Critique : Révolution - Pilote de la saison 1

11/09/2012

Il y a quelques jours je partageais avec vous les 5 nouvelles séries que j’attends le plus cette année. Parmi elles, figurez Revolution, la nouvelle série de NBC créée par Erick Kripke et produite par J.J Abrams qui raconte l’histoire d’un Blackout qui frappe la planète entière.    Révolution débutera le 17 septembre prochain, mais le pilot est déjà disponible sur internet officiellement pour les plus impatients comme moi. 

 

Le monde bascule dans une ère sombre lorsque l’électricité cesse soudainement de fonctionner. Sans technologie moderne, les hôpitaux, les transports et les moyens de communication ne sont plus opérationnels. La population doit réapprendre à vivre…

15 ans plus tard, la vie a repris son cours. Lentement. Sereinement ? Pas vraiment. Aux abords des communautés agricoles qui se sont constituées, le danger rôde. Et la vie d’une jeune femme est bouleversée lorsque la milice locale débarque et tue son père, qui semble être mystérieusement lié au blackout. Ces révélations l’amènent à se mettre en quête de réponses sur le passé, dans l’espoir d’un futur meilleur.

 

 

Le synopsis de la série est prometteur. Alors que Terra Nova de la FOX avait couté 16 millions de dollars juste pour l’épisode pilot, la nouvelle série familiale de la NBC possède un budget de 2 millions de dollars pour la saison complète. Le début du pilot est entrainant, on arrive dans la série au moment du Blackout, je trouve même que ce passage était trop court, même pas trois minutes au total, on passe trop rapidement au présent qui se déroule quinze ans plus tard. L’histoire est intéressante, elle s’articule principalement autour de la famille Matheson, dont Ben, le père possède des informations sur le blackout et comment inverser le phénomène. Mais l’histoire ne va pas être centré sur lui, mais sur ses enfants, Charlie sa fille et Danny son fils, ainsi que sur son frère Miles. 

 

Je trouve les acteurs plutôt bien choisis dans leurs rôles, j’étais assez étonnée de voir Billy Burke incarner le rôle de Miles, c’est un personnage très éloigné du père de Bella de Twilight qu’on retrouve dans cette série ! J’apprécie également de retrouver Giancarlo Esposito dans le rôle du méchant de la Milice. Ce pilot semble tout avoir pour être parfait, des personnages intéressants, de l’action, du drame, du mystère, et des révélations, mais malgré ça j’ai trouvé ce pilot ennuyeux, heureusement que la fin de l’épisode attise notre curiosité et donne matière à ce pilot, mais c’est plus le synopsis qui donne envie de regarder le prochain épisode que le pilot en lui-même qui selon moi vend très mal la série. D’ailleurs le long trailer de 4min disponibles sur internet est simplement le résumé parfait du pilot, vous pouvez seulement regarder le trailer et passer au second épisode sans avoir l’air perdu, NBC n’aurait peut être pas du en révéler autant dans les bandes d’annonces. 

 

Les effets spéciaux quant à eux sont bons, il n’y a pas de sensation d’acteur sur fond vert à aucun moment, chose qui fut reprochée plus d’une fois à Terra Nova. Les décors sont réussis et l’univers de la série s’implante bien dans ce pilot qui fournit tout les renseignements nécessaires. En revanche les scènes de combat me font penser à celle qu’on peut retrouver dans Pirate des Caraïbes de Disney ce qui selon moi ne colle pas tellement à l’univers de Revolution. 

 

NBC semble espérée que Revolution réussira la ou Terra Nova a échoué, faire réussir une série familiale basée sur l’histoire d’un monde postapocalyptique, mais malheureusement le pilot n’est pas une réussite, mais la série reste prometteuse et intéressante, les prochains épisodes seront décisifs, mais que Révolution marche ou échoue, la perte sera bien moins grande que les 50 millions de dollars qu’avait couté Terra Nova. 

 

Blogueuse et YouTubeuse, j’étais une sims dans une autre vie, je souhaite me réincarner en Zombie après ma mort. Actuellement ? Je travaille à Poudlard, oui je sais, c’est cool !
0 I like it
0 I don't like it

One Comment

  1. Je pense qu'ils ne ce sont pas attardés sur le black out pour pouvoir faire des flashbacks. Comment le gros méchant est devenu méchant, comment ils ont fait pour en arriver là, comment la mère est morte, comment le tonton s'est retrouvé à picoler dans un bar... lol En plus 15 ans de séparation entre les deux actions ça laisse une grosse marge d'événements pour les flashbacks ! 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *