U4 : Contagion - Un tome final à la hauteur

20/02/2017

 

Titre : U4 – Contagion

Auteur : Carole Trebor, Yves Grevet, Vincent Villeminot, Florence Hinckel

Editeur : Nathan

Prix : 16,90 €

Parution : 2015

Nombre de pages : 449 pages

Genre : Jeunesse, dystopie

Résumé : Que faisaient-ils lorsque le virus U4 a commencé à se propager ? Où étaient-ils ? Qui étaient-ils et que leur est-il arrivé ?

Alors que le virus a décimé la majorité de la population mondiale, n’épargnant que des adolescents ainsi qu’une poignée d’adultes, les destins des survivants se croisent sans se ressembler.

 

Rappelez-vous, je vous parlais récemment du premier tome de la série U4 que j’ai lu, Jules. J’ai tellement apprécié ma lecture que j’ai directement enchaîné avec deux autres volumes, Yannis et Stéphane. J’ai donc été absolument ravie quand les éditions Nathan m’ont proposé de me faire parvenir le dernier tome de la série, Contagion.

Lors de ma précédente chronique, je vous avais parlé de la forme originale de cette série de romans puisque chaque auteur a écrit un roman du point de vue d’un personnage unique. Si ces personnages se croisent (et que j’ai aimé découvrir le regard qu’ils portaient les uns sur les autres), ils croisent aussi d’autres personnes qui ont un rôle à jouer sur leur destin. Comme les romans sont écrits à la première personne, le lecteur n’en sait jamais plus que le personnage sur ses camarades. La vie – et notamment le passé – de ces compagnons d’infortune reste donc dans l’ombre, et on ne peut se baser que sur nos intuitions pour essayer de comprendre quels peuvent être les enjeux pour chacun.

Avec Contagion, les quatre auteurs viennent approfondir et nourrir leur univers, en nous proposant des nouvelles « tranches de vie » : un regard sur les moments phares de la vie de personnages que nous connaissons. On retrouve Alicia qu’on a pu croiser dans Jules, le père de Stéphane, le chien de Yannis… Et tant d’autres !

Une fois de plus, les auteurs proposent un format qui me comble puisque les nouvelles peuvent se lire dans n’importe quel ordre au sein de Contagion et le recueil peut lui-même être lu même sans avoir lu les quatre romans principaux puisque les nouvelles qui spoileraient le final de l’un ou l’autre tome de la série sont signalées systématiquement. Ainsi, j’ai pu lire Contagion alors qu’il me reste un roman de la tétralogie initiale à lire : Koridwen.

J’ai été séduite par ce nouveau tome qui vient répondre à certaines questions que je me posais et qui vient vraiment enrichir les tomes initiaux. Du début à la fin, la série U4 m’aura décidément conquise !

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
2 I like it
0 I don't like it

One Comment

  1. Je rêve de lire U4, ça a l'air tellement génial ! :D

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *