Chimpanzés, le dernier documentaire signé DisneyNature.

06/03/2013

affiche.Chimpanzes.49186

Titre : Chimpanzés

Réalisateur : Mark Linfield & Alastair Fothergill

Avec : Tim Allen, Ary Abittan

Genre : Documentaire

Durée : 1h17

Nationalité : Américain, Tanzanien

Sortie : 20 février 2013

Synopsis : Au coeur de la forêt tropicale africaine, nous découvrons l’histoire d’un petit chimpanzé prénommé Oscar. Séparé de sa mère il va être recueilli par le mâle dominant. La vie dans la nature étant loin d’être facile nous le suivons dans tout son apprentissage, entre rire, émotion, paysage extraordinaire, commentaire cocasse et surtout merveilleuse découverte. 

 

 

« Chimpanzés » est le nouveau documentaire signé DisneyNature, réalisé par Mark Linfield & Alastair Fothergill, qui n’en sont d’ailleurs pas à leur premier DisneyNature puisque nous leur devons « Un Jour sur Terre ». « Chimpanzés » est un film pour toute la famille, mais dédié en premier aux enfants, il ne faut pas s’attendre à des analyses expertes, mais à des commentaires drôles, à des images touchantes, et aussi, bien sûr il faut s’attendre à s’attacher à ce petit Oscar…un Bambi plus vrai que vrai !

 

 

« Chimpanzés » est un grand pari, car les conditions de tournage n’avaient strictement rien avoir avec celle d’un film normal. L’équipe du film a dû affronter des heures de marches, des abeilles et des serpents dangereux, des pluies sans fin, et surtout la mort de la maman d’Oscar. À ce moment-là, le scénario ne ressemblait plus du tout à ce qu’avaient prévu les réalisateurs, alors qu’ils pensaient devoir abandonner, après tous ces efforts, ils ont pu assister au plus extraordinaire des évènements qui n’avait encore jamais été filmé. Le mâle, qui est de plus est le mâle dominant, a adopté Oscar. Ces images sont très touchantes à voir.

L’histoire est simple, mais émouvante. Pour moi cela a été une vraie découverte du monde des chimpanzés, et je ne pense pas avoir été la seule à avoir appris des choses. Le film commence avec une musique entraînante, une forêt dense et bien sûr des chimpanzés, oui mais voilà, plus le film passe, plus le temps semble long, et les belles images, ainsi que la bouille du petit Oscar ne suffisent pas à retenir le sommeil, en me retournant il y avait déjà trois personnes qui dormaient dans la salle. Allez, on s’accroche, miracle l’histoire repart avec la disparition de la maman d’Oscar. Tragique évènement qui redonne du pep’s au documentaire. L’adoption d’Oscar par le mâle dominant,  Freddie, est tout simplement magique à voir. Mais l’atout du film est avant tout à mes yeux le commentateur,  tandis entrain de nous expliquer ce qui se passe, tandis entrain de parler à la place d’Oscar, cette voix donne une véritable bouffée d’air au documentaire. Certains diront peut-être qu’elle est un peu trop présente, ou alors que quelques commentaires sont inutiles, mais je pense que c’est exactement ce qu’il fallait faire pour guider le spectateur.En effet, par exemple lors des »combats » entre chimpanzés il est absolument impossible de repérer qui fait quoi, qu’elle chimpanzés est dans quelle meute, heureusement que le commentateur est là pour nous guider, car sinon ça serait une vraie catastrophe je vous assure, de même il permet de retenir notre attention.

Au final, je dois avouer avoir un avis plutôt éparpillé. D’un côté je pense aux vues magnifiques que l’on découvre, au lien qui se tisse entre Oscar & Freddie, puis je pense à la longueur,aux yeux qui commencent à se fermer. Ce documentaire est très bien pour les enfants, mais passé 16 ans, vous risquez de vite vous ennuyer au milieu du film.

NOTE : 6.5/10 

Moi c’est Sarah véritable Potterhead, j’aime tout ce qui touche de près ou de loin au fantastique, ainsi qu’au cinéma et au théâtre. Cinéphile dans l’âme, et geek sur les bords, je peux passer des heures sur mon ordinateur. Vraie rêveuse, j’aime voyager, et les nouvelles aventures.
0 I like it
0 I don't like it

One Comment

  1. J'ai amené ma petite sœur voir ce documentaire, j'adore les animaux et j'ai apprécié l'histoire mais c'est le genre de chose que je préfère regarder chez moi sur une chaîne documentaire personnellement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *