Nos favoris lecture de l'année 2016 !

18/01/2017

 

La rédaction de NiNeHank vous revient cette semaine avec ses lectures de l’année 2016. Notre dernier bilan de l’année écoulée donc, mais pas le moindre ! N’hésitez pas à nous partager vos favoris de 2016, pour nous donner peut-être des idées de lectures pour cette nouvelle année 🙂

 

 

GREYCIE 

 

1- Loin de tout (J.A. Redmerski) : gros coup de cœur pour cette romance. Qui n’a jamais rêvé de tout abandonner pour partir à l’aventure sur les routes américaines ? J’ai beaucoup apprécié les personnages qui sont vraiment bien travaillés, l’intrigue qui sort du lot et le cadre dans lequel évoluent nos héros. Mais surtout, le grand plus, ce sont les références musicales que l’auteur dissémine à travers son texte. Et petit détail qui a son importance : c’est avec ce livre que j’ai pu intégrer la rédaction de NiNeHank. Hâte de lire le tome suivant.

 

2- La couleur des sentiments (Kathryn Stockett) : le film m’avait conquise, le livre m’achevait. Parler du Sud, de la ségrégation, c’est compliqué. Mais Kathryn Stockett le fait avec une justesse qui frise la perfection. C’est un livre plein de questionnements sur la société américaine mais aussi l’humanité. J’ai beaucoup ri mais aussi pleuré (intérieurement). Mais j’ai surtout appris, beaucoup appris. Nous érigeons nous-mêmes des murs parfois infranchissables entre nous (couleur, classe sociale, richesse), mais nous sommes aussi capables « ensemble » de les détruire. C’est un livre à lire et relire.

 

3- Avant toi (Jojo Moyes) : une lecture très drôle et instructive. Oui, l’histoire d’amour est plutôt banale, vue et revue mais le sujet du handicap, de la dépendance, de l’accompagnement de fin de vie et des conséquences sur l’entourage est très bien développé, très approfondi pour une lecture qui se présente comme légère et drôle (l’humour anglais, c’est toujours un plaisir). Pour ma part, cette intrigue a fait émerger une nouvelle opinion beaucoup plus contrastée. C’est aussi un hymne à la vie, on en a qu’une alors il faut en profiter.

 

4- Outlander – Tome 1 : Le chardon et le tartan (Diana Gabaldon) : après visionnage de l’adaptation en série TV, un passage par la case livre s’imposait. Malgré la peur d’être déçue ou ne pas arriver au bout de ma lecture, ce livre a réussi à me faire sourire, à me faire vibrer et à me surprendre. Le style de Diana Gabaldon est très contemplatif, bourré de références historiques qui pourraient rebuter certains mais moi c’est tout ce que j’aime. Et puis Jamie… Je l’ai complètement retrouvé par rapport à la série. Je suis pressée de lire la suite.

 

5- Les Héros de l’Olympe – Tome 3 : La marque d’Athéna (Rick Riordan) : Rick Riordan réussit toujours à me surprendre à chaque tome, et celui-ci ne fait pas exception. Retrouver tous nos héros ensemble, romains ou grecs, découvrir une nouvelle menace, de nouveaux lieux, de nouveaux personnages tout en s’instruisant, c’est toujours un plaisir. La seule chose que je pourrais lui reprocher, c’est d’aller dans la facilité pour certains personnages. Mais l’univers est si riche et bien travaillé que je lui pardonne ça. Prochain cap… les enfers.

 

6- Red Queen (Victoria Aveyard) : une jolie découverte, pleine de promesses; avec un univers très riche et bien installé. Des personnages attachants et plutôt complexes. Seule l’intrigue pourrait poser problème pour la suite. Je l’ai trouvée intéressante mais très auto-centrée sur les Argents, pas assez sur les Rouges. J’ai un peu peur pour le tome suivant mais ça reste une des lectures marquantes de mon année. 

 

 

MYLENE 


1- Avant toi (Jojo Moyes) :
 je devais le lire avant d’aller voir le film au cinéma. Et quel bonheur ! Une claque littéraire, une histoire réaliste qui remet les idées du lecteur en place. Une belle leçon de morale, qui permet de prendre conscience que la vie est sacrée et qu’il faut profiter de chaque instant qui passe.

 

 

2- Harry Potter et l’enfant maudit (J.K. Rowling) : parce qu’étant une fan d’Harry Potter, j’ai adoré cette suite. J’étais curieuse de savoir comment les personnages connus de la saga avaient pu évoluer et j’ai été agréablement surprise !

 

 

3- Quand la nuit devient jour (Sophie Jomain) : mon tout premier roman de cette auteure mais sûrement pas le dernier. J’ai adoré. Une histoire poignante, marquante, basée sur le mal-être d’une femme qui demande de mourir par euthanasie volontaire assistée. Suivre le quotidien, le combat de cette femme m’a marqué, sans parler de cette fin. Attention, Sophie Jomain aime jouer avec les nerfs du lecteur.

 

4- Je t’ai rêvé (Francesca Zappia) : un roman centré sur une maladie. Ce que j’ai aimé dans ce roman, c’est que l’auteur a réussi à faire perdre pied au lecteur. Quand on lit ce roman, on a l’impression d’être le personnage principal et c’est très perturbant !

 

 

5- Gardiens des cités perdues – Tome 3 : Le Grand Brasier (Shannon Messenger) : pour les fans de l’univers magique d’Harry Potter, cette saga est un moyen de replonger dans ce qu’on aime. Des choses similaires mais beaucoup de choses différentes tout de même. Pas d’ennui possible en compagnie de Sophie et de son groupe d’amis.

 

 

CLELIA 

 

1- Continuer (Laurent Mauvignier) : ce livre m’a fait un effet bien au-delà de tous les livres que j’ai pu rencontrer. Après l’avoir refermé, j’ai eu du mal à raccrocher à la réalité. Outre le style à la fois très littéraire et accessible de l’auteur, c’est l’histoire qui est terriblement touchante : Laurent Mauvignier met à nu la complexité des relations humaines, à travers celle d’une mère avec son fils adolescent. Sans oublier la bande son de ce livre, non seulement universelle, mais qui reflète parfaitement l’ambiance attribuée au récit.

 

2- En attendant Bojangles (Olivier Bourdeaut) : la grande surprise littéraire de 2016 ! Un premier roman ambitieux, qui manie gravité et légèreté avec brio. Le récit est écrit du point-de-vue d’un enfant, témoin de l’amour de ses parents. Sa mère est très fantaisiste, légèrement perchée, jusqu’à ce que ce grain de folie devienne plus grave. On danse, on rit, on pleure à la lecture de ce roman qu’on relit plusieurs fois avec toujours autant de plaisir !

 

3- Phobos (Victor Dixen) : une découverte explosive ! Outre l’univers original et très bien ficelé proposé par l’auteur, il sait manier l’art du suspense comme personne. Difficile donc de raccrocher : à chaque fin de tome, on attend le suivant avec impatience ! A se demander si lui aussi ne viendrait pas d’une autre planète…

 

 

4- Songe à la douceur (Clémentine Beauvais) : un roman poétique, qui s’adresse aussi bien aux adolescents qu’aux adultes. On suit deux personnages à deux époques distinctes : pendant leur adolescence et dix ans après, alors qu’ils sont de jeunes adultes, intégrés dans la vie active. La particularité de ce livre est qu’il est écrit en vers : il ne faut donc pas s’arrêter à cette touche d’originalité formelle, au contraire, Clémentine Beauvais nous réconcilie avec la poésie grâce à la grande sensibilité de son écriture.

 

5- Les carnets de Cerise (Aurélie Neyret, Joris Chamblain) : une série de bandes-dessinées pour la jeunesse, aussi belles esthétiquement que touchantes dans le récit. On suit les aventures de Cerise sur deux ans, apprentie romancière, qui est animée par une grande soif de découvertes. Chaque tome est sujet à percer le mystère d’un nouveau personnage, mais permet également de questionner certaines préoccupations des enfants, comme les liens amicaux ou familiaux. Bref, de beaux albums à découvrir !

 

ANTON 

 

1- Une braise sous la cendre – Tome 1 (Sabaa Tahir) : une intrique palpitante et pleine de rebondissements, des personnages principaux charismatiques et attachants, et des personnages secondaires tout aussi bien développés. Une « méchante » à la hauteur (qui peut en effrayer plus d’un de par sa cruauté).

 

 

2- Shutter Island (Dennis Lehane) : un suspense parfaitement maîtrisé du début à la fin et un dénouement en apothéose. Un must read !

 

 

 

3- After – Tome 5 (Anna Todd) : malgré les reproches qu’on pourrait lui faire, Anna Todd sait exactement comment nous attraper dès les premières lignes et nous tenir jusqu’à la toute fin. Un récit addictif aux nombreux rebondissements.

 

 

4- D’après une histoire vraie (Delphine de Vigan) : les confessions d’une auteure à succès sous forme d’un roman fictif. Où s’arrête la vérité et où démarre le mensonge ?

 

 

5- Joyland (Stephen King) : sans doute l’un des rares écrivains qui parviennent à nous tenir en haleine avec un récit tout en longueur. La psychologie des personnages est tellement bien développée qu’on a l’impression de les connaître. Une intrigue efficace qui touche le lecteur à de nombreuses reprises.

 

 

6- La 5ème Vague – Tome 3 : La Dernière Étoile (Rick Yancey) : je dois être le seul à avoir préféré ce tome aux précédents et également le seul pour qui cette histoire est allée crescendo. Ce dernier tome marque pour moi la fin d’une saga que j’ai d’abord trouvée moyenne et que j’ai fini par adorer. Une conclusion cohérente avec le reste du récit.

 

 

7- The Land of Stories – Tome 3 : A Grimm Warning (Chris Colfer) : ce troisième tome m’a surpris car l’histoire a pris un tournant auquel je ne m’attendais pas. Contrairement au tome 2, le schéma de ce troisième tome est différent du premier : c’est agréable ! Le twist de la fin est très prometteur.

 

 

8- L’enfant aux cailloux (Sophie Loubière) : une histoire qui se situe entre raison et folie. Une vieille dame des plus attachantes. Des retournements de situation surprenants et bien amenés. Un thriller court qui se dévore.

 

 

9- Landon – Tome 2 : Between (Anna Todd) : et oui, encore du Anna Todd, que voulez-vous… Je ne pouvais pas ne pas mettre mon dernier coup de cœur en date, celui qui conclut la saga After pour de bon et qui m’a fait passer par de multiples émotions. Je me suis beaucoup reconnu en Landon, d’où sans doute mon avis (certes pas très objectif).

 

10- Paranoïa (Mélissa Bellevigne) : un premier roman que j’ai dévoré tellement les pages ont défilé rapidement entre mes doigts. Avec du recul, j’aperçois peut-être quelques défauts mais s’agissant d’une première publication, je pense qu’on peut le pardonner à une auteure que je vous conseille de suivre de très près.

 

 

EVA 

 

1- Harry Potter et la chambre des secrets (version illustrée, J.K Rowling) : j’ai bavé dessus pendant des mois et l’ai enfin eu pour Noël. C’est une manière de redécouvrir cette saga magique grâce aux magnifiques illustrations de Jim Kay. On prend le temps de lire, d’admirer les dessins, de rêver. Un très beau cadeau pour tout Potterhead !

 

2- Nos faces cachées (Amy Harmon) : une histoire et des personnages qui m’ont énormément touchée. Il est rare qu’un roman me tire des larmes mais celui-ci m’a bouleversé. L’auteur a mis un peu de la belle et de la bête dans chacun des personnages et cela contribue à les rendre profondément humains, imparfaits, et en cela proches de nous. Une lecture qui fait réfléchir.

 

 

3- Ma vie de pingouin (Katarina Mazetti) : j’aime beaucoup cette auteure suédoise dont j’avais lu Le mec de la tombe d’à côté et Le Caveau de famille pendant mes années lycée. C’est un roman chorale où se croisent différentes voix d’hommes et de femmes lors d’une croisière en antarctique. C’est à la fois drôle et touchant. Une lecture rafraîchissante que je conseille à tous !

 

 

4- Fangirl (Rainbow Rowell) : je me suis totalement retrouvée dans le personnage de Cath, ses bizarreries, son amour de la fanfiction que les autres ne comprennent pas. La fanfiction a toujours été décriée, pointée du doigt, classée comme une sorte de paralittérature honteuse. Je remercie Rainbow Rowell d’avoir osé en parler et surtout de la défendre. Un roman à part qu’on relit avec plaisir.

 

5- Black lies (Alessandra Torre) : ce roman est une surprise complète. Je m’attendais à un énième triangle amoureux un peu poussif et j’en suis ressortie complètement abasourdie. Ce qui dans mon cas signifie souvent que c’est une bonne lecture puisque j’ai été surprise. On pense connaître l’histoire mais en réalité, on se trompe totalement. Bluffant !

 

 

SARA 

 

1- Beautiful Oblivion (Jamie McGuire) : j’ai eu un énorme coup de cœur pour ce livre, pour son histoire où les tatouages occupent une place prépondérante, mais surtout pour l’un de ses personnages principaux : l’irrésistible bad boy tatoué Trenton Maddox, qui m’a trop fait craquer !  L’intrigue reste assez classique mais est totalement rehaussée par une fin tellement étonnante que j’en ai été toute chamboulée, je n’ai rien vu venir. De plus, la plume de l’auteur a simplement le don de nous transporter, il est impossible de lâcher ce livre une fois qu’on l’a commencé !

2- Demain (Guillaume Musso) : un autre gros coup de cœur dans un style tout à fait différent avec cette histoire écrite de la main de Guillaume Musso, auteur que j’aime de plus en plus au fur et à mesure de ma découverte de sa bibliographie. C’est un expert dans le maniement du suspens, des personnages, des lieux, … (de tout, en fait !) Il fait cela à merveille, et impossible de se douter du dénouement de l’histoire en la commençant. Un véritable page turner !

 

3- L’appel de l’ange (Guillaume Musso) : j’ai réellement frôlé le coup de cœur avec ce livre de Guillaume Musso (oui, encore lui !). J’ai presque tout apprécié dans ce roman : l’histoire, les personnages, la plume de l’auteur, … À une petite exception près : une fin qui arrive un peu trop vite à mon goût. Si l’auteur avait écrit un petit chapitre supplémentaire, ça aurait assurément été un coup de cœur !

 

4- Amelia (Kimberly McCreight) : une lecture que j’ai juste adorée. J’ai trouvé l’histoire très originale (avec une intrigue tellement bien ficelée qu’à aucun moment je ne me suis doutée du dénouement) et les sujets abordés très forts (harcèlement scolaire, dangers et dérives des nouvelles technologies, …). Imaginez un mélange des genres Young Adult et policier, et ajouter à cela la plume de l’auteur qui est très addictive, et vous obtenez un livre qu’il est difficile de lâcher une fois commencé. Une très, très bonne lecture !

5- Avant toi (Jojo Moyes) : je débarque trois siècles après que tout le monde ait déjà lu ce livre, mais j’assume ^^ J’ai adoré cette histoire qui m’a fait rire et (presque) pleurer par moments, c’était vraiment dur et j’ai eu les larmes aux yeux, surtout à la fin. Une très belle histoire, mais là encore (tout comme pour L’appel de l’ange), j’ai trouvé que le dénouement déboulait beaucoup trop vite et en refermant le livre, je suis restée sur une sensation d’inachevé.

 

6- The Generations – Tome 1 : Alive (Scott Sigler) : ce roman haletant et intriguant nous maintient dans une tension étouffante du début à la fin. Avec des accents égyptiens (alors qu’on est bien loin de ça en réalité…), une absence d’intrigue amoureuse, des éléments qui font penser au Labyrinthe de James Dashner et à Sa Majesté des Mouches de William Golding et un univers d’une richesse et d’une originalité sans pareille, j’ai passé un super moment de lecture avec Alive (la suite est d’ailleurs dans ma PAL !). Seul petit bémol qui fait que ce livre n’est pas un coup de cœur : un trop grand nombre de personnages (beaucoup inexploités, donc), et des personnages principaux auxquels je n’ai pas su m’attacher.

7- Cœur vanille (Cathy Cassidy) : cette année, j’ai lu tous les romans des Filles au chocolat, et Cœur vanille est sans conteste mon préféré de tous. Même si j’ai aimé tous les tomes, que c’est très frais et que chaque personnage est attachant à sa façon, j’ai davantage aimé Cœur vanille. Sûrement parce qu’il se penche sur le personnage d’Honey qui est la plus âgée des Filles au chocolat, qu’elle avait toujours eu jusque-là une coquille très épaisse autour d’elle et qu’il était grand temps, justement, de découvrir ce qui se dissimulait réellement sous cette coquille.

8- Suicide Squad T1 : ayant littéralement adoré l’adaptation ciné, je ne pouvais pas passer à côté de la lecture des comics. Ces derniers sont aussi délirants (voire même plus), et c’est extrêmement prenant de suivre les péripéties de cette joyeuse bande de tarés !

 

 

9- I.R.L. (Agnès Marot) : en dehors des nombreux sauts et allers-retours dans la timeline et d’un manque de réelle affection pour les personnages, j’ai adoré cette histoire tellement originale et écrite d’une plume très agréable. Nous sommes ici à la fois dans le monde réel et dans un monde virtuel, et les thèmes abordés sont passionnants (la télé-réalité et ses travers, l’intelligence artificielle, les nouvelles technologies, etc.). Le livre-objet est quant à lui d’une rare beauté. Fan (entre autres) des Sims ? Cette histoire est pour vous !

 

10- Audrey retrouvée (Sophie Kinsella) : première plongée dans le style Young Adult pour Sophie Kinsella (L’accro du shopping), et c’est une véritable réussite ! Même avec ce changement de style, la plume de l’auteur est immédiatement reconnaissable. L’histoire n’est pas bourrée d’action, mais ce « manque » (qui n’en est pas vraiment un au final) fait gagner en qualité au roman. Aucun sentiment de déjà-vu, une histoire débordante d’amour, des personnages totalement attendrissants et attachants, … Cette histoire regorge de points positifs. Seul tout petit hic en ce qui me concerne : l’absence de chapitre expliquant clairement ce qui est arrivé au personnage principal. Mais ce n’est qu’un détail en comparaison avec le reste du roman, qui est très bon !

 

PAULINE 

 

1- Maybe Someday (Colleen Hoover) : étonnée moi-même de voir un livre de Colleen Hoover premier de mon top lecture 2016 ahah. Comme quoi ! Pour tout dire, j’aime moyennement les livres de l’auteure, mais je dois dire que Maybe Someday a réussi là où les autres ont échoué : le réalisme ! Alors oui, ok, tout n’est pas réaliste à 100%, mais niveau sentiments on touche à la perfection. J’ai adoré les décisions réfléchies des personnages, qui pour une fois pensent avec leur tête et leur cœur ! Un roman qui, accompagné de sa bande-son, en ravira plus d’un(e) !

 

2- All The Bright Places (Jennifer Niven) : un magnifique roman, qui m’aura fait pleurer comme jamais. Le sujet est très bien traité et nous plonge dans un univers où la dépression n’est pas qu’obscure. On suit avec passion les personnages, et il m’aura été difficile après ma lecture de les oublier ! 

 

 

3- Outlander – Tome 2 : Le Talisman (Diana Gabbadon) : en attendant la diffusion de la saison, en début d’année dernière, je me suis plongée dans le tome 2 de la saga. Je dois dire que j’avais eu peur de voir les personnages et donc l’action, se délocaliser en partie en France, mais au final, l’auteure rend cette partie passionnante. Même si le drama n’est pas toujours très bien dosé, j’ai toujours hâte de revoir Jamie et Claire qui sont des personnages attachants et incroyables !

 

4- Harry Potter & The Cursed Child (J.K. Rowling) : j’ai très peu parlé de ma lecture, car la fanbase des Potterheads s’est battue pendant des semaines sur cette « suite » à leur saga fétiche. Cela m’a vite énervée, et je n’ai plus eu envie de donner mon avis sur une pièce de théâtre que j’ai aimée. Tout n’est pas parfait (surtout le twist de fin…) et la relation entre les deux protagonistes, je la voyais plus évoluer comme dans Carry On de Rainbow Rowell. Pourtant, j’ai adoré retrouver l’univers d’Harry Potter et toute la symbolique du poids de l’héritage, qui est à mon sens très bien traité. J’ai maintenant hâte de voir la pièce en live, même si arriver à chopper un billet se trouve être plus difficile que d’attraper un Vif d’Or ! 

5- Throne Of Glass – Tome 2 : Crown Of Midnight (Sarah J. Maas) : j’ai découvert la saga de Sarah J. Maas cette année. Des trois premiers tomes que j’ai lus pour l’instant, c’est ce deuxième qui m’a le plus envoûtée. Le personnage de Celaena est clairement un de mes personnages préférés de la Fantasy YA. Elle est incroyablement forte et courageuse et elle m’a tellement émue dans ce tome-ci. Il faut aussi que je vous le dise : Team Chaol <3

 

6- Phobos (Victor Dixen) : j’ai lu les 4 tomes que compte cette saga en 2016. Victor Dixen a créé ce qui est pour moi l’une des meilleures sagas de la littérature YA française. Un grand plaisir à lire, car il innove autant qu’il surprend. Même si le dernier tome m’a un peu déçue, je reste attachée à son univers (de la diversité en veux-tu en voilà !) et je suis certaine qu’il nous prépare de grandes choses pour la suite. En plus de cela, l’écrivain est très proche de ses lecteurs et ça, c’est un énorme plus si vous voulez mon avis.

 

7- Outlander – Tome 3 : Le Voyage (Diana Gabbadon) : un poil en-dessous du tome 2, ce nouveau tome explore encore une fois le passé/futur/présent de Claire et Jamie. Le livre nous fera voyager, nous mettra en colère, nous fera rire mais aussi pleurer. J’ai beaucoup aimé les parties sur Jamie, qui nous prouvent encore une fois à quel point c’est un personnage intelligent. Hâte de voir le rendu en images lors de la saison 3 de la série !

 

8- Histoire de la Violence (Edouard Louis) : après en avoir beaucoup entendu parler dans la presse, j’ai décidé de donner sa chance à ce jeune auteur, qui n’est pas vraiment ce que je lis d’habitude. Sa plume est très belle et malgré le récit « violent », celle-ci arrive à nous sublimer le récit à un point pas attendu du tout. L’auteur y raconte la misère, le viol, mais aussi la littérature et la famille. Troublant et touchant. 

 

9- Water Knife (Paolo Bacigalupi) : je vous avais écrit un article pour vous dire à quel point ce livre de dystopie était d’un réalisme troublant. J’ai adoré la tension, les personnages et l’intrigue menée du début à la fin d’une main de maître.

 

 

10- La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert (Joël Dicker) : vous avez plus que probablement entendu parler de ce livre. Succès incroyable en librairie il y a quelques années, je me suis lancée dans la lecture de ce petit pavé. Une intrigue que j’ai trouvée très bien menée, même si je me doutais du coupable. Mais c’est finalement plus que la recherche d’un coupable que Joël Dicker nous livre à travers ce livre, c’est l’introspection mesurée d’un homme face à sa vie. 

 

Pauline, j’ai toujours voulu étudier à Poudlard, mais n’ayant jamais reçu ma lettre, je me suis contentée de vivre par procuration d’incroyables aventures à travers les livres, les films et séries tv. J’aime tout, de la sci-fi, aux comédies romantiques, en passant par les drames ou thrillers. Qu’importe le format ou la manière, le plus important est que l’histoire me touche.
6 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *