Histoire éternelle – Les péripéties de Belle à Nevermore

17/05/2017

Titre : La Belle et la Bête – Histoire éternelle

Auteur : Jennifer Donnelly

Éditeur : Hachette

Prix : 16,00 €

Parution : 1 mars 2017

Nombre de pages : 300 pages

Genre : Jeunesse, Conte 

Résumé : Belle aime les livres, elle est intelligente… et prisonnière du château de la Bête. Pourtant, elle s’y sent à présent chez elle et s’est liée d’amitié avec les habitants. Quand elle découvre Nevermore, un livre enchanté, Belle se retrouve aspirée dans un monde de charme et d’intrigue.
La vie de Belle entre les pages de Nevermore est trépidante. Conversations passionnantes sur fond de luxe parisien avec des personnages pleins de mystère… et même une rencontre qu’elle n’aurait jamais crue possible. Que demander de plus ?
À Nevermore, Belle peut avoir tout ce qu’elle a toujours désiré. Mais un doute subsiste : que deviennent ses amis au château de la Bête ? Belle peut-elle vraiment faire confiance à ses nouveaux compagnons ? Ce monde est-il seulement réel ? Belle devra percer la vérité à jour si elle ne veut pas s’y perdre à jamais.

 

Je remercie tout d’abord les éditions Hachette pour leur envoi. J’avais vu qu’un nouveau roman inspiré de l’univers de La Belle et la Bête paraîtrait à l’occasion de la sortie du film des studios Disney, et en grande fan de l’univers de ce conte, j’ai sauté sur l’occasion. Cependant, je n’en ressors pas émerveillée comme je l’aurais voulu, avec en cause un point en particulier : le style d’écriture très jeunesse.

 

Histoire éternelle nous conte les origines de la malédiction de la Bête sous un autre jour. Ici, il est question d’un pari, d’un duel entre la Mort et l’Amour (qui ont une forme humaine) afin de savoir laquelle des deux entités triomphera à la fin. Belle se retrouve bien malgré elle au cœur du conflit opposant les deux sœurs. La Mort l’attire en effet dans Nevermore, un livre enchanté qui à première vue semble pouvoir combler tous les rêves de Belle. Mais les apparences sont trompeuses… L’Amour peut-il être plus fort que la Mort ?

 

Je ne vous ferai pas l’affront de vous présenter les personnages présents dans ce roman, puisqu’on y croise les mêmes que dans l’histoire de Disney, à savoir Belle, la Bête, Lumière, Big Ben, Zip, … Ils sont tous présents dans Histoire éternelle. Dans l’univers du livre enchanté Nevermore, par contre, nous croisons de nouveaux personnages tels que la Mort, l’Amour, Lucanos le scarabée, Aranae l’araignée et quelques autres encore.

 

J’ai aimé que l’auteur parvienne à rester fidèle aux deux longs métrages Disney (au niveau de l’histoire, des personnages, etc.) et en même temps à proposer une nouvelle intrigue qui vient facilement et logiquement s’emboîter dans l’histoire que l’on connaît déjà. J’ai également apprécié que les chapitres soient très courts (5-6 pages maximum mais la plupart du temps 2-3 pages), ce qui rend la lecture assez rapide.

 

Malheureusement, les points positifs s’arrêtent là pour moi. Ce qui m’a le plus posé problème avec Histoire éternelle, c’est la plume de l’auteur. En effet, elle était vraiment trop axée jeunesse pour me plaire : l’écriture et le langage utilisés sont très enfantins, les dialogues semblent forcés et on a vraiment l’impression que le livre nous « materne ». En ce qui concerne les caractéristiques des personnages, la personnalité qu’on leur connaît est respectée mais souvent trop exacerbée, trop exagérée pour que cela soit crédible. Enfin, je ne suis pas friande de tout ce qui a trait à la littérature classique et au théâtre, arts dont Belle raffole. Même si c’est justement ça qui pour certains pourrait effectivement apporter une touche plus adulte, c’était juste un autre point rédhibitoire pour moi.

 

Au final, même si je suis une grande enfant, je pense que ce livre n’était pas fait pour moi. Même si j’ai aimé me replonger dans cet univers et recroiser ces personnages que j’aime tant, le style trop jeunesse m’a empêchée de prendre plaisir à lire ce livre. Je le conseillerais donc à un public bien plus jeune, 10-12 ans me semble être une tranche d’âge davantage appropriée !

Petite universitaire belge âgée de 24 ans, je passe plus de temps à lire, aller au cinéma et regarder des séries qu’à bosser mes cours. Egalement fan de Disney, je suis une enfant coincée dans un corps d’ado. Grande fan de l’art de Tim Burton et accro aux tatouages, j’aime tout ce qui sort de l’ordinaire. Je passe également les 3/4 de ma vie sur mon ordi, j’ai un petit tempérament de geek.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *