Et si l'epub avait une odeur ?

29/01/2012

Une des excuses les plus souvent utilisées par les défenseurs du livre au format papier ? « J’aime l’odeur d’un bouquin ». Cela peut paraître un peu bizarre mais c’est tout à fait compréhensible, car le livre a une odeur particulière. Sans parler des vieux livres moisis qui traînent sur l’étagère de Mamie, il est vrai que les pages d’un livre dégagent une odeur que les gens reconnaissent. Et si les livres numériques au format ePub & cie avaient une odeur ?

 

Le site kickstarter.com, dont le principe est de suivre des projets d’internautes, a récemment publié un projet assez insolite, pas bête, mais farfelu ! Un dispositif USB chargé de diffuser des odeurs par le principe de « notifications ». Premièrement fait pour les notifications de réseaux sociaux comme Twitter, l’auteur a mis en avant une toute autre utilisation. Imaginez que vous venez d’acheter le dernier bouquin à la mode au format ePub et que lors de l’ouverture du fichier, le boitier USB diffuse une odeur propre à celui-ci. Les « données » dont l’appareil a besoin pour diffuser les odeurs pourraient être insérées par l’auteur lors de sa fabrication. Personnellement je n’irais pas jusqu’à acheter ce gadget, parce que je me fiche des odeurs et puis je n’ai pas envie que ça sente la vieille encyclopédie pourrie chez moi ! Bref, ce genre d’ « invention » a du bon car il fait taire certains détracteurs du livre au format numérique, qui je pense, freinent l’évolution de la dématérialisation.

[Source]

0 I like it
0 I don't like it

11 Comments

  1. Bizarre, bizarre XD
    Je vois pas trop qui irait acheter ça mais... pourquoi pas.

  2. Invention un peu inutile en effet... Mais je me permet de rebondir sur la dernière phrase de l'article, je cite:

    "Bref, ce genre d’ « invention » a du bon car
    il fait taire certains détracteurs du livre au format numérique, qui je
    pense, freinent l’évolution de la dématérialisation."

    Je ne voie pas en quoi les personnes qui aiment les vrais livres freinent l'évolution, et encore moins en quoi la dématérialisation est synonyme de progrès.

    Un baladeur MP3 c'est génial: c'est un outil performant qui permet d'écouter de la musique partout et à tout moment, mais ça ne remplacera jamais une vrai chaine HiFi, ou même un vrai concert.

    Les Ebook et les livres matériels c'est la même chose. Il faut  voir ça comme une nouvelle forme de lecture, complémentaire, mais qui ne remplacera jamais un vrai livre... C'est autre chose.

    Tout ce qui n'a pas pour but d'être conservé pourrait être mis sous forme ebook (catalogue IKEA, articles, brochures, cours de maths, livrets, par exemple...)  Et dans le métro c'est peut-être pratique de lire sur tablette , tout comme écouté de la musique sur baladeur MP3.

    Mais un vrai roman, à la maison, dans le canapé, selon moi, ça se lit de façon optimal sur du papier.Tout comme la musique s'écoute de façon optimal à la maison, sur une bone chaine HiFi, avec un ampli à lampe, avec de bonnes enceintes et une source CD ou vinyle. Pas avec un ridicule dock pour i phone, avec des enceinte minuscules de mauvaise fabrication qui lit un format MP3 mal encodé... De où un téléphone est fait pour BIEN écouter de la musique??? Idem pour les ereader....

    Vive les nouvelles technologies, mais sans oublier les anciennes qui marchent tout aussi bien si ce n'est mieux. Et.... un livre... ça tombe pas en panne de batterie....

    • Salut kokok merci d'avoir donné ton avis. Ce dernier paragraphe resume ce que je pense, le français n'aime pas le changement, il a meme une certaine tendance à la regression, "a l'ancienne" comme il se dit, mais ce qui est ancien est vieux et ce qui est vieux s'abime au fil des annees. La dematerialisation est une evolution car elle permet de conserver des donnees "virtuellement". C'est ecologique, pratique et cela convient a toutes les generations. De toute facon c'est comme le cinema en 3D, il y en a toujours a qui sa plait pas. Meme si je comprends ceux qui aime tater de vrais livres, je pense qu'ils sont malgré eux un frein aux progres technologique et je vais plus loin meme en disant qu'ils entravent l'evolution. Dsl pour l'orthographe je te rep depuis mon tel :)

    • Bonjour,

      Je ne sais pas si je me suis bien fais comprendre... J'adore les innovations et les nouvelles technologies. La preuve en est que je fais de la recherche sur de nouvelles technologies à base de fibre optique...... MAIS, je ne met pas à la poubelle pour autant les anciennes techno, qui ont certes des inconvénients mais ont tout de même des avantages sur certains appareils récents. Bien souvent ces vieilles invention était très astucieuses et on peut se resservir de leurs principe pour d'autres application récentes. Dire qu'il faut supprimer tout ce qui s'est fait avant qu'il faut les oublier, je trouve ça un peu "totalitaire", et mettre aux oubliettes une invention c'est perdre un savoir.
      Dsl pour l'orthographe aussi... ça n'a jamais été mon fort...

    • Aucun soucis j'aprecie ce genre de discussion. Bien sur les anciennes technologies doivent servir de modeles et ne doivent pas etre oubliées, cependant j'ai une vision des choses un peu differente, si quelque chose de plus pratique et plus intuitif est inventé, pourquoi ne pas aller jusqu'au bout des choses ? Meme si cela bouscule les habitudes, pourquoi ne pas supprimer les livres au format papier? Je ne vais pas jusquà dire qu'il faut les detruire mais ne plus en editer serait une bonne chose. On peu alors imaginer beaucoup de choses, les livres scolaires numerisé pour limiter le poid des cartable, des bibliotheques virtuelles a la fnac ? Sans parler de l'economie de papier. Je peux comprendre que mon raisonement peu paraitre extreme mais c'est ma façon de voir les choses :)

    • Tout à fait d'accord avec toi. Les pub qui envahissent nos boites aux lettres par exemple ne devrait plus exister autrement que sous format numérique! Les manuelles scolaires de plus en plus volumineux (mais pourtant de plus en plus vides dans le fond...) devrait bien sure passer sous format numérique, on pourrait même y ajouter image et son, les rendant plus complets et moins encombrants pour le confort du dos des écoliers et étudiants.

      Cependant, ne penses tu pas que les romans ne doivent pas continuer à être imprimé? Uniquement les romans? Avoir un peu cette impression que ce qui a été écrit est gravé dans le marbre? Laisse une trace indélébile? Qui ne peut disparaitre que par le feu? Un fichier informatique me semble tellement fragile... Une suppression maladroite, le disque dure qui plante, alors qu'on a pas eu le temps de faire une sauvegarde...

      Il est possible, je pense, de trouver un compromis. Pourquoi ne pas supprimer les formats livre de poche, mal imprimés sur du papier de mauvaise qualité pour se tourner vers le format numérique? je dis oui, à condition de pouvoir trouver des éditions de très bonne qualités avec une réelle reliure (pas de colle), un peu ce qu'on appelle des "beaux livres". Dans ce cas j'approuve totalement.

      Le petit polar du moment qui tombe aux oubliettes peu de temps après, publié sous format numérique, les chefs d’œuvres comme le seigneur des anneaux relié avec du cuir, et imprimé sur parchemin.... J'en rêve déjà!

      Par contre beaucoup de chef d'oeuvre ont été reconnus comme tel, longtemps plus tard, justement parceque les gens retrouvaient une vieille édition dans un grenier poussiéreux, et remettait l’œuvre au gout du jour.... Ce genre d'histoire est-il possible dans le monde du numérique???? Je ne crois pas....

    • Hello!
      Pour participer au débat parfois au contraire notre société de technologie est synonyme de régression! Les ingénieurs ignorants ainsi des superbes inventions car on leur demande de construire des choses qui ne dureront pas dans le temps pour obliger le consommateur à racheter encore et encore ;) (un petit reportage là dessus si vous avez du temps ^^ http://www.youtube.com/watch?v=iB8DbSE0Y90&feature=player_embedded)Les remarques de Kokok59 sur la fragilité du support informatique sont bien vraies, ce qu'on met en ligne n'est pas dans les nuages (!) mais sur des serveurs physiques et donc non fiables... comme nous l'a rappelé l'affaire megaupload avec la suppression de tout ce qu'on pouvait avoir enregistré dessus ;)L'e-book est une très bonne invention mais il est nécessaire qu'il se développe encore car pour le moment il est au contraire régressif par rapport au support papier : il ne peut être prêté ou emprunté (à un amis ou en bibliothèque), ne peut être revendu, ne dure pas dans le temps (un serveur s’abîme bien plus qu'un beau livre même si il est vrai que l'informatisation et la dématérialisation est quelque chose d’intéressant)Mr Hank, ta théorie est intéressante, comme je l'ai dit l'ebook est pour l'instant presque une régression mais en effet avec la création de bibliothèques, de possibilité de revente etc cela deviendrais très intéressant. Pour l'école également, j'en sais quelque chose j'utilise mon ipad à la fac comme prise de note et pour lire mes livres (je suis en lettres), mais il reste le souci que le lecteur d'e-Book est périssable plus rapidement qu'un livre de qualité! Et pour l'économie de papier, cela est fort peu intéressant face à une économie d'énergie (le papier est recyclable, pas les déchets radioactifs malheureusement ;))

      Je suis française et comme j'espère tu le devine absolument pas contre l'évolution ou la dématérialisation bien au contraire mais effectivement beaucoup ont du mal avec la dématérialisation ce qui est je le pense très compréhensible et logique même et ce caractère réfractaire à la dématérialisation ne pourra je pense être remis en question que lorsque celle-ci ne sera plus (au contraire de ce qu'elle dit être) un recul.

    • Bonsoir lily, 
      tu as tout à fait raison en ce qui concerne la fiabilité du stockage de données et c'est vrai que MU est un très bon exemple... Mais je pense que le soucis ne vient pas de la technologie en elle même mais dans la façon dont les gens s'en servent. un exemple avec toi, tu te sers d'un iPad dans ton bahut et tu as tout compris, car a moins de t'appeler Mlle poisse, tes données sont en sécurité car synchronisées dans l'iCloud. Le type qui sauvegarde ses cours sur une clef USB abîmée ne devra pas s’étonner si il perd tout ses fichiers. 

      Laissons le temps aux choses, je pense que c'est à la technologie de s'adapter à l'utilisateur, et non le contraire.Comme toute innovation, il y a des ratés bien entendu, par exemple combien de personnes sont morts avant que l'aéronef soit inventé :)Et arf ! tu es en lettres pas taper ! pas taper ! pour l'orthographe :(

    • Entièrement d'accord avec toi sur tout ce que tu as dis.

      J'ai regardé le documentaire.... WAOUW la claque que je me suis prise! J'étais au courant que ce genre de choses existait, mais pas à ce point!!!

      Le coup de l’imprimante qui se bloque à la 18000ème page.... C'est complètement fou! On va vraiment droit dans le mur. Le problème c'est que les gens aiment ça de façon inconsciente. Ils sont esclaves du système et veulent le rester. Y'a de quoi avoir envie de retourner dans les cavernes ...

      Non seulement tout tombe en panne pour te forcer à acheter du neuf mais en plus on nous pousse à avoir envie de s'acheter des trucs qui nous servent à rien.

      Vive les slips avec un grand nom marqué dessus !!! ça rend plus viril !

      En tout cas je te remercie de m'avoir fait découvrir cette vidéo, j'ai déjà fait tourné de mon côté à tous les gens que je connais

    • Nous sommes d'accord :)

      Je pense d'ailleurs que c'est ce qui se passera dans les années à venir !

      Hors sujet : tu as parlé de recherches sur la fibre, peux tu développer un peu stp si ce n'est pas trop indiscret ? 

    • Je travail sur un projet qui vise à multiplier par 10 le débit dans les fibres. Il existe déja le multiplexage en longueur d'onde (tu envoie plusieurs lumières de couleurs différentes dans une même fibre et chaque couleurs transportent une information). Moi je travail sur un nouveau type de multiplexage que l'on appel "spatial" que l'on peut utiliser en plus de selui en longueur d'onde.

      Le but étant plutôt pour le transport d'info à travers les océans. Le problème c'est la puissance des signaux diminue au fur et à mesure que ça avance dans la fibre. du coup il faut ré amplifier toutes les infos tous les 80km. Je travail travail plus excatement sur ces amplificateurs - "répéteurs".

      Si ça t'intéresse tu peux aller faire un tour  sur wikipédia (en anglais c'est mieux, sinon en français) ou google avec les mots clés suivants:

      Optical fibers
      Submarine communications cable
      Multiplexing
      Wavelength Division Multiplexing (WDM)
      Spatial Division Multiplexing (SDM)
      Erbium Doped Fiber Amplifier (EDFA)

      Voila! J'espère avoir répondu à tes attentes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *