Replica - Un roman déroutant

19/05/2017

Titre : Replica

Auteur : Lauren Oliver

Éditeur : Hachette

Genre : Science-fiction

Parution : 22 mars 2017

Prix : 20,00 €

Nombre de pages : 480

Résumé : D’aussi loin qu’elle se souvienne, Gemma a vécu d’hôpital en hôpital. Adolescente solitaire, surprotégée par ses parents à cause de sa santé fragile, sa vie se réduit maintenant à sa maison, son école et ses échanges avec sa seule amie, April. Mais quand elle découvre que le nom de son père est associé au mystérieux institut Haven, qui d’après la rumeur abriterait des expériences scientifiques monstrueuses, Gemma décide de quitter le sanctuaire qu’elle a toujours connu et de se rendre sur l’île d’Haven pour découvrir ce qu’il s’y passe réellement…
Lyra – ou numéro 24 – n’est pas humaine, c’est une reproduction. Pour elle, le monde se limite à Haven, aux savants et infirmières qui s’occupent d’elle. Le jour où l’île devient le théâtre d’une terrible explosion, Lyra s’échappe. À l’extérieur des murs de l’Institut, elle découvre un monde qu’elle n’avait jamais soupçonné et rencontre Gemma. Ensemble, elles essaient de lever le voile sur les mystères de Haven, et les secrets qui leur seront révélés vont changer leur vie pour toujours…

 

Tout d’abord, un grand merci aux éditions Hachette pour cet envoi parce que ça faisait des mois que je voyais ce roman défiler sur les chaînes américaines et j’attendais avec impatience de pouvoir mettre la main dessus, du coup je suis vraiment très heureuse de l’avoir reçu. Vous ne le savez pas mais je suis une grande fan de Lauren Oliver, grâce à qui j’ai découvert les dystopies et je suis tombée amoureuse de tous ses romans. C’est une auteure que j’admire beaucoup, du coup j’avais vraiment hâte de me plonger dans cette lecture. Et puis, ce livre m’intriguait énormément puisqu’il est divisé en deux et que d’un côté on a l’histoire de Gemma, et lorsque l’on retourne le livre, on peut lire le côté de Lyra et vice versa. Les deux parties sont indépendantes et complémentaires et c’est un principe que je n’avais jamais vu et qui fait tout drôle à ceux qui vous regardent lire puisque de leur point de vue, la couverture est à l’envers !

Pour être tout à fait honnête avec vous, j’ai eu du mal à accrocher lorsque j’ai commencé le livre puisque j’ai commencé avec le côté de Gemma et que le début était assez cliché et pas du tout intéressant à mon goût. Je n’avais pas lu la quatrième de couverture puisque je voulais garder la surprise de l’histoire et du coup j’ai cru qu’il allait s’agir d’une histoire banale d’adolescente mal dans sa peau et je n’ai pas forcément été motivée à continuer ma lecture. Finalement j’ai quand même continué et je n’ai vraiment pas été déçue ! Comme d’habitude, Lauren Oliver nous réserve énormément de surprises tout au long de notre lecture afin de ne pas s’ennuyer et j’ai vraiment apprécié. 

Si vous commencez du côté de Lyra, vous serez tout de suite beaucoup plus intrigués par l’histoire puisque vous êtes lancés dans l’action dès les premières lignes. En revanche, l’effet de surprise ne sera peut-être pas aussi fort si vous commencez par Lyra puisqu’elle se trouve à l’intérieur de l’Institut et du coup, vous apprenez pas mal de choses dès le début alors qu’avec Gemma, les choses sont plus lentes et il y a plus de suspens. Globalement j’ai préféré le côté de Lyra tout de même. 

L’auteure a vraiment fait du bon boulot pour ce qui est de différencier les personnages et de nous plonger dans leur vie. Généralement les personnages sont assez clichés mais dans ce livre, les deux protagonistes ne le sont pas et l’auteure n’hésite pas à nous faire ressentir de la pitié pour elles ou à aller loin dans leurs têtes. J’aime énormément quand je suis plongée dans les pensées des personnages et que je peux réellement les découvrir et grâce à ce roman, j’ai pu non seulement plonger dans leur tête mais aussi les découvrir à travers l’une et l’autre. C’est une expérience vraiment intéressante de lire ce livre divisé en deux. 

L’auteur a réussi à faire en sorte que les deux côtés ne soient pas répétitifs et qu’ils montrent les deux versions de la même histoire, avec des variantes tout de même. Le côté de Gemma est plus long et plus détaillé puisque c’est elle qui s’occupe de l’enquête et qui ressort du lot mais Lyra et elle ne passent pas énormément de temps ensemble, du coup il n’y a pas beaucoup de scènes qui se répètent et lorsque c’est le cas, les points de vue sont vraiment différents puisque les deux jeunes filles sont radicalement différentes. Ce concept est vraiment original et très bien exploité et j’ai été ravie de faire l’expérience d’une telle lecture. 

Pour ce qui est de l’intrigue, en lisant le côté de Gemma, je ne m’attendais pas du tout à ce que ça soit un roman de science-fiction et puis finalement ça a très bien fonctionné. L’histoire est franchement prenante, il y a du suspens et des rebondissements et puis on a cette fascination morbide pour ce genre d’histoire franchement dérangeante mais addictive. En plus, il y a pas mal de personnages à détester donc c’est parfait !

Quelques bémols tout de même : le livre est beaucoup trop court et du coup je suis restée sur ma faim puisque chaque partie fait 260 et 210 pages respectivement et que ça ne laisse pas assez de temps pour laisser à l’intrigue le temps de s’installer. Tout va très vite et la fin arrive comme un cheveu dans la soupe et ça m’a déstabilisée et déçue. Aussi, je dois souligner qu’il y a quelques scènes un peu cul-cul mais honnêtement, elles sont rares et ne sont pas si dérangeantes, mais moi je n’aime pas ça et j’aurais aimé que le roman soit un peu moins Young Adult par moments pour vraiment se concentrer sur l’aspect science-fiction. 

Alicia, alias Cupcake, jeune étudiante en anglais, passionnée de lecture depuis la plus tendre enfance mais aussi de films et de séries. Je passe le plus clair de mon temps le nez plongé dans les bouquins, que ce soit pour la fac (les classiques américains et brittaniques n’ont plus aucun secret pour moi!) ou pour le plaisir (faut bien de temps en temps!). Mes genres préférés sont le policier, l’épouvante, le fantastique et le young adult même si je ne suis ouverte à tout !
Parmi les romans préférés on a Les âmes vagabondes (Stephenie Meyer), Fangirl (Rainbow Rowell), Avant toi (Jojo Moyes) et bien sûr la saga Harry Potter ! Que de styles différents, donc.
Et puis, comme je l’ai dit, j’adore les films et si je pouvais vivre dans un cinéma je le ferais !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *