Anasterry : Bienvenue dans l'univers des baronnies

04/02/2017

Titre : Anasterry

Auteur : Isabelle Bauthian

Editeur : ActuSF

Prix : 19,00€

Parution : 18 août 2016

Nombre de pages : 465 pages

Genre : Fantasy

Résumé : Rien ne saurait ébranler Anasterry, la plus riche et intellectuelle baronnie de Civilisation. Rien… sauf peut-être un défi de gamins. Quand Renaldo, fils du baron de Montès, et son meilleur ami entreprennent de trouver la faille de cette utopie pour séduire une jeune fille, ils ignorent qu’ils vont déterrer de sombres secrets… Quels sont ces monstres découverts dans les marais ? Sont-ils liés à la tolérance d’Anasterry pour les mi-hommes qu’on opprime partout ailleurs ? Après trente ans de paix, Civilisation risque-t-elle d’être si facilement bouleversée ? Pour réparer ses erreurs, Renaldo devra choisir entre son patriotisme, ses idéaux et ses responsabilités d’homme libre. Il apprendra surtout qu’on ne pardonne rien aux donneurs de leçons, surtout quand ils ont raison…

 

Tout d’abord, je tiens à remercier les éditions ActuSF pour l’envoi de ce roman de Fantasy. Anasterry est le premier volume d’une série intitulée Les Rhéteurs qui devrait se composer de cinq tomes. Si j’ai trouvé l’univers mis en place par Isabelle Bauthian très recherché et vraiment intéressant, je suis quelque peu mitigée sur cette lecture. En effet, j’ai trouvé le livre très long à lire car il y a de nombreuses longueurs. Ces passages donnent vraiment un effet de lenteur au récit. Malgré cela, l’auteur aborde dans ce livre certains thèmes vraiment intéressants comme la tolérance, l’apparence, l’acceptation des autres, l’égalité, la place des femmes : autant de thèmes qui ont, aujourd’hui, une résonance. Ainsi, derrière une apparence d’ouvrage classique de Fantasy, Anasterry est en réalité plus complexe que cela. Peu de combats et de manigances pour s’emparer du pouvoir, avec Anasterry, on se retrouve plongé dans l’univers des rhéteurs, des débats, de la belle parole, etc. Ce qui m’a un peu décontenancée au départ car je ne m’attendais pas à cela.

Dans ce roman, l’auteur nous plonge au cœur de Civilisation, un monde complexe articulé autour de différentes baronnies comme Landor, Montès et bien sûr Anasterry. Les deux personnages principaux : Renaldo de Montès, fils du baron Jago de Montès et son meilleur ami, Thélban d’Acremont, héritier de la guilde des épiciers, vont sur ordre du baron de Montès se rendre à Anasterry, dans la célèbre baronnie. Ici, le peuple œuvre avec tolérance, bienveillance et égalité, ce qui semble assez éloigné des pratiques de Montès. Ainsi, les deux jeunes hommes vont se faire espions afin de discerner les éventuelles failles de la réputée baronnie et les rapporter au baron de Montès. Mais rien ne va se faire comme prévu et les deux hommes vont se retrouver dans des situations qui les dépassent.

Une des choses qui m’a le plus plu dans ma lecture, c’est vraiment l’univers complexe et fouillé inventé par Isabelle Bauthin. Différentes baronnies, toutes fondées sur des principes et des valeurs différentes. Landor : la cruelle, Montès : l’honorable, Anasterry : la savante. Différentes catégories de personnages : les hommes, les mi-hommes, les dilués. Cet univers est d’autant plus intéressant que l’auteur met vraiment l’accent sur la dimension politique des choses. On n’est pas dans les combats et les luttes pour s’emparer du pouvoir, on est davantage dans les apparences, l’importance de l’influence pour exercer son pouvoir, de la parole pour convaincre, …

Par ailleurs, si j’ai trouvé la plume de l’auteur plutôt agréable à lire, avec de belles phrases, j’ai néanmoins trouvé certains passages lourds à lire. J’ai notamment eu cette impression au départ, car je ne savais pas vraiment où l’auteur souhaitait nous emmener. Mais une fois vraiment entrée dans l’histoire, assez tard pour moi, vers le dernier tiers du livre, il est difficile de le fermer car on a vraiment envie de connaître la fin. Le livre se divise entre chapitres qui évoquent le présent des personnages et ceux évoquant le passé des deux amis, avant qu’ils ne prennent la route d’Anasterry. J’ai davantage aimé les chapitres « flash-back » du duo que je trouvais plus dynamiques et agréables à lire.

Concernant les personnages, j’ai eu énormément de mal avec les deux personnages principaux que je n’ai pas du tout réussi à apprécier au départ. J’ai trouvé le personnage de Renaldo trop immature et celui de Thelban vraiment superficiel. Heureusement que le personnage de Constance était là, car c’est vraiment un personnage que j’ai beaucoup aimé.

Pour conclure, si vous voulez un bon livre de Fantasy plein de rebondissements et de combats à l’épée, je vous conseille de passer votre chemin. Mais si vous cherchez un livre de Fantasy plus politique, qui aborde des thèmes profonds, aucun doute, Anasterry pourrait vous plaire !

Originaire de Bretagne et plus particulièrement du Finistère, je suis maintenant une parisienne d’adoption. Et oui, pour mes études j’ai dû quitter ma belle région : direction Paris. Je suis passionnée par la lecture depuis très très longtemps. J’ai grandi avec Le club des cinq, la série Grand Gallop, les 4 filles et un jean… Puis arrivée au collège, comme beaucoup j’ai découvert le génial, le fantastique, le merveilleux Harry Potter et depuis je suis une véritable Potter Head. Difficile de dire quels sont mes genres littéraires préférés, je lis de tout. Des romances, des dystopies, du fantastique, du contemporain, des thrillers… Je peux autant adorer les romances de Simone Elkeles que les thrillers de Gillian Flynn. Pour moi la lecture, c’est un formidable moyen de s’évader, de découvrir de nouveaux mondes, de nouveaux personnages, de vivre de nouvelles aventures. Et je suis ravie de pouvoir en parler avec vous

Je suis également une grande amatrice de films et séries. Je suis une véritable fan des films d’animation des studios Disney. Concernant les séries, mes préférées sont Le trône de Fer, The 100, Les Frères Scott (évidemment !), The Walking Dead…

1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *