Séries du Monde : Zoom sur les dramas asiatiques

21/02/2017

Je lance un nouveau genre d’article pour vous faire découvrir des séries venues du monde entier. 

Aujourd’hui, je vais vous faire découvrir les séries asiatiques, nommées « dramas ». 

 

Qu’est-ce qu’un Drama ? 

 

Ceux-ci sont regardés par millions, tous avides des genres divers et variés. Il faut savoir que les dramas sont très différents des séries que nous avons l’habitude de regarder en Occident. Le format est l’une des principales différences avec nos séries habituelles : pour les dramas, le format one shot d’une saison est 99% du temps privilégié. Ces saisons uniques contiennent entre de 2 à plus de 50 épisodes, majoritairement de minimum une heure. Pour les dramas les plus longs, ceux-ci sont généralement diffusés deux fois par semaine. Parce que sinon, un drama de 50 épisodes prendrait un an à être diffusé ! 

Méconnus en France, ceux-ci ont néanmoins leur public chez nous. J’ai moi-même découvert le genre quand je m’intéressais beaucoup au monde asiatique (coucou les années Japan Expo). On découvre vraiment la culture du pays mais aussi comment vivent les gens. Alors bien entendu, comme quand on regarde des séries françaises ou US, on sait qu’une partie est exagérée. Pourtant, ce média nous en apprend beaucoup sur la vie des gens et les cultures étrangères. On remarquera que dans les dramas les personnages ont tendance à beaucoup élever la voix pour se faire entendre, et cela de façon très théâtrale. De même, ceux-ci n’ont pas peur de montrer (souvent avec humour) la réalité d’un pays où l’alcool a souvent une part importante dans la vie (sociale ou non) des personnages. En gros, vous verrez plus de personnages se soûler à mort que fumer ou se droguer !

Les deux pays se classant en leaders des dramas sont le Japon avec les J-Dramas et la Corée avec les K-Dramas. Depuis quelques années, la Chine (C-Drama) commence à se faire une petite renommée, tout comme Taïwan (T-Drama) qui a toujours su faire preuve de différence pour s’imposer comme une bonne alternative. 

 

Pour quel public ? 

Comme pour toute chose, cela dépend de vos goûts, mais je sais d’expérience que l’aventure ne séduira pas tout le monde. 

Il faut dire que la culture asiatique dans son ensemble et sa globalité est assez différente de la nôtre. Chaque pays a ses différences et donc un drama japonais ne ressemblera que peu à un drama chinois, même si le format est assez similaire. 

J’ai commencé il y a presque 10 ans à regarder des dramas en grande majorité japonais. C’était vraiment l’époque où ceux-ci étaient leaders sur le marché. Pourtant, avec le temps, j’ai fini par préférer les dramas coréens, qui sont pour moi de meilleure qualité mais aussi plus proches de mes goûts. 

Le mot « drama » n’est pas un mot pris au hasard. Le fond de commerce d’une grande majorité des dramas est le genre dramatique. Car même sous couvert de blague ou autre, il y a toujours un fond dramatique, qui ne plaira pas à tous, tant parfois il va trop loin. Il ne faut pas avoir peur de pleurer, car c’est l’effet qui est recherché sur le spectateur ! Pourtant, je regrette que les dramas d’aujourd’hui soient moins engagés qu’avant. Même si les dramas ont tendance à évoquer avec justesse le grand fossé qu’il y a entre les riches et les pauvres, ils évoquent néanmoins peu de sujets d’actualité et sociétal. C’est dommage car on a l’impression que certains sujets assez courants dans nos séries sont complètement inexistants chez eux ! 

 

Il faut savoir aussi que les acteurs des dramas sont parfois des chanteurs ou chanteuses de K ou J Pop. C’est très courant et cela peut dérouter un peu, car ceux-ci ne sont parfois pas les meilleurs acteurs au monde ahah. L’image de la femme et de l’homme est très définie et je vous avoue que parfois j’ai un peu de mal avec cela. Les femmes ont tendance à pleurer beaucoup et être malades pour un rien, ou les hommes à ne jamais montrer leurs sentiments ou à se battre tout le temps…. C’est assez cliché et parfois surjoué, mais on se prend au jeu grâce aux personnages hauts en couleurs ! 

Si vous n’aimez ni les histoires d’amour, ni les rebondissements à gogo, passez votre chemin. Les dramas prennent grâce à ce genre d’intrigues. Il n’est pas rare non plus de voir des carrés amoureux en plus du fameux triangle amoureux qui apparaît inévitablement dans chaque drama ou presque. Ne vous attendez pas, néanmoins, à de grandes effusions ou scènes comme sur HBO ou Showtime ! Les pays asiatiques ont un côté très « prude » même si ce côté ne reflète pas du tout la réalité. Les dramas japonais sont pour moi les plus frileux de ce côté-là. Vous ne verrez que très rarement plus qu’un « bisou », et encore si vous avez de la chance, car dans bon nombre de dramas le baiser est synonyme d’acteurs qui se touchent juste les lèvres pendant que la caméra tourne autour d’eux ahah. 

Si vous êtes fan de manga, vous serez sûrement ravi de voir certains des plus connus adaptés en dramas, parfois par plusieurs pays quelques années à la suite !  

 

Par quel drama commencer ? 

Vous voulez tenter l’aventure ? Voici les quelques dramas japonais, coréens et taïwanais que je vous propose : enjoy ! 

J-Drama 

Hana Yori Dango : 

Un de mes premiers dramas, qui garde une place particulière dans mon coeur ! C’est aussi un drama qui a eu un tel succès qu’il a eu droit à plusieurs saisons et deux films (films que je ne vous conseille pas, car très mauvais !).

Adapté d’un manga, ce drama raconte l’histoire de Tsukushi Makino, seize ans, dont les parents ont tout sacrifié pour l’envoyer à Eitoku, une école privée pour enfants de bonne famille, très au-dessus de leurs moyens, dans l’espoir de récolter un beau et riche gendre. La vision de Tsukushi n’est pas vraiment la même. Il faut dire que l’ambiance qui règne là-bas est exécrable. Les élèves sont mauvais jusqu’à l’os, tels des stéréotypes d’enfants de riches, surtout le F4, un groupe de quatre garçons extrêmement riches et qui font la loi à Eitoku. Quiconque s’oppose aux F4 recevra le fameux carton rouge et se fera persécuter par toute l’école. Makino est bien décidée à rester dans son coin pendant les deux ans qui lui restent, et à se consacrer à ses études… Tout ne va pas se passer comme ses parents l’ont prévu, mais Makino finira par trouver l’amour !

Le manga de base a eu droit à plusieurs autres dramas : Meteor Garden (T-Drama), Meteor Shower (C-Drama) et Boys Over Flowers (K-Drama). Ce dernier est disponible sur Netflix France.

 

Nodame Cantabile : 

Encore une histoire adaptée d’un manga et deux films ! J’ai adoré ce drama qui est drôle, joyeux, sincère et très musical ! J’ai adoré les personnages hauts en couleurs et complètement loufoques au possible. C’est un drama qui rend heureux et l’histoire d’amour y est vraiment belle et différente. 

Noda Megumi (dite Nodame) est une étudiante en piano de la prestigieuse école de musique Momogaoka. Plutôt négligée, désordonnée et extravagante, elle est autodidacte dans sa pratique pianistique. Sa mémoire auditive exceptionnelle lui permet de retranscrire sur le clavier des œuvres musicales qu’elle n’a entendues qu’une seule fois. Elle ignore les partitions, ce qui mène à des interprétations peu fidèles, compensées cependant par une technique et un toucher excellents. Un soir, elle trouve son voisin de palier endormi et ivre devant sa porte. Elle décide de l’héberger. Il s’agit de Shin’ichi Chiaki, pianiste et violoniste talentueux, perfectionniste et un brin hautain. À son réveil, le garçon s’enfuit effrayé et surpris. Ils se retrouvent dans la même leçon particulière de piano, et exécutent un duo brillant. Nodame tombe amoureuse de Shin’ichi, sans réciprocité, ce dont elle se contente… Shin’ichi, fils d’un célèbre pianiste, a passé son enfance en Europe (Prague, Paris, Berlin, Vienne…). En cours d’année, un chef d’orchestre allemand renommé, Franz von Stresemann, rejoint l’académie Momogaoka pour y enseigner. Shin’ichi, après moult péripéties, en vient à assister Stresemann dans la création et la direction d’un orchestre. Nodame est un personnage attachant à l’antithèse de Shin’ichi. Ils vont cependant se rapprocher et s’enrichir mutuellement. On les suivra dans leur parcours relationnel et musical…

 

Good Morning Call : 

Drama très récent et production Netflix (oui oui), on retrouve ici une situation typique du genre : deux personnages qui doivent vivre ensemble malgré eux. Je suis en plein visionnage et c’est plutôt pas mal, même si je préfère de loin les K-dramas ! 

Quand ses parents partent à la campagne reprendre la ferme de ses grand-parents, Yoshikawa Nao se retrouve enfin à vivre seule dans son propre appartement ! Cependant, elle va devoir le partager avec un colocataire quelque peu particulier… Il s’agit de Uehara Hisashi, le garçon le plus populaire de son école. Leur colocation doit absolument rester secrète. Mais les deux jeunes gens vont devoir faire face à différents problèmes au sein de cette colocation peu commune, comme par exemple la fermeture de leur agence et les problèmes d’argent !

 

K-Drama 

Goong / Princess Hours : 

Deux titres pour un drama (c’est souvent le cas) que j’ai adoré et qui est dans mon top 5 of all time ! C’est un drama un peu long (24 épisodes) mais qui vous émerveillera de par son histoire, ses décors et costumes. J’ai rigolé autant que pleuré et ce drama reste pour moi un des meilleurs malgré ses déjà 10 ans ! 

Le Roi, père de Lee Sin, est gravement malade. Avec cette perspective inquiétante sur la santé du Roi, la famille royale cherche tant bien que mal une épouse pour Sin, afin de lui permettre de reprendre le trône royal si la situation l’exige. Bien qu’amoureux d’une autre fille, la ballerine ambitieuse et douée Hyo-rin à qui il avait d’abord proposé de l’épouser, Sin doit finalement épouser une roturière à qui il avait été fiancé par feu son grand-père dans un vieil accord avec le grand-père de la jeune fille. Sin se fiance donc avec la têtue Chae-kyeong. On va alors suivre la vie de couple mouvementée de nos jeunes mariés et l’entrée difficile de Chae-kyeong dans la famille royale.
 
 
 
 
A Love To Kill :
 
Alors là, sortez les mouchoirs car c’est une histoire qui vous fera pleurer des litres de larmes ! Porté par l’acteur-chanteur ultra connu en Corée, Bi Rain, le drama a été pour moi une révélation et m’a laissé dans un état déplorable. 
 
Kang Bok Goo retrouve son frère, Kang Min Goo, après ne plus avoir eu de nouvelles de lui pendant plusieurs années. Malheureusement, les retrouvailles sont écourtées car Min Goo saute du haut de son immeuble et se retrouve entre la vie et la mort. Bok Goo apprend alors qu’il a voulu se suicider à cause de l’annonce des fiançailles de Cha Eun Suk, une fille avec qui Min Goo a vécu une grande histoire d’amour avant qu’elle ne devienne une actrice célèbre. Bok Goo décide alors de devenir le garde du corps de l’actrice pour pouvoir se venger, mais il finit par tomber amoureux et ne sait pas quoi choisir entre amour et vengeance…
 
 
 
My Love From The Stars : 
 
Gros carton d’audience en 2013 pour ce drama qui mélangeait les genres ! Un succès mérité, de par le couple principal mais aussi l’intrigue qui était un peu différente de ce qu’on a l’habitude de voir. 
 
Do Min Jun est un extraterrestre qui a atterri sur terre il y a 400 ans durant l’ère de la dynastie Joseon. Il a une apparence humaine mais possède des dons hors du commun : une vision affinée, une ouïe fine et il est aussi rapide que l’éclair. Cynique et fataliste, il ne se lie pas aux humains. Il n’a qu’un seul ami, Jang Yeong Mok, qui l’aide à cacher sa véritable identité. Cependant, il tombe amoureux de l’actrice Cheon Song Yi. Maladroite, désagréable, arrogante et impolie, elle est plus préoccupée par sa carrière d’actrice que son éducation. Suite à un énième scandale, son entourage lui conseille fortement de retourner en cours. Elle découvre que son voisin de palier avec lequel elle s’est disputée la veille n’est autre que son professeur Do Min Jun.
 
 
T-Drama 
 
 
It Started With A Kiss : 
 
Même si ce drama a eu de nombreuses adaptations, c’est finalement celle-là que je préfère. Il y a deux saisons, mais pour moi la meilleure reste la première. C’est typiquement le genre de drama que j’aime : un garçon et une fille (un peu à l’ouest mais adorable) doivent cohabiter ensemble. Elle est déjà amoureuse de lui, mais lui semble ne rien avoir à faire avec elle… 
 
Après deux années passées à être amoureuse de Jiang Zhi Shu, un génie au QI de 200, Yuan Xiang Qin décide de lui remettre une lettre d’amour dans laquelle elle lui exprime ses sentiments. Malheureusement pour elle, Zhi Shu ne daigne même pas la regarder et lui demande simplement si elle n’a rien d’autre à faire dans sa vie.
Le soir même, la maison dans laquelle elle vient tout juste d’emménager avec son père, Yuan Ah Cai, s’écroule à la suite d’un tremblement de terre, et tous les deux se retrouvent sans toit. Heureusement, un ancien ami d’étude de Ah Cai, Jiang Ah Li qu’il avait perdu de vue leur propose son aide et les invite à habiter chez lui. Ils acceptent tous les deux, mais Xiang Qin ignore cependant que Jiang Ah Li n’est autre que le père de Jiang Zhi Shu ! À cause de tous ces évènements inattendus, Xiang Qin et Zhi Shu vont devoir vivre sous le même toit.
 
 
 
Devil Beside You : 
 
J’ai tout aimé, que ce soit le casting (qui a fait plusieurs dramas ensemble !), l’histoire, l’ost, … Un coup de coeur pour un drama un peu vieux, mais qui est pour moi un de mes T-drama préférés ! 
 
Qi Yue (Rainie Yang) est folle amoureuse de Yuan Yi (KingOne), le capitaine de l’équipe de basket de son établissement. Le jour où elle se décide enfin à lui avouer son amour, elle s’arme de tout son courage et se poste à l’entrée du bâtiment principal afin de lui donner sa déclaration sous forme de lettre. Malheureusement, il ne fait même pas attention à elle et passe son chemin. Qi Yue se retrouve alors face à face avec Ahmon (Jiang Meng) (Mike He), fils du principal de l’établissement, connu pour être à la tête d’un gang.
Qi Yue remarque quelques heures après qu’elle ne possède plus cette lettre. Ahmon a réussi à la récupérer et souhaite en faire profiter tout le monde avec des photocopies. C’en est trop pour la jeune femme qui rentre chez elle exténuée ; pour tomber sur sa mère, heureuse à l’idée de se remarier. L’heureux élu n’est autre que le principal de son université…
 
 
 

Où voir des dramas ? 

=> Netflix : depuis quelques mois, la plateforme propose de nombreux dramas coréens et japonais, dont deux séries de son crû. 

=> Viki.com : site qui propose de nombreux dramas et émissions asiatiques. Très grand nombre de très bons dramas coréens. 

=> Dramapassion.com : le premier site français à diffuser à l’époque des dramas en version légale. Ils n’ont qu’un catalogue de dramas coréens, mais sont partenaires depuis quelques mois avec TF1 (vous pouvez aussi visionner des dramas du site sur le site de TF1 Xtra).

Vous remarquerez qu’il n’y a pas beaucoup de façons légales de regarder des dramas, mais que l’offre s’étoffe d’année en année. C’est important, car le communauté de fans existe et ne demande qu’à pouvoir en voir plus ! 

 

Ce article ne présente que quelques dramas, mais il y en a bien d’autres que j’adore et dont je n’ai pas pu parler. Si vous en regardez, n’hésitez pas à me dire quels sont vos dramas préférés 😉  

Pauline, j’ai toujours voulu étudier à Poudlard, mais n’ayant jamais reçu ma lettre, je me suis contentée de vivre par procuration d’incroyables aventures à travers les livres, les films et séries tv. J’aime tout, de la sci-fi, aux comédies romantiques, en passant par les drames ou thrillers. Qu’importe le format ou la manière, le plus important est que l’histoire me touche.
12 I like it
0 I don't like it

4 Comments

  1. Bonsoir Pauline,

    Je suis également adepte de dramas, coréens plus particulièrement !
    Alors voici quelques un de mes favoris , à voir absolument : Healer, Kill me heal me, She was pretty, Falling for innocence... Il y en a tellement !

    Bref, merci pour cet article très chouette ^^

  2. Dernièrement le drama que j'ai beaucoup aimé c'est Descendant of the Sun ❤ Je suis en train de regarder W et Age of Youth, j'ai du mal à accrocher au premier et j'aime beaucoup le second. Super article !

  3. Grâce à Netflix j'ai découvert Good morning call et j'ai adoré. J'aime beaucoup les mangas et le Japon en général. Je compte bien en regarder d'autres !
    Super article !!

  4. Coucou!
    J'ai déjà visionné la plupart des dramas que tu présentes ici et je les ai adorés! Je te recommande aussi Faith, You're beautiful et Scarlet heart ryeo, qui sont aussi très agréable.
    Merci pour cet article dont la qualité m'a donné envie de faire de nouvelles découvertes. En espérant que mes recommandations te plairont.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *