Starpoint - Un premier roman bluffant

02/03/2017

Titre : Le Projet Starpoint : La fille aux cheveux rouges

Auteur : Marie-Lorna Vaconsin

Editeur : La Belle Colère

Genre : Fantasy 

Prix : 19,00€

Nombre de pages : 350

Parution : 2 mars 2017

Résumé : Pythagore Luchon a 15 ans. Il habite dans la ville de Loiret-en-Retz et s’apprête à entrer en seconde pour une année scolaire sans surprise : travailler – un peu –, écouter de la musique – souvent –, draguer les filles autant que cela lui sera possible, et notamment à l’occasion de la prochaine fête de rentrée pendant laquelle il officiera comme DJ. Il ne se fait aucune illusion sur les railleries qu’il devra endurer au sujet de sa mère – prof de maths au lycée –, ni sur la peine que lui causeront ses passages à l’hôpital pour rendre visite à son père – brillant chercheur en physique quantique, plongé dans le coma à la suite d’une agression. Toutefois, une chose le réjouit : il va bientôt retrouver Louise, sa meilleure amie, la fille du gardien du lycée.
Le jour de la rentrée, Pythagore découvre que Louise a apparemment décidé de se passer de leur amitié. Elle s’est liée à une nouvelle élève du nom de Foresta Erivan, dont la présence à ses côtés est d’autant plus intrigante que les deux filles n’ont rien en commun. Louise est une geek passionnée de sciences et d’ingénierie, tandis que la nouvelle élève affiche un look d’un autre genre : elle a les cheveux rouges, s’habille toujours en noir, souvent en cuir, et distribue des gifles à ceux dont elle n’apprécie pas le comportement. À son contact, Louise s’isole de ses anciens amis, se désintéresse de son travail et commence à sécher les cours. Pythagore déplore silencieusement la présence de cette nouvelle élève qui l’irrite autant qu’elle l’attire, jusqu’à ce qu’elle débarque chez lui en pleine nuit pour lui annoncer la disparition de Louise. Elle lui explique que, pour la retrouver, ils doivent passer par ce qu’elle appelle l’« angle mort » des miroirs. Pyth la suit sans se douter qu’il est sur le point de basculer dans un monde parallèle – le monde dans lequel Foresta a grandi, et où Louise est sur le point de se perdre.

 

Comme pour beaucoup de romans, je n’ai lu la quatrième de couverture que très rapidement avant de me lancer dans ma lecture afin de garder la surprise de l’histoire un maximum. Pour être tout à fait honnête, je ne connaissais pas du tout la maison d’édition mais la couverture m’a tout de suite attirée et le roman avait l’air d’être dans mes goûts, alors je me suis lancée.

Honnêtement, je ne m’attendais pas du tout à autant aimer ce roman. Je pensais que l’histoire allait être un peu bateau ou longue à démarrer et que je ne m’attacherais pas aux personnages, ce qui arrive très souvent, mais ça n’a pas du tout été le cas ici.

Déjà, la plume de l’auteur est très fluide et très agréable à lire. Elle ne fait pas des phrases trop longues ou complexes mais elles ne sont pas courtes et simplistes pour autant. C’était une lecture très agréable et naturelle où la plume de l’auteur ne gêne ni la lecture, ni la compréhension, et j’aime beaucoup.

L’histoire est absolument géniale et surtout, originale ! C’est une histoire qui peut paraître très étrange au premier abord et qui n’a pas vraiment de sens mais au fil de la lecture on commence à mieux comprendre certains éléments et on commence à faire le lien entre les événements. On a l’impression d’être un peu comme un détective au début du roman puisqu’on est du point de vue de Pythagore, donc on n’en sait pas plus que lui.

Par la suite, on plonge dans un univers absolument incroyable et tellement vaste que l’auteur pourrait écrire une saga complète dessus, même s’il s’agira simplement d’une trilogie (c’est déjà pas mal !). L’univers qu’elle a créé est fascinant et recèle de mystères et de secrets que l’on a envie de découvrir et qui est plutôt bien exploré dans ce premier tome. Je comprends tout à fait que l’auteur ne puisse pas écrire tout un premier tome sur ce monde parallèle parce que ça deviendrait très lourd et ennuyeux, mais j’aurais aimé en savoir un peu plus tout de même. Après, j’ai tellement adoré ce premier tome que j’en deviens un peu tatillonne.

Ce que j’ai aussi beaucoup aimé, c’est le fait qu’il s’agisse quelque peu d’une réécriture de Barbe Bleue. Ce conte me hante depuis toute petite, et après l’avoir étudié en détail au lycée, je peux vous dire qu’il s’agit de l’un de mes contes préférés mais je ne m’attendais absolument pas à le retrouver dans ce livre. La manière dont l’auteur a intégré Barbe Bleue est très subtile mais s’intensifie au fil de la lecture et ce qui était un simple clin d’œil à un conte populaire devient quelque chose de bien plus sérieux. J’ai vraiment hâte de voir comment l’auteur va l’utiliser dans le deuxième tome.

Côté personnages, j’ai été ravie de voir que les trois personnages principaux, à savoir : Pythagore, Louise et Forresta, ne sont pas des personnages clichés et interchangeables comme on peut retrouver dans de nombreux autres romans jeunesse. Dans cette histoire, les trois personnages ont une vraie personnalité et on peut très aisément les distinguer les uns des autres et se souvenir d’eux après notre lecture. Ce sont des personnages très intéressants, réalistes, avec un vrai passé à explorer et une personnalité intéressante. Même les personnages secondaires sont mémorables et méritent d’être creusés un peu plus.

En résumé : un premier roman bluffant et très prometteur qui me donne très envie de lire la suite et de voir jusqu’où l’auteur va aller. C’est un roman jeunesse plein de fraîcheur, d’originalité, qui change de ce qu’on a l’habitude de lire et qui va vous rester en mémoire.  

Alicia, alias Cupcake, jeune étudiante en anglais, passionnée de lecture depuis la plus tendre enfance mais aussi de films et de séries. Je passe le plus clair de mon temps le nez plongé dans les bouquins, que ce soit pour la fac (les classiques américains et brittaniques n’ont plus aucun secret pour moi!) ou pour le plaisir (faut bien de temps en temps!). Mes genres préférés sont le policier, l’épouvante, le fantastique et le young adult même si je ne suis ouverte à tout !
Parmi les romans préférés on a Les âmes vagabondes (Stephenie Meyer), Fangirl (Rainbow Rowell), Avant toi (Jojo Moyes) et bien sûr la saga Harry Potter ! Que de styles différents, donc.
Et puis, comme je l’ai dit, j’adore les films et si je pouvais vivre dans un cinéma je le ferais !
3 I like it
0 I don't like it

4 Comments

  1. Je n'ai jamais entendu parler de ce roman mais cet article me donne très envie de me plonger dedans ^^ L'histoire semble assez originale et il a suffit que je lise les mots "Barbe Bleue" pour être tout à fait convaincue : à lire donc !

  2. Avez vous lu le pacte des marchombres ?

  3. Ce livre a l'air vraiment intéressant je cours à la librairie. ☺

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *