Marquise - Un roman surprenant

10/04/2017

Titre : Marquise 

Auteur : Joanne Richoux 

Editeur : Sarbacane 

Genre : Jeunesse / Romance 

Parution : 1 mars 2017

Prix : 15,50 €

Nombre de pages : 232

Résumé : Un excentrique milliardaire, qui se fait appeler Le Marquis, a fondé une société secrète : les Voluptueuses. La rumeur prétend qu’il a fait construire une réplique du château de Versailles, quelque part sur une île privée au large de l’Écosse, et qu’une centaine de privilégiés y mènent une vie de rêve.

Charlotte et Billy sont prêts à tout pour quitter leur sordide village natal – même à tenter l’impossible.
Ils ont de la chance, cette année : le Marquis organise un casting sauvage pour intégrer de nouveaux membres aux Voluptueuses. Huit jeunes artistes, dont eux, rejoindront finalement l’île paradisiaque où s’ébat la communauté. Mais la vie de château leur réserve bien des surprises…

 

En lisant la quatrième de couverture, je m’attendais à lire une histoire un peu sombre et dystopique avec des ados faisant une sorte d’enquête pour révéler des secrets enfouis depuis longtemps, mais finalement ce n’est pas du tout ça ! Je ne sais pas si j’ai été déçue ou pas mais j’ai été surprise, ça c’est sûr ! 

Déjà, j’ai bien aimé le fait que l’auteur introduise le sujet des Voluptueuses en douceur durant les premiers chapitres. C’est un concept assez étrange pour nous et c’est assez rare de croiser des sociétés secrètes donc je suis ravie que l’auteur ait pris le temps de nous expliquer ce qu’est cette société secrète tout en introduisant ses deux personnages principaux. Elle a su parfaitement doser les chapitres introductifs avec ceux où l’intrigue démarre, de sorte que je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer avant que l’intrigue commence. 

En revanche, le fait que l’auteur fasse durer le suspens sur le fait qu’ils intègrent les Voluptueuses ou non n’était absolument pas nécessaire puisqu’on sait déjà à l’avance qu’ils vont réussir à intégrer ce groupe, du coup il y a quelques chapitres superflus de ce côté-là. L’avantage, c’est qu’on a le temps de vraiment se pencher sur Charlotte et Billy avant que leur vie ne change du tout au tout. 

J’ai beaucoup aimé l’originalité de l’histoire et le fait que ça se passe en Ecosse, même si ça aurait pu se passer en Normandie et que ça n’aurait rien changé. J’aurais aimé que l’auteur nous parle un peu plus de l’Ecosse ou nous explique pourquoi ça se déroule là-bas, etc. Mais elle a préféré se concentrer sur le château en lui-même, ce qui est compréhensible. 

Parlons justement de ce château mystérieux. Je dois avouer que j’ai été très surprise par ce qu’il se passe à l’intérieur du château puisque, encore une fois, je m’attendais à quelque chose de sombre et glauque mais en fait pas du tout ! L’auteur a très bien fait son travail et a très bien décrit le château, ses employés, le jardin et comment la hiérarchie fonctionne là-bas. Ce que j’ai le plus apprécié, c’est le fait que l’auteur ne passe pas des chapitres entiers à tout décrire mais à la place elle se concentre sur certaines parties du château qui ont une importance dans l’histoire. Du coup on a une image globale du château mais on arrive quand même à se projeter dedans sans être assaillis de détails superflus. 

J’ai beaucoup aimé découvrir cette petite société créée au sein du château et la manière dont tout s’organise autour du Marquis. Rapidement, les nouvelles recrues se voient attribuer un job au sein du château et c’était très sympa de découvrir les tâches de chacun. Au fil des pages on se familiarise avec le château, les nouvelles recrues, les habitants permanents, le Marquis, etc. Mais surtout, on commence à découvrir l’envers du décor. Le Marquis ne semble pas être aussi gentil que prévu et au fil des jours, Charlotte commence à changer de comportement et à s’éloigner de Billy, ce qui rend les choses très mouvementées et très rapidement. C’est à partir de ce moment de l’histoire que je me suis vraiment amusée. 

C’est un roman où il n’y a pas forcément beaucoup d’action, à part vers la fin, et je trouve que c’est ce qui manque. Certes, l’histoire est originale et on se plonge dedans assez facilement, mais on s’attend à mieux et à plus de dynamisme. Après, ce n’est pas un mauvais livre, loin de là, mais j’aurais préféré un peu plus d’action, de rebondissements, etc. 

En ce qui concerne la fin et le dénouement de l’intrigue, je dois avouer que j’ai été déçue. Je m’attendais à un final explosif, surtout avec ce qui se passe juste avant, mais finalement la fin est plutôt bâclée. Je ne sais pas si c’est un manque d’inspiration de l’auteur ou un mauvais choix, mais j’ai trouvé que la fin ne correspondait pas du tout au reste de l’histoire et que ça gâchait un peu toute l’intrigue. Certes, c’est très surprenant, mais pas forcément dans le bon sens. 

Pour finir, dernier petit point négatif : le roman devient niais très rapidement après l’installation de Charlotte et Billy au château. Personnellement je n’aime pas du tout les romances, mais je pensais y échapper dans ce livre. Eh bien non. Ce n’est pas non plus cul-cul à mourir mais ça m’a dérangé à certains moments. J’aurais préféré que Charlotte se concentre sur son « enquête » plutôt que sur ses conquêtes… Ça n’a pas non plus gâché ma lecture mais je tenais à le partager tout de même. 

En résumé, il s’agit d’un roman jeunesse facile à lire, assez original, dans un contexte qui ne nous est pas familier et avec des personnages loufoques mais attachants. Attention cependant à la romance et au fait que ce roman n’est pas hyper dynamique.  

Alicia, alias Cupcake, jeune étudiante en anglais, passionnée de lecture depuis la plus tendre enfance mais aussi de films et de séries. Je passe le plus clair de mon temps le nez plongé dans les bouquins, que ce soit pour la fac (les classiques américains et brittaniques n’ont plus aucun secret pour moi!) ou pour le plaisir (faut bien de temps en temps!). Mes genres préférés sont le policier, l’épouvante, le fantastique et le young adult même si je ne suis ouverte à tout !
Parmi les romans préférés on a Les âmes vagabondes (Stephenie Meyer), Fangirl (Rainbow Rowell), Avant toi (Jojo Moyes) et bien sûr la saga Harry Potter ! Que de styles différents, donc.
Et puis, comme je l’ai dit, j’adore les films et si je pouvais vivre dans un cinéma je le ferais !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *