U4 - Jules, à dévorer !

11/02/2017

Titre : U4 – Jules

Auteur : Carole Trebor

Editeur : Nathan

Prix : 16,90 €

Parution : 2015

Nombre de pages : 341 pages

Genre : Jeunesse, dystopie

Résumé : Lorsque le virus a commencé à se propager, Jules était seul chez lui, à Paris. À peine capable d’enregistrer ce qu’il se passe dans sa ville et dans le monde, il profite de pouvoir encore se connecter sur internet pour se tenir au courant des informations. La population mondiale est décimée et il n’y a quasiment aucun survivant, sans nouvelle de sa famille, Jules est bien obligé de se rendre à l’évidence, il est seul face à l’adversité et il va falloir se battre pour survivre. Son dernier espoir, c’est un message sur le forum réservé aux Experts de son jeu préféré : « Rendez vous le 24 décembre sous la plus vieille église de Paris, ensemble nous pourrons remonter le temps ». Et ça, Jules le veut plus que tout.

 

Si vous n’avez pas encore entendu parler d’U4, il faut à tout prix remédier à ce problème ! La série, U4, porte le nom du virus qui décime la population mondiale et auquel ne semblent survivre que certains adolescents, pour une raison obscure. Le concept de cette série est à la fois simple, original et terriblement efficace : quatre auteurs différents qui racontent chacun l’histoire d’un adolescent confronté à la catastrophe que constitue ce virus. Chacun de ces personnages s’est vu proposer le même rendez-vous que Jules, le 24 décembre à Paris pour remonter le temps et – peut-être ! – sauver l’humanité. Si Jules vit déjà à Paris, les trois autres devront quant à eux traverser la France pour rejoindre la capitale.

 

Comme les histoires des différents personnages s’entremêlent et que leurs routes finissent par se croiser, la série peut se lire en commençant par n’importe lequel des quatre romans. De mon côté, j’ai choisi de commencer par Jules parce qu’il était parisien, et que contrairement aux autres personnages, il était celui qui aurait le moins de chemin à faire pour se rendre au rendez-vous. J’ai l’intuition d’avoir fait le « bon » choix parce que de nos quatre héros, Jules semble aussi être le moins bien informé par rapport à la situation, en France et dans le monde, il me restera donc de nombreuses choses à découvrir lors de ma lecture des prochains romans.

 

Pour parler du roman en lui-même, je l’ai tout simplement dévoré. Moi qui suis d’ordinaire un peu refroidie par les romans à la première personne (où je trouve souvent le ton très maladroit), j’ai été séduite par la qualité de l’écriture de l’auteur. En tant que lecteur, on s’attache à Jules, aux enjeux de sa situation. On souffre avec lui, on est perdu avec lui et, secrètement, on espère avec lui que le rendez-vous du 24 décembre va permettre d’empêcher la catastrophe et le ramener à sa vie « d’Avant ». Tous les personnages sont extrêmement bien construits et bien écrits, et la réalité et la gravité de la situation transpirent à chaque moment du roman.

Bref, je vous le conseille vivement ! Et croyez-moi, vous n’avez pas fini d’entendre parler d’U4 puisque je suis à la moitié d’un autre tome et que les éditions Nathan m’ont gracieusement fait parvenir le tome 5, sorti récemment… Je vous en parle très vite !

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *