La beauté du mal - Connaissez-vous vraiment vos amies ?

20/06/2013

 51UNO3EfpTL

Titre : La beauté du mal

Auteur : Rebecca James

Editeur : OH

Prix : 18,90€

Parution : 3 juin 2010

Nombre de pages : 210 pages

Genre : Romance, Amitié

Résumé : Alice est la fille la plus populaire du lycée. Katherine, la plus effacée. Et pourtant, ce sont les meilleures amies du monde. Grâce à Alice, Katherine reprend goût à la vie après le drame qu’elle a vécu l’année précédente : sa petite sœur adorée a été sauvagement assassinée par une bande d’ados, sous ses yeux. Katherine n’arrive pas à se le pardonner. Ce terrible secret, elle ne l’a jamais partagé avec personne. Jusqu’à Alice. Sa sœur spirituelle à qui elle peut tout dire. Vraiment ? Car si Alice est l’amie la plus douce et la plus attentionnée, elle peut aussi se montrer terriblement dure, cassante, méchante. Au point que Katherine s’interroge : connaît-elle Alice si bien que ça ? Sauf que douter d’Alice, c’est la rejeter. Et c’est là que les ennuis commencent…

 

 

Une quatrième de couverture au résumé alléchant et présentant le roman comme un best-seller vendu dans plus de 39 pays et l’auteure comme la nouvelle J.K. Rowling ? Il ne m’en fallait pas plus pour me convaincre de lire La beauté du mal de Rebecca James.

 

Toutes deux cachent un inavouable secret. Quand elles le découvriront, leur amitié sera-t-elle plus forte que la vengeance ?

 

Des zones d’ombre inquiétantes, une cruelle manipulation dans une ambiance glamour et rock’n’roll, un suspens savamment dosé

 

Katherine, lycéenne de 17 ans, est une adolescente brisée et réservée après avoir assisté à la mort tragique de sa petite sœur.  C’est en rencontrant Alice, belle, charismatique et délurée que Katherine va reprendre petit à petit le cours de sa vie. Mais plus Katherine en apprend sur Alice, plus elle doute de la véritable personnalité de son amie.

 

Tout d’abord, je ne suis pas exactement d’accord avec la classification de ce livre dans la catégorie jeunesse. Certes, il est question d’adolescents, de fêtes, d’amitiés, d’amours, de fous rires mais les autres thèmes centraux abordés, à savoir la mort, la survie, le poids du passé et des secrets, la violence gratuite, la haine… ne sont pas des sujets faciles et peuvent ici heurter ou choquer les plus jeunes.

 

Le résumé annonce clairement qu’il y a eu un événement qui a marqué un tournant dans la vie de l’héroïne donc je ne comprends pas bien les gens qui se disent « spoiler » dès l’entrée de jeu. Bien au contraire, toute l’intrigue et le suspense de la partie thriller reposent sur cet élément. L’auteure parvient avec une facilité et une maîtrise déconcertante à nous maintenir en haleine et je peux vous assurer qu’une fois commencé, il est très difficile de le lâcher.

 

C’est donc pour moi un véritable coup de cœur ! L’écriture est fluide et agréable, il n’y a pas de passages inutiles et on ne s’ennuie à aucun moment. Ne vous fiez pas entièrement au résumé, il peut paraître un peu simple.  Au final, l’histoire se révèle profonde, aboutie, les thèmes sont lourds mais subtilement teintés de joie de vivre. Chaque personnage est crédible, leurs propres histoires et sentiments sont exploités à merveille. Katherine est notamment bouleversante en jeune fille culpabilisée et traumatisée mais jamais elle ne sombre dans le pathos ou la mièvrerie.

 

Préparez-vous à tourner les pages sans vous arrêter, à avoir le cœur serré puis attendri, c’est un roman dont on ne sort pas indemne et je pense qu’il peut même être bénéfique pour certaines personnes. Je ne pense pas qu’il soit accessible aux plus jeunes mais je le recommande chaleureusement à tous les autres. Ne soyez pas rebuté par l’aspect « meurtre », ce n’est qu’une toile de fond à l’histoire et vous passeriez à côté d’un vrai bon roman, voire d’un coup de cœur !

 

Girly-geek parisienne, j’emplis ma vie de joies éphémères, de magies, de rêves et de métaphores. Accro au thé et aux lectures oubliées, j’aime diversifier mes lectures et alterner tous les genres de romans. Mes autres passions sont l’écriture, les voyages, découvrir de nouvelles activités et lieux, regarder des films et séries en serrant mon petit carlin dans les bras, jouer à des jeux-vidéos et prendre des photos lifestyle et de mes lectures que je poste régulièrement sur mon instagram lilymarolls.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *