L’envers des contes, tome 1 : La sœur pas si laide de Cendrillon

08/02/2017

Titre : L’envers des contes – Tome 1 : La soeur pas si laide de Cendrillon

Auteur : Gihef (auteur), Catherine Girard Audet (auteur), Zimra (illustrations)

Éditeur : Kennes Editions

Prix : 10,95 €

Parution : 24 août 2016

Nombre de pages : 48 pages

Genre : Bande dessinée, conte

Résumé : Vous connaissez tous l’histoire de Charles Perrault : Cendrillon rencontre le Prince Charmant, il lui enfile une pantoufle de verre, ils s’embrassent, se marient, vivent heureux et ont une tripotée d’enfants. Ce dont le père Perrault ne vous a jamais parlé, c’est des dommages collatéraux causés par cette belle histoire et de tous les efforts que les personnages soi-disant secondaires tels que Javotte, la sœur pas si laide de Cendrillon, ont dû accomplir pour vous offrir cette fin heureuse. Justice lui est rendue dans ce premier tome de « L’envers des contes » où l’on apprend que sans elle, Cendrillon ne serait sans doute jamais arrivée jusqu’à l’autel.

 

Il y a peu, je faisais une demande de livre aux éditions Kennes : j’étais très intéressée par le roman L’envers des contes, le premier tome plus précisément. Cependant, j’avais oublié de préciser que je souhaitais recevoir la version roman (#mybad), et les éditions Kennes (que je tiens à remercier) m’ont envoyé la version BD. Au final, même si j’aurais préféré lire cette histoire sous forme de roman, la bande dessinée ne m’en a pas moins fait passer un agréable moment.

Nous suivons ici Javotte (ainsi que sa mère et sa sœur, Anastasie), l’une des demi-sœurs de Cendrillon, dans son quotidien après que cette dernière et le prince se soient trouvés. Un peu comme dans le long-métrage « Le Sortilège de Cendrillon », nous découvrons ici une autre facette de cette histoire de princesse, où l’une des demi-sœurs joue réellement un rôle capital dans le happy end de Cendrillon. Dans le cas du film, il s’agissait d’Anastasie alors qu’ici, nous nous attardons sur Javotte. En effet, celle-ci découvre qu’on complot se prépare à l’encontre de Cendrillon, complot prévu le jour du mariage de Cendrillon et du prince…

Je suis très fan des réécritures de contes, et c’est tout naturellement que je me suis tournée vers cette série de livres. Ici, le récit est à la fois moderne (avec certaines références au monde d’aujourd’hui, comme par exemple Justin Bieber ou la cuisine chinoise à emporter) et « classique » (avec de multiples références à divers contes bien connus tels que Hansel et Gretel, Blanche-Neige et les 7 nains, …). En dehors des simples références, on croise également des personnages d’autres contes « en chair et en os » dans l’histoire : Raiponce et Boucle d’or, entre autres.

J’ai trouvé les couleurs de cette bande dessinée très agréables, mais je ne suis pour autant pas totalement séduite par les dessins que je trouve un peu disgracieux par moments (même si je pense qu’il s’agit de l’effet recherché). L’intrigue, bien qu’amusante, n’est toutefois pas extraordinairement originale, mais elle fait son petit effet et remplit son objectif : nous faire passer un moment sympathique et distrayant. Au niveau des personnages, aucun coup de cœur, même si j’ai bien apprécié l’amitié entre Javotte et la Bergère.

En dehors de ça, je dois vous avouer ne pas avoir grand-chose de plus à dire sur cette bande dessinée. Étant donné que c’est très court (moins de 50 pages), c’est également le cas de mon avis. Pour finir, je recommanderais davantage cette bande dessinée aux 10-12 ans, car bien qu’agréable à lire, cela reste tout de même très jeunesse.

Petite universitaire belge âgée de 23 ans, je passe plus de temps à lire, aller au cinéma et regarder des séries qu’à bosser mes cours. Egalement fan de Disney, je suis une enfant coincée dans un corps d’ado. Grande fan de l’art de Tim Burton et accro aux tatouages, j’aime tout ce qui sort de l’ordinaire. Je passe également les 3/4 de ma vie sur mon ordi, j’ai un petit tempérament de geek.
3 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *