Caraval – Attention, tout ici n’est qu’illusion

10/05/2017

Titre : Caraval

Auteur : Stephanie Garber

Éditeur : Bayard

Prix : 17,90 €

Parution : 8 février 2017

Nombre de pages : 478 pages

Genre : Young Adult, Aventure, Fantastique

Résumé : Depuis qu’elle a dix ans, Scarlett envoie des lettres au maître de Caraval, Légende, pour qu’il vienne donner son extraordinaire spectacle sur son île. Alors qu’elle a dix-sept ans et qu’elle est sur le point de se marier avec un inconnu, le maître de Caraval lui répond enfin. Il l’invite, elle et sa sœur Donatella, à venir sur l’île des songes pour voir le spectacle… Mais leur père, un homme tyrannique, refuse qu’elles s’y rendent. Aidées par Julian, un marin, elles s’échappent. Mais quand le bateau accoste sur l’île des Songes, Donatella a disparu, enlevée par Légende. Scarlett découvre que le but du jeu cette année est de retrouver sa sœur. Le gagnant verra son souhait le plus cher exaucé. Prête à tout pour sauver sa sœur, Scarlett accepte de participer, aidée par Julian. La jeune fille découvre alors un monde magnifique, empreint de magie. Pour recevoir le premier indice de leur quête, les participants doivent accepter les règles du jeu en signant un contrat de leur sang. Scarlett a beau savoir que tout ce qui se passe à Caraval n’est qu’un jeu, elle se retrouve bientôt empêtrée dans un univers à cheval entre rêve et réalité. Elle ne doit surtout pas se laisser emporter par la magie, sous peine de perdre la tête… Finalement, dans ce monde, Scarlett n’est sûre que d’une chose : si elle ne retrouve pas sa sœur avant que les cinq nuits du jeu soient écoulées, celle-ci disparaîtra pour toujours…

 

Je tiens tout d’abord à remercier Bayard pour l’envoi de ce roman. Sa couverture avait directement accroché mon regard après avoir aperçu l’objet-livre au détour du rayonnage d’un magasin, et après avoir lu le résumé, j’ai su que je devais absolument le lire. Après l’avoir terminé, je dois vous avouer que je suis quelque peu perdue : j’ai passé un moment agréable, mais en même temps je suis loin d’avoir été transportée autant que je l’aurais voulu.

 

Je ne vous fais pas de résumé perso, je pense que celui indiqué plus haut est déjà bien fourni en détails et surtout, je pense que ce livre est à lui seul une aventure qui doit se vivre pour être comprise. Caraval renferme un véritable jeu de piste, et c’est une expérience que je vous recommande, même si elle ne m’a pas conquise au point que me l’avait laissé espérer le résumé.

 

En effet, je m’attendais à pénétrer, à plonger tête la première dans un univers rempli de magie et de féerie, et même si c’est en partie le cas, je n’ai pas ressenti tout ça assez fort, je croyais vraiment en prendre plein les yeux. Je m’attendais à des explosions de couleurs, de tours de magie/sortilèges/etc., à ce que mon imagination s’emballe et parte dans tous les sens. Et même si certes, dans Caraval, on gravite et on évolue dans un univers irréel et magique, j’aurais aimé être encore plus surprise. Par contre, j’ai aimé le fait d’avancer à l’aveuglette, de partir à l’aventure dans l’inconnu quasi total et d’aller de découverte en découverte en même temps que Scarlett, l’héroïne.

 

J’ai eu un peu de mal à accrocher à l’histoire au début, certainement à cause du fait qu’on n’arrive pas vraiment à se situer dans une époque et un lieu précis et que c’est assez déconcertant. À mon avis, cela a certainement été fait volontairement par l’auteur afin de nous immerger complètement dans un autre univers, mais ça peut être déroutant au début et prendre un moment avant de s’y habituer. Finalement, j’ai décidé de laisser parler mon imagination en m’imaginant que l’histoire prenait place à une époque similaire à celle que l’on peut apercevoir dans la saga cinématographique Pirates des Caraïbes (surtout au vu des descriptions faites au niveau des vêtements des personnages), et j’ai ainsi pu me créer un minimum de repères.

 

L’écriture de l’auteur est sympathique, bien que présentant par moments quelques longueurs. Au début de ma lecture, quand je refermais le livre, je n’étais pas forcément impatiente à l’idée de le reprendre en mains pour connaître la suite de l’histoire. Cependant, une fois le jeu lancé, c’est une autre histoire car j’ai quasiment lu d’une traite les 5 parties correspondant aux 5 jours que dure Caraval. Au niveau des descriptions, je trouve que certaines auraient mérité d’être un peu plus longues afin d’exploiter totalement le potentiel de Caraval, sa beauté, sa féerie et à l’opposé, certains passages sans dialogues étaient un peu trop longs à mon goût. Par contre, je pense que cette histoire pourrait vraiment faire des merveilles si elle était adaptée sur grand écran. Elle est très visuelle, et serait d’après moi plus frappante sous forme de film(s) !

 

Je ne me suis pas attachée à un personnage en particulier. Par contre, j’ai immédiatement détesté le gouverneur Dragna, qui m’a d’ailleurs beaucoup étonnée par la violence qu’il dégage : on ne s’attend pas vraiment à ça dans un roman Young Adult. En dehors de Scarlett, j’ai également avancé à l’aveuglette concernant tous les autres personnages. On nous met en garde dès le début : dans Caraval, tout n’est qu’illusion. Qu’est-ce qui est réel et qu’est-ce qui ne l’est pas ? Et si ce flou concernait également les protagonistes tels que Julian, Dante, Légende et tous les autres ? Du coup, j’ai passé mon temps à me méfier de chacun, jusqu’au dénouement de l’histoire (et encore, pour certains je n’arrêterai jamais de douter je pense !). Concernant Scarlett, je l’ai appréciée par moments (elle est hantée par la violence de son père et par l’absence de sa mère, elle tient plus que tout à sa sœur) et moins à d’autres (l’obsession de son mariage, pourtant arrangé).

 

Pour finir, je conseillerais Caraval aux personnes friandes de magie, d’illusions, … en bref, aux personnes qui apprécient d’être surprises par une lecture, et qui n’ont pas peur de s’aventurer dans l’inconnu. Vous pouvez être sûrs d’une chose : Caraval saura vous tenir en haleine jusqu’à la fin ! Concernant le tome 2 (car oui, une suite est prévue et il ne pouvait en être autrement au vu du dénouement de ce premier tome et de toutes les questions restées sans réponses !), je le lirai également même s’il ne fera sûrement pas partie des livres prioritaires de ma PAL !

Petite universitaire belge âgée de 24 ans, je passe plus de temps à lire, aller au cinéma et regarder des séries qu’à bosser mes cours. Egalement fan de Disney, je suis une enfant coincée dans un corps d’ado. Grande fan de l’art de Tim Burton et accro aux tatouages, j’aime tout ce qui sort de l’ordinaire. Je passe également les 3/4 de ma vie sur mon ordi, j’ai un petit tempérament de geek.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *