bonnes prochaines lectures à toute l'équipe du blog et Bonne année 2017 :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *