Docteur Strange: Le destin des rêves - Découverte d'un roman Marvel

02/04/2017

Titre: Docteur Strange, le destin des rêves

Auteur: Devin Grayson

Editeur: Huginn & Muninn 

Genre: Fantastique

Nombre de pages: 286 pages

Prix: 16€

Parution: 28 octobre 2016 

Résumé: Faisant face à une vague de violence sans précédent, le monde civilisé menace de s’effondrer. Bien qu’il ait combattu des hordes de démons et les pires magiciens de l’Univers, le fameux Docteur Strange semble désarmé alors que des gens normaux se mettent à vivre leurs pires cauchemars. Le Sorcier suprême doit cette fois protéger le royaume sacré des rêves. Mais pour cela il faudra d’abord qu’il affronte ses propres cauchemars.

 

Je tiens à remercier les éditions Huginn & Muninn d’avoir eu la gentillesse de m’envoyer un exemplaire de ce roman. 

Comme beaucoup, j’ai découvert le personnage de Docteur Strange sous les traits de Benedict Cumberbatch qui incarne ce héros méconnu de l’univers Marvel sur grand écran. J’ai été séduite et intriguée par ce magicien qui détonnait par rapport à des héros plus traditionnels comme Iron Man ou Captain America, pour ne citer qu’eux, et donc j’ai été ravie de pouvoir retrouver ce personnage cette fois sur papier et dans un nouveau format puisque Marvel s’est mis aux romans ! On ne s’éloigne cependant pas complètement du comic car Devin Grayson est une habituée du genre et a travaillé avec DC Comics et Marvel à plusieurs reprises. 

Ce roman croise les destins de plusieurs personnages : on retrouve bien évidemment Docteur Strange mais également Jane, une jeune fille perdue qui se sent de plus en plus déconnectée de la réalité et qui cherche une explication aux hallucinations dont elle est victime, et Sharanya qui est un médecin spécialiste du sommeil. La thématique du rêve m’intéresse depuis longtemps et c’est la principale raison qui m’a poussée à entamer cette nouvelle lecture, encore plus que le personnage de Docteur Strange en lui-même. Je dois vous avouer que j’ai eu tout d’abord du mal à rentrer dans l’histoire, tout simplement car j’avais l’impression qu’il me manquait des éléments. Je pense que cela vient du fait que je n’ai pas lu le moindre comics auparavant et donc les seules informations à ma disposition concernant le personnage venaient du film. On se retrouve en effet plongé immédiatement au cœur de l’action et c’est quelque chose que l’on peut aimer, ou non, en tant que lecteur. Il m’a donc fallu un certain temps d’acclimatation pour comprendre quels étaient tous ces autres personnages qui gravitent autour de Strange. L’un de mes personnages préférés est très certainement Cauchemar. J’ai beaucoup apprécié la relation qui se crée entre lui et Jane et l’amitié improbable qui en résulte. J’ai également appris de nouvelles choses sur le passé du Docteur Strange et j’ai noté par ailleurs plusieurs différences entre le personnage développé dans le roman et celui montré à l’écran. Ce n’est pas dérangeant même si du coup je ressors de ma lecture en conservant cette impression qu’il me manque certaines pièces du puzzle afin de comprendre pleinement le personnage. Mais c’est un bien pour un mal car cela m’a donné envie de me lancer dans les comics. 

J’ai trouvé la plume de l’auteur très agréable, elle a quelque chose d’assez cinématographique dans le sens où elle va généralement à l’essentiel, les descriptions sont précises, les actions s’enchaînent rapidement ce qui donne un côté très visuel à l’histoire. J’ai apprécié ce roman mais je pense qu’en ayant lu d’autres aventures du Docteur Strange en amont, cela aurait rendu l’expérience de lecture plus confortable et je me serais sentie moins perdue à certains moments, surtout au début. Si vous êtes fan de l’univers Marvel, cela vaut vraiment le coup de tester ce nouveau format ! 

Je suis un renard perdu dans le vaste univers qu’est internet. Grâce aux films et à la lecture je vis plusieurs vies en unes mais dans celle de tous les jours je suis une jeune étudiante en lettres modernes qui se destine à être professeur. J’aime les aventures qui se vivent du fond de son fauteuil ou devant un écran mais ça ne m’empêche pas d’être avide de découvertes.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *