ARROW, l'archer vert débarque maladroitement sur la CW

30/10/2012

Arrow était une série que j’attendais avec impatience, moi et les super héros Marvel & DC c’est une grande histoire d’amour. J’avais déjà écrit une critique du premier épisode, mais j’ai mal programmé sa publication et il a disparu dans les méandres du web, soit, c’est peut être pas plus mal, alors que j’étais complètement enthousiaste à l’issu du season première, après avoir visionné 3 épisodes mon avis est quelque peu différent.

 

Les nouvelles aventures de Green Arrow/Oliver Queen, combattant ultra efficace issu de l’univers de DC Comics et surtout archer au talent fou, qui appartient notamment à la Justice League. Disparu en mer avec son père et sa petite amie, il est retrouvé vivant 5 ans plus tard sur une île près des côtes Chinoises. Mais il a changé : il est fort, courageux et déterminé à débarrasser Starling City de ses malfrats…

 

La CW avait connu un succès international avec la série Smallville racontant la jeunesse de Superman, avec l’essor que connait les Marvels et les DC sur grand écran, la chaine américaine a voulu renouvelle son précédent succès avec Green Arrow, pour l’instant la série ne s’en sort pas trop mal avec 4,14 millions de téléspectateurs pour le season première et 3,5 millions pour les deux épisodes suivants.

 

Le premier épisode est maladroit, mais captive le téléspectateur, tout se passe rapidement et il faut compter sur la voix off pour suivre la mise en place de l’histoire. Le rythme est soutenu et l’ennui ne s’installe pas, le premier épisode nous en montre suffisamment tout en laissant une part de mystère pour nous donner envie de connaître la suite. 

 

Malheureusement la suite ne connait pas tellement de nouveauté, on dispose de quelques révélations, mais l’intrigue stagne et devient ennuyeuse. Le personnage d’Oliver Queen devient barbant et manque de piquant. Je ne suis pas non plus convaincue par le jeu d’acteur de Stephen Amell qui incarne Green Arrow. En trois épisodes tout est très répétitif et horriblement prévisible, dès la fin du premier épisode j’avais deviné ce qu’il allait se passer à la fin du troisième, une impression désagréable qui casse complètement le suspens et l’effet de surprise. 

 

Si on prend les possibilités et le potentiel de la série, il y a encore beaucoup de choses à exploiter, mais pour cela il serait intéressant d’offrir à Oliver Queen la possibilité d’être un peu plus charismatique, et également d’élargir le nombre d’intrigues, car il est incontestable que l’intrigue principale n’est pas entièrement exploitée et que quelques scénarios annexes ne seraient pas de refus pour ne pas ennuyer le téléspectateur. 

 

La série Arrow dispose d’un gros potentiel très mal exploité, je ne suis pas convaincue par le choix des acteurs et la série s’essouffle déjà en trois épisodes, j’attends de voir comment l’histoire va se développer, mais si au bout de 6 épisodes c’est toujours la même rengaine je crains bien que Arrow se rajoute à la liste des séries arrêtées en cours de route. 

 

Blogueuse et YouTubeuse, j’étais une sims dans une autre vie, je souhaite me réincarner en Zombie après ma mort. Actuellement ? Je travaille à Poudlard, oui je sais, c’est cool !
0 I like it
0 I don't like it

7 Comments

  1. La série a été confirmée :) Il y aura donc bien 22 épisodes !
    J'ai aussi été interloquée par le premier épisode mais j'ai très très vite accrochée et aujourd'hui j'apprécie beaucoup la série... Je me demande déjà quelle sera l'intrigue de la saison 2 par contre (si il y en a une), car pour moi le mystère de l'île peut être réglé d'ici la fin de la saison 1...

    • Je me demande également pour l'intrigue dans la deuxième saison, après même si Green Arrow n'était pas un personnage aussi important que Batman ou Superman, il a quand même un certain nombre de comics à son actif, il y a donc de quoi faire pour la suite, mais la ou Green Arrow est le plus intéressant c'est quand il fait équipe avec d'autre supers héros comme Batman ou Green Lantern, mais je doute que la CW aille exploité cette partie la de la vie de Oliver Queen. 

  2. Et bien, je ne suis absolument pas d'accord avec toi. Je prépare d'ailleurs mon article sur la série, où je m'expliquerais plus longuement. Et surtout, je trouve que dire que l'intrigue est mal exploitée après seulement 3 épisodes... c'est un peu gros. S'il y en avait eu 10 à la limite, j'aurais compris. Chaque fin d'épisode nous amène à vouloir avoir la suite. Moi aussi je me doutais de ce qui se passerait à la fin du troisième, mais de là à dire que c'est horriblement prévisible... xD

    • En temps normal, une bonne série, tout est censé se passé dans les premiers épisodes, la clairement je m'ennuie déjà, en général c'est mauvais signe. Je suis bon spectateur et j'arrête très rarement une série, mais honnêtement la série est assez plate et manque cruellement d'intensité et de charisme. 

      J'ai pas aimé la première saison de Breaking Bad mais j'ai adoré à partir de la deuxième saison, je vais continuer à regarder Arrow car je vois qu'il y a pas mal de choses à exploiter encore et que le meilleur reste à venir (normalement), j'attend que la série me surprenne, reste à voir. 

  3. Personnellement, je trouve que c'est pas mal pour le moment. J'aime bien l'acteur principal que je trouve assez convainquant. 
    Effectivement, il faut voir ce que ça va donner sur la durée parce que si l'histoire se résume à l'élimination d'un méchant par épisode. On va vite tourner en rond...

  4.  Je suis moins critique que toi, je passe toujours un bon moment devant les épisodes de cette série. Alors oui ça pourrait être encore mieux, mais les quelques lacunes sont amplement compensées par les abdos de Stephen Amell ! lol

  5. Ótimo. Como tinha dito no post da Pepsi Max, o uso das redes sociais é um caminho sem volta. Gostei dessa ação da Sundown, pois usou uma rede não muito usada para essas ações web 2.0, o Fl€Nœr.âikcosso objetivo com este projeto é democratizar um dos momentos mais bonitos do dia possibilitando que o brasileiro possa conferir, por exemplo, o nascer do sol no Havaí sem precisar para isso sair do lugar” diz Evelin Giometti gerente de produto de SUNDOWN®

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *