Le dernier ours : une belle histoire

01/06/2017

Titre : Le dernier ours

Auteur : Charlotte Bousquet

Editions : Rageot

Prix : 12,90 €

Parution : 18 avril 2017

Nombre de pages : 251 pages

Genre : Thriller, Jeunesse

Résumé : Karen fuit. La jeune soigneuse n'a trouvé que cette solution pour sauver Anuri, le dernier ours blanc né libre, quand il a agressé un homme au NC Zoo et qu'elle a reçu l'ordre de l'abattre. Karen fuit. Elle a pris le volant d'un fourgon volé et installé l'ours à l'arrière. Afin de soustraire Anuri, son ami, son frère, aux expérimentations secrètes et à la tuerie programmée. Karen fuit.

 

Habituée aux livres de fantasy / science-fiction de Charlotte Bousquet, j’avais très envie de découvrir l’auteur dans un autre genre. Malgré le temps estival de ces derniers jours, je me suis plongée dans l’ambiance polaire du Dernier ours publié chez Rageot. Je les remercie d’ailleurs pour l’envoi de ce roman. Dans l’ensemble, j’ai passé un bon moment de lecture même si j’ai trouvé le début un petit peu long et qu’il m’a fallu un certain temps pour entrer dans l’histoire. Mais une fois entrée, impossible d’arrêter, j’avais très envie de continuer à suivre les aventures de Karen, Sila, Lone et l’ours Anuri. Pour moi, les personnages et les thématiques abordées sont vraiment les gros plus de ce roman.  

Dans Le dernier ours, on se retrouve plongé en 2037, au Groenland. J’étais d’ailleurs très contente que cette histoire se passe dans ce pays car je ne connais pas du tout cette région du monde, son langage et ses traditions. C’était l’occasion d’en apprendre davantage. Je me suis donc laissée entraîner dans cet environnement glacial avec grand plaisir. On suit le chemin de Karen, une jeune femme, soigneuse dans un grand Zoo qui va se lancer dans une grande expédition dans le grand Nord pour sauver la vie de son protégé : l’ours blanc Anuri, dernier ours à être né libre, qu’elle a vu grandir. 

J’ai beaucoup apprécié les thématiques développées ici par Charlotte Bousquet. En effet, en suivant le « road-trip » de nos personnages, différents thèmes sont mis en avant comme le progrès scientifique. Ainsi, sous couvert d’une histoire qui peut paraître simple et « mignonne », j’ai trouvé que ce livre encourageait le lecteur à se poser de véritables questions : jusqu’à quel point le progrès peut-il aller, est-ce souhaitable qu’il aille aussi loin, … Le thème de l’écologie est également mis en avant et notamment les conséquences de l’homme et l’industrialisation sur la nature, l’appropriation des richesses. On voit d’ailleurs qu’il y a une évolution du paysage et de la nature entre le moment où Karen est petite et lorsqu’elle est adulte, ce qui est très intéressant. La situation du Groenland n’est plus du tout la même. J’ai donc beaucoup aimé que l’auteur développe ces aspects et ces thématiques dans l’histoire. D’ailleurs, on peut retrouver à la fin du livre une annexe sur les espèces menacées.

De plus, j’ai adoré les quatre personnages principaux de ce roman. Oui, je dis bien quatre, car pour moi, Anuri est pleinement un personnage de ce roman. Karen, Silas, Lone et Anuri, malgré leurs caractères très différents, ont vraiment en commun d’être très attachants. Ce sont tous des personnages qui ont été blessés à un moment ou un autre par la vie, ce qui leur donne une certaine vulnérabilité que j’ai vraiment trouvée touchante. Les quatre réunis forment vraiment un super quatuor, complètement improbable, que j’ai adoré suivre sur ces deux cents et quelques pages.

Mais, alors que j’avais adoré la plume de Charlotte Bousquet dans ses ouvrages de fantasy / science-fiction (L’Archipel des Numinés, Sang-de-lune), ici, j’ai trouvé qu’à certains moments le récit manquait un peu de dynamisme et que le rythme était un peu plat. 

En conclusion, j’ai passé un agréable moment de lecture en lisant Le dernier ours. Ce livre plaira autant aux adolescents qu’aux adultes car derrière cette histoire autour du sauvetage d’Anuri, des thématiques très intéressantes sont développées. 

.

 

Originaire de Bretagne et plus particulièrement du Finistère, je suis maintenant une parisienne d’adoption. Et oui, pour mes études j’ai dû quitter ma belle région : direction Paris. Je suis passionnée par la lecture depuis très très longtemps. J’ai grandi avec Le club des cinq, la série Grand Gallop, les 4 filles et un jean… Puis arrivée au collège, comme beaucoup j’ai découvert le génial, le fantastique, le merveilleux Harry Potter et depuis je suis une véritable Potter Head. Difficile de dire quels sont mes genres littéraires préférés, je lis de tout. Des romances, des dystopies, du fantastique, du contemporain, des thrillers… Je peux autant adorer les romances de Simone Elkeles que les thrillers de Gillian Flynn. Pour moi la lecture, c’est un formidable moyen de s’évader, de découvrir de nouveaux mondes, de nouveaux personnages, de vivre de nouvelles aventures. Et je suis ravie de pouvoir en parler avec vous

Je suis également une grande amatrice de films et séries. Je suis une véritable fan des films d’animation des studios Disney. Concernant les séries, mes préférées sont Le trône de Fer, The 100, Les Frères Scott (évidemment !), The Walking Dead…

0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *