Behind her eyes : #WTFThatEnding !

11/03/2017

Titre : Behind her eyes

Auteur : Sarah Pinborough

Éditeur : Harper Collins (UK)

Prix : 16,00€

Parution : 26 janvier 2017

Nombre de pages : 384 pages

Genre : Thriller

Résumé : (traduction NineHank)

Louise
Depuis que son mari l’a quittée, Louise s’est entièrement consacrée à son fils, conciliant tant bien que mal son rôle de mère avec son travail. Mais tout change lorsqu’elle rencontre…

David
Jeune, charmant et à qui tout réussit – Louise n’arrive pas à croire qu’un homme comme lui la remarque, encore moins qu’il se sente attiré par elle. Mais tout ne se passe pas comme elle l’aurait souhaité lorsqu’elle rencontre sa femme…

Adele
Belle, élégante et gentille – la nouvelle amie de Louise semble parfaite sous tous les angles. A mesure que l’obsession de Louise pour ce couple idéal grandit, elle découvre la complexité d’un mariage dont elle ignore encore les secrets. Et ce n’est que quand elle apprend suffisamment à les connaître tous les deux qu’elle commence à entrevoir les failles de leur histoire.
David est-il réellement l’homme qu’elle pensait connaître et Adele aussi vulnérable qu’elle semble l’être ? 
Quels sont les terribles secrets qu’ils dissimulent et jusqu’où seraient-ils prêts à aller pour ne pas les voir éclater au grand jour ?  

 

Tout d’abord, je souhaite m’excuser pour la piètre qualité de mon résumé mais j’ai fait au mieux pour le traduire correctement. Ayant lu le livre en anglais, je peux vous dire que le niveau est relativement élevé (il faut déjà avoir lu en anglais et/ou être à l’aise avec cette langue).

Il y a bien six-sept mois, un hashtag plutôt alléchant est né sur le compte Twitter de Sarah Pinborough à l’effigie de son nouveau roman : #WTFThatEnding (trad : « c’est quoi cette p***** de fin »). J’ai tout de suite été intrigué car étant un grand fan des thrillers aux twists finaux imprévisibles, le livre en question semblait être écrit pour moi. J’avais déjà lu la trilogie Poison, Charme et Beauté de la même auteure (une excellente réécriture de contes, d’ailleurs) et j’avais donc hâte de voir ce qu’elle pouvait donner dans un autre genre. Quelle ne fut pas ma frustration lorsque j’ai réalisé que Behind her eyes ne sortait qu’en janvier 2017… Plusieurs mois d’attente durant lesquels je n’ai cessé de voir passer des avis dithyrambiques concernant celui qu’on appelait déjà « thriller de l’année 2017 ». Tout le monde disait que la fin était des plus imprévisibles, qu’elle était tordue, horrible, perturbante et pourtant si jouissive. Vous l’aurez donc compris, j’en attendais beaucoup et je peux vous dire que je n’ai pas été déçu… loin de là ! 

Je ne vais aborder que très peu l’intrigue car je trouve que le résumé en révèle déjà suffisamment. Tout ce qu’il faut savoir c’est qu’on va principalement suivre Louise qui s’embarque dans une drôle de relation avec un homme marié tout en devenant l’amie (si ce n’est la meilleure amie) de la femme de celui-ci. On voit donc que c’est tordu dès les premières pages, d’autant plus que le prologue est très mystérieux. 
L’alternance des points de vue permet non seulement de rythmer la narration mais surtout de plonger au cœur de trois esprits torturés. On se rend d’ailleurs rapidement compte qu’un des protagonistes est particulièrement dérangé mais ça, je vous laisserai le découvrir par vous-mêmes… 

Je dirais que l’histoire en elle-même n’est pas franchement originale, c’est un schéma classique avec ses spécificités mais qui reste globalement banal. En revanche, la fin sort complètement de l’ordinaire ! Je pense que j’arrive ici au moment le plus difficile de ma chronique car je ne veux surtout rien dévoiler, pas même le plus infime des détails, mais j’ai à la fois l’impression de devoir préciser un certain point… Le twist final se base intégralement sur un élément qui va soit vous scotcher, soit vous décevoir. Tout dépend de vos goûts littéraires et de ce que vous attendez en lisant un thriller… Je n’en dirai pas plus. 
Mention spéciale pour le tout dernier chapitre qui m’a totalement retourné le cerveau. Je pensais que LE twist venait d’avoir lieu alors qu’en réalité, Sarah Pinborough a su garder des surprises jusqu’aux dernières lignes. Vous pouvez toujours tenter de deviner la fin mais je pense que vous avez 99,99% de chance de vous tromper…

Pour terminer, j’aimerais m’adresser directement aux maisons d’édition françaises : traduisez cette pépite ! Je suis convaincu que ce thriller saura trouver son public et que surtout il marquera quiconque le lira par son originalité.

Et vous alors, avez-vous lu Behind her eyes ? Si non, vous tente-t-il ?

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
3 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *