Le Saut de l'Ange : Un suspense haletant !

10/02/2017

Titre : Le Saut de l’Ange

Auteur : Lisa Gardner

Éditeur : Albin Michel

Prix : 22,00 €

Parution : 4 janvier 2017

Nombre de pages : 471 pages

Genre : Roman à suspense

Résumé : Nuit noire et pluvieuse sur le New Hampshire : au détour d’une route, une voiture fait une violente embardée. Au volant, Nicole ne se souvient de rien, sauf d’une chose : sa fille, qui était avec elle, a disparu. Si les recherches de la police confirment la présence d’une autre personne lors de l’accident, le mari de Nicole prétend que l’enfant n’a jamais existé… Qui croire ? Que s’est-il réellement passé cette nuit-là ?

 

Il s’agit là de mon premier Lisa Gardner et je remercie donc les éditions Albin Michel de m’avoir fait découvrir cette auteure que je vais suivre de très près ! 

Il faut dire les choses telles qu’elles le sont : Lisa Gardner sait parfaitement manier le suspense. Malgré sa taille, le livre se lit très rapidement et ce en grande partie grâce à cette tension permanente qui nous oblige à tourner les pages afin de satisfaire notre curiosité. Sauf que celle-ci n’est assouvie qu’à la toute fin ! Les révélations s’enchaînent mais les questions également. Le tout parfaitement rythmé car on oscille constamment entre rage et soulagement… et on adore ça ! Le style de Lisa Gardner est percutant, efficace et totalement addictif. Sa manière d’emmener l’histoire et d’introduire ses personnages m’a complètement séduit puisqu’au bout d’une cinquantaine de pages seulement, j’y étais déjà attaché !

Parlons-en justement, des personnages. Comme je l’ai dit plus tôt, il s’agit de mon premier Lisa Gardner et avec du recul, je dois avouer que je le regrette un peu. Je m’explique. Parallèlement à l’enquête principale qui se focalise sur Nicole, son accident de voiture et la disparition de Vero (sa supposée fille), on suit également l’histoire de Wyatt Foster et de Tessa Leoni. Le problème est que ces deux protagonistes sont récurrents dans les romans de Lisa Gardner, ce qui signifie qu’on assiste à leurs évolutions respectives. Pour les fidèles de l’auteure, j’imagine que ce doit être très agréable de retrouver ces personnages emblématiques ; pour les petits nouveaux comme moi, en revanche, c’est plus problématique. D’une part, parce qu’on a l’impression d’ouvrir un roman en plein milieu et d’entamer sa lecture à cet endroit et non au début. Même si Lisa Gardner expose très clairement les situations personnelles des uns et des autres, on n’éprouve pas la même empathie pour les protagonistes que ceux qui les auraient déjà rencontrés dans d’autres romans. D’autre part – et c’est ce point en particulier qui m’a dérangé, bien que j’en comprenne l’intention -, l’auteure fait le choix de révéler des éléments importants des enquêtes précédentes, spoilant ainsi le lecteur. Je ne vous conseille donc pas de lire ce livre si vous n’avez jamais rien lu de l’auteure auparavant. Quant à moi, je compte découvrir le reste de la bibliographie de Lisa Gardner dans son ordre de publication – et je vous conseille d’en faire de même.

J’aimerais maintenant vous parler de l’intrigue principale sans toutefois rentrer trop dans les détails. Et bien… j’ai tout simplement adoré ! J’ai trouvé la psychologie de Nicole traitée avec beaucoup d’intelligence, rendant ce personnage très humain avec ses forces mais également ses failles et incertitudes. Thomas, son mari, m’a également beaucoup plu. Il est mystérieux, semble dissimuler des secrets et durant tout le roman, on a la nette impression qu’il a quelque chose à voir avec l’accident de sa femme, sans pour autant réussir à l’inculper de quoi que ce soit, tant il paraît bienveillant… 
Avec un peu de recul, je me rends compte que Lisa Gardner a peut-être un peu trop « brodé » autour de son intrigue, qui finalement aurait pu tenir en moins de pages. Néanmoins, elle le fait tellement bien qu’on se laisse volontiers mener par le bout du nez ! Même si j’ai vu quelques twists venir, j’ai quand même refermé mon livre satisfait, avec une seule envie : me plonger dans les précédents, ne serait-ce que pour découvrir comment les personnages auxquels je me suis attaché en sont arrivés là.

Et vous alors, avez-vous lu Le Saut de l’Ange ? Et si vous faites partie des fidèles de Lisa Gardner, quel est pour vous son meilleur roman ? 

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
2 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *