Le Souper des Maléfices - Une excellente surprise

01/02/2017

 

Titre : Le Souper des Maléfices

Auteur : Christophe Arleston

Editeur : ActuSF

Prix : 19 €

Parution : 2016

Nombre de pages : 396 pages

Genre : Fantasy, aventure

Résumé : Tous les espions du gouverneur de la ville de Slarance ont été assassinés par un mystérieux tueur, aussi efficace que discret. Dernière d’entre eux et encore en formation, la jeune Zéphyrelle se voit confiée la mission de reprendre l’enquête de ses prédécesseurs sur le mal qui empoisonne les habitants les uns après les autres… Et de survivre ! Son investigation la conduira à user de multiples identités, découvrant tour à tour le monde des marins, les tavernes et les cabinets des grands de ce monde. Tout aurait pu aller sans peine sans l’intervention d’un cuisinier d’une grande finesse, dévoré par l’amour d’une demoiselle…

 

Quand j’ai vu que ActuSF sortait un roman écrit par Christophe Arleston, l’auteur de Lanfeust des Etoiles, Troll de Troy et des forêts d’Opale, je ne pouvais qu’être emballée. Et alors quand ActuSF a proposé de m’en envoyer un exemplaire, là c’était tout simplement royal. Merci ActuSF !

Ayant vu l’illustration sur la couverture et lu très rapidement le synopsis, je m’attendais à un ouvrage de littérature jeunesse qui serait assez vite lu, ce qui correspondait assez bien à mes envies du moment. Je fus donc assez circonspecte de découvrir que le nombre de pages du livre était tout de même assez conséquent notamment pour de jeunes lecteurs… Un peu déstabilisée, je me lançai quand même dans ma lecture, de plus en plus perplexe, jusqu’à admettre l’évidence ; il ne s’agissait pas d’un ouvrage jeunesse !

Et finalement, même si ce n’était pas ce dont j’avais envie au départ, tant mieux ! Si l’intrigue de base ne m’avait pas spécialement séduite, c’est la plume de Christophe Arleston qui m’aura totalement conquise ! Le format roman lui va à ravir et lui permet de laisser une grande place à son humour dévastateur. Résultat, on lit le livre quasiment d’une traite avec un petit sourire en coin du début à la fin. Si un certain nombre des piques de l’auteur sont parfois dirigées en dessous de la ceinture (ce qui me fait dire que le roman ne s’adresse pas à un public trop jeune), c’est toujours fait avec beaucoup de goût (oui !) et énormément d’humour.

En plus, cerise sur le gâteau pour moi qui adore cuisiner, l’un des personnages du roman est un cuisinier et son art tient une place très importante dans l’histoire. L’auteur de ce roman est tellement fort qu’il parviendra à vous donner l’eau à la bouche en décrivant des recettes dont la moitié des ingrédients n’existent pas, comme par exemple le ragoût d’oie aux ponapes et au vin de Lune…

Personnellement, j’ai pris beaucoup de plaisir avec cette lecture que je recommande vivement.  Ne vous laissez pas induire en erreur par l’illustration – que je trouve pour ma part très jolie mais plutôt trompeuse par rapport à la tranche d’âge à laquelle le roman est destiné – et tentez le coup ! Si vous avez aimé les BD de Christophe Arleston, vous serez enchanté par son premier roman, et si vous ne le connaissez pas, je pense qu’il est grand temps de découvrir cet auteur facétieux !

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *