Maresi - Venez plonger dans les mystères de Menos

07/05/2017

Titre : Maresi

Auteur : Maria Turtschaninoff

Éditeur : Rageot

Prix : 14,90 €

Parution : mars 2017

Nombre de pages : 272 pages

Genre : Fantasy

Résumé : Une île invisible depuis la mer, balayée par les vents. Une communauté de femmes, de fillettes, d’anciennes. Une communauté de sœurs. Toutes ont fui la fureur du monde et, parfois, la brutalité des hommes. Et toutes sont venues se placer sous la protection de la magie ancestrale de ce lieu. Sur cette terre de femmes, Maresi, adolescente libre, avide de connaissance et soucieuse des autres, peut s’épanouir, sans crainte de l’avenir. D’autant que, sur ces rivages, nul homme n’a le droit de poser le pied.

Mais un jour, une nouvelle fille vient demander l’asile. Qui est-elle ? Et qui la poursuit ?

 

Dans ce roman, c’est Maresi qui est la narratrice. Elle commence à raconter l’histoire suite à l’arrivée de Yaï sur l’île, une jeune fille venue trouver refuge sur cette île qu’aucun homme n’a le droit de fouler, sous peine de réveiller la colère de la Mère ancestrale.

Si le début du roman est assez descriptif, il nous permet de comprendre comment fonctionne l’île et de découvrir le caractère de Maresi. Comme elle explique tout à Yaï, le lecteur peut lui aussi en apprendre plus sur les enjeux de cette île mystique et presque magique. Cet endroit où chaque femme a un rôle à jouer, où est-il ? Et comment une communauté de femmes peut-elle empêcher simplement les hommes d’arriver sur l’île ? Qui est la Mère Ancestrale et quel est son rôle ?

Ces questions, le lecteur se les pose en même temps que la nouvelle venue, Yaï, et Maresi tente, parfois maladroitement, de lui apporter des réponses. On découvre bien vite que le but premier de l’île est l’instruction des filles et des femmes. Ces dernières viennent de nombreux pays pour survivre à des conditions de vie difficiles, apprendre le plus de choses possible, survivre à la famine, …

Yaï, quant à elle, porte un lourd secret. Elle refuse de partager avec les autres les raisons qui l’ont faite venir sur Menos et fait régulièrement des crises d’angoisse. La nuit, elle crie des mots qu’aucune autre fille ne comprend…

J’ai beaucoup aimé découvrir le fonctionnement de l’île par le biais des explications que Maresi donne à Yaï. J’ai trouvé le concept de ce roman très original et très mystérieux : l’auteur partage avec nous ce lieu à la fois étonnant et paisible où chaque femme a un rôle bien précis à jouer.

Si le roman commence tout en douceur avec un aperçu assez simple du quotidien des habitantes de l’abbaye, le mystère s’épaissit assez vite et en tant que lecteur on a très vite envie d’en savoir plus sur l’univers, dans et au-delà des frontières de l’abbaye (et notamment la place que les femmes y occupent qui n’a pas l’air simple (doux euphémisme)), mais aussi sur la cosmologie de l’abbaye et les fonctions de chacune sur Menos. Le récit est emprunt de mystère et de magie, et on se laisse porter par cette impression de sérénité que dégagent à la fois le décor et le personnage de Maresi.

La narratrice est très attachante. Elle est gentille, serviable, maladroite et passionnée par la lecture. J’ai trouvé assez subtil de la part de l’auteur de ne pas faire d’elle une rebelle au tempérament de feu comme on en voit beaucoup dans la littérature YA en ce moment. Au contraire, Maresi dégage une impression de calme qui m’a beaucoup plu.

Je n’en dis pas plus pour ne pas vous spoiler la suite du roman que j’ai trouvé très surprenante ! Personnellement, j’ai hâte d’en apprendre plus sur cet univers qui m’a beaucoup plu. Pour celles et ceux qui n’avaient pas nécessairement envie de se lancer dans une nouvelle saga, rassurez-vous, le roman a une fin et l’intrigue se termine vraiment ! Il n’y a donc aucune raison pour ne pas se lancer dans ce roman !

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
2 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *