Clem saison 7- Le début de la fin ????

03/02/2017

Titre: Clem

Créateur: Joyce Buñuel

Avec : Lucie Lucas, Victoria Abril, Benoît Michel, Élodie Fontan, Léa Lopez Philippe Lellouche, Rayane Bensetti, Jean Dell, Carole Richert,  Agustín Galiana

Format : 52 min 

Diffusion :  sur TSR1 en Suisse / La Une en Belgique / TF1 en France

Genre : Comédie

Synopsis: À seize ans, Clem découvre qu’elle est enceinte de Julien de quinze semaines déjà. N’ayant pas le choix, elle doit mener sa grossesse à terme. Son entourage, et surtout ses parents, vont s’efforcer de gérer au mieux la situation. Mais il n’est pas facile de rester cool lorsque l’on apprend que sa fille de seize ans va être maman. Et encore moins de préserver l’harmonie familiale. Entre mauvaise foi, malentendus, rires et larmes, Clem et sa famille vont apprendre à gérer cette situation délicate. Car si devenir maman à seize ans est une aventure difficile, faire face à la tourmente tout en ne cessant jamais d’être une famille n’est pas facile.

Depuis 2010, Clem et sa joyeuse petite famille s’est imposée sur notre petit écran. C’est toujours avec impatience et plaisir que les téléspectateurs retrouvent la série. Mais avec les récentes déclarations de certains de ses acteurs, l’avenir de ce programme semble menacé, au grand dam de ses plus fidèles fans. C’est un fait : Clem est populaire et remporte haut la main la bataille des audiences face aux autres programmes du lundi soir. Mais depuis 2 saisons, ses performances sont en baisse, on est donc en droit de se poser la question suivante : est-ce une si mauvaise idée que cela d’envisager l’arrêt de la série ? N’a-t-on pas tout fait ou tout raconté avec Clem et les siens ?

Nous quittions les Ferran (ex Boissier) en pleine crise à la mairie. Caro allait-elle dire oui à Xavier ? La réponse, vous la connaissez, elle est facile à deviner. Clem et Jérôme et leurs deux bambins s’étaient terrés à la campagne pour entamer une nouvelle vie. Quant à Salomé, eh bien elle continuait sa crise d’ado. Alors quoi de neuf pour cette saison 7 ? Beaucoup de changements en perspective, des changements un peu trop radicaux à mon goût.

Déjà le format. Finies les 1h30 par épisode, désormais ce sont 2 épisodes de 52 minutes chaque lundi. La série s’aligne donc sur les durées communes aux séries. Cela est sans grande conséquence pour le spectateur. Ce qui pose problème, c’est l’enchaînement des événements. C’est un reproche que j’ai déjà mis en lumière dans une précédente critique. La série se veut le plus réaliste possible et met ses personnages dans des situations que le spectateur pourrait rencontrer au quotidien. Mais le choix de traiter un sujet par épisode quand celle-ci en compte moins d’une dizaine nuit à la pertinence des sujets. Tout va trop vite, s’enchaîne trop vite. Là où c’est le plus flagrant, c’est dans l’évolution de la relation Clem/Jérôme. Le couple bat de l’aile (rien de choquant, c’est le lot de tous les couples), mais la rupture que l’on sent venir est trop brutale. Ils ne se battent même pas pour sauver leur couple. Après tous les sacrifices et les combats menés par Jérôme pour conquérir sa belle, voir son personnage aussi malmené (tous les torts sont pour lui), c’est révoltant. Une démarche plus progressive sur l’ensemble de la saison aurait sans doute été plus efficace pour que le spectateur adhère.

Autre problème : la valse des acteurs. Certains comédiens semblent se lasser de leur personnage et choisissent de disparaître. Cette année n’échappe pas à la règle, Rayane Bensetti avait déjà annoncé sa volonté de ne pas reprendre le rôle de Dimitri à la fin de la saison. D’ailleurs, l’épisode qui le concerne est l’un des plus intéressants même si à titre personnel j’ai trouvé qu’il surjouait beaucoup. Le personnage de Dimitri avait une vraie carte à jouer mais amputé de ce qui faisait sa spécificité (la question de l’homosexualité), il redevenait un personnage lambda. Déjà en partie absent dans la saison précédente, il n’avait plus grand-chose à apporter à la série. Mais contrairement à lui, l’interprète de Jérôme, Benoît Michel, s’en est allé par la petite porte. Un départ inattendu et regrettable, puisqu’il annonce que Clem est de nouveau libre et donc qu’elle va encore se cherche un amoureux.

Du côté de Caro et de Xavier, c’est toujours la même rengaine. La mère de famille est toujours pleine de projets. Finies les lunettes, place à la restauration, c’est l’occasion d’aborder la question de la reconversion professionnelle et du surmenage. Même si l’enchaînement des événements semble idyllique voire trop facile, le sujet est maîtrisé et même très touchant. Xavier, toujours plus discret, a son lot de problèmes tant sur le plan professionnel que familial, c’est un personnage constant. Certains personnages secondaires prennent de l’épaisseur, notamment Alyzée jouée par Élodie Fontan, qui fait son entrée officielle dans le clan.

Comme toujours, de nouveaux personnages font leur apparition, et l’une des plus remarquables est Raphaëlle Amar qui interprète Charlotte Minassian dans un rôle que je vous laisse découvrir. Disons que sa partition pimente un peu l’intrigue et bouscule pas mal de monde.

Pour en revenir au sujet, ils sont toujours très intéressants à suivre et très variés. Ils nous permettent de découvrir certains corps de métiers (la restauration, la magistrature, la psychologie, …), des situations (le burn-out, le divorce, la boulimie, le licenciement, l’addiction, …) toujours avec justesse pour qu’on y croie. Le programme reste toujours centré sur la famille de Clem de manière générale mais investit d’autres personnages (secondaires) plus en profondeur mais toujours liés au clan, et c’est une bonne chose.

D’une manière générale, la série fonctionne toujours autant, elle réussit à alterner comédie et drame et la mise en scène est toujours de bonne facture. Mais comme remarqué en introduction, les scénaristes semblent être en panne d’inspiration ou d’idées et retournent dans leur zone de confort. Le recyclage, c’est bien, mais pour Clem c’est constamment le cas, la série se retrouve dans le même cas que certaines séries Outre-Atlantique telles que Grey’s Anatomy ou Glee. Je crois que la plupart des téléspectateurs vont au fil des prochaines saisons finir par se lasser de la série si elle ne réussit pas à se renouveler. Alors après visionnage de cette saison 7 plutôt moyenne et en me remémorant les déclarations de son actrice fétiche, je pense que nous sommes en droit de nous demander si la fin de Clem ne serait pas une bonne idée.

Élément de réponse dans la saison 8 qui est déjà prévue pour l’année 2018. On croise les doigts.

Hello !!! Moi c’est Greycie alias Satshy. Comme la plupart de mes camarades, je n’ai pas reçu non plus de lettre pour Poudlard mais les Vacances au Camps des sangs-mêlés dans le bungalow d’Athéna me semblaient plus attrayantes ^^
Enfant des années 90, née sous le signe du taureau et du mouton (calendrier lunaire), je suis du genre déterminée et espiègle. Etudiante en Master cinéma, je me définis comme une enthousiaste. Dès que j’ai une passion, je m’y livre à fond (cheval, cuisine, manga, Japon, voyage, danse classique, etc.), tout y passe depuis deux décennies. Je suis donc une touche à tout mais la passion qui accapare tout mon temps actuellement (et pour longtemps), c’est la littérature. Romance, fantasy, BD, contemporain, manga, historique, science-fiction, … Je lis, que dis-je, dévore de tout ; avec une nette préférence pour le genre dystopie et le young adult. Couplé avec le cinéma, c’est le combo gagnant pour s’évader vers d’autres horizons.
Mes bouquins préférés sont la saga « Percy Jackson » avec les « Héros de l’Olympe » de Rick Riordan ainsi que « Orgueil & préjugés » de Jane Austen. Côté séries, ce sont Once Upon a Time et Outlander et pour le 7ème art la Saga Star Wars et l’adaptation encore une fois de Orgueil et préjugés de 2005.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *