La Fôret des Damnés de Carrie Ryan.

08/07/2013

71Da4yOvRzL 

Titre : La forêt des damnés

Auteur : Carrie Ryan

Editeur : Gallimard Jeunesse

Prix : 7,75€

Parution : 11 février 2010

Nombre de pages : 448 pages

Genre : Post-apocalyptique

Résumé : Dans le monde de Mary, il y a des vérités simples. Les Soeurs savent toujours le mieux. Les Gardiens protègent et servent. Les Damnés, revenus de la mort, ne renonceront jamais. Et il faut se méfier de la clôture qui entoure le village. La clôture qui les protège de la Forêt des Damnés. Mais peu à peu, les vérités de Mary s’effondrent et son monde est plongé dans le chaos. Un monde post-apocalyptique peuplé de zombies.

 

 

 

 

La Fôret des Damnés est un roman que j’avais très envie de lire depuis un moment, grande fan du genre zombie je porte dans mon coeur ces créatures en putréfaction. J’ai lu beaucoup de bonnes critiques sur ce roman et j’étais donc persuadé qu’il allait être un coup de coeur, et pourtant c’est avec un avis très mitigé que j’ai fermé la dernière page de ce livre.

 

Les premières pages du roman sont très prenantes, je me suis rapidement prise d’affection pour le personnage de Mary qui m’a beaucoup émue à travers les épreuves qu’elle doit endurer en silence. J’ai trouvé qu’elle avait un courage hors norme et une force d’esprit à toute épreuve, son tempérament est véritablement la force du roman. 

 

L’univers que Carrie Ryan peint dans ce livre est vraiment post apocalyptique, le village est dirigé par les Soeurs, des religieuses qui régissent les lois, viennent ensuite les Gardiens qui gèrent la sécurité du grillage et veille à ce qu’aucune brèche ne permettent aux zombies de pénétrer dans le village. Mary n’a jamais été à l’aise dans ce village, elle ne rêve que de l’océan que sa mère n’a pas cessé de lui décrire dans sa jeunesse, mais pour les soeurs l’océan n’existe pas et que de toute manière il n’existe plus rien sur terre que ce village & la forêt des damnés. Mais un événement va tout bouleverser et va amener Mary à remettre en question les vérités qu’affirment les Soeurs. Dans le village on ne vit pas pour le bonheur, mais pour préserver l’humanité, j’ai d’ailleurs apprécié la découverte de coutume propre au village qui donne un aspect très réel à l’histoire. Mais Mary croit en l’amour, et croit en l’océan. 

 

L’écriture de Carrie Ryan nous permet d’avoir cette sensation de vivre l’action qui se déroule sous nos yeux, on ressent l’angoisse et les sentiments des personnages. En revanche je suis assez déçue de la tournure qu’a prise la romance dans ce livre. L’auteure ne cesse de rabâcher les sentiments secrets qu’éprouve Mary, mais une fois que notre personnage principal à ce qu’elle veut elle ne s’en satisfait pas et ne le vit pas, où du moins l’auteure ne semble pas prête à détourner notre héroïne de l’océan au profit de l’amour. Dans cette manière de tourner son roman, Carrie Ryan a fait l’erreur d’instaurer des pages longues de descriptions et de réflexion solitaire de Mary, au début c’est plaisant, mais à force on finit par s’en lasser. 

 

J’ai eu l’impression que l’histoire évoluait sans but, comme si l’auteur voulait mettre l’accent sur le fait que l’invasion zombie laissait place à un espoir vain et qu’ont été condamné à errer jusqu’à l’extinction de l’humanité. Quand je suis arrivée vers la fin du roman, je me suis rendu compte qu’on avait tourné en rond pendant un long moment, d’ailleurs ce qui m’a le plus déçue c’est le dernier chapitre, il est arrivé trop rapidement et nous laisse sans explication. 

 

La Fôret des Damnés me laisse donc mitigé, la trame de l’histoire m’a beaucoup plu, mais je déplore que l’auteure n’est pas abouti la romance qu’elle avait commencée, le roman reste donc très glauque et très lugubre et manque de lumière pour donner un peu de réconfort à notre lecture. La fin arrive comme un cheveu sur la soupe et nous laisse sans explication. Un tome 2 est disponible, mais le troisième de cette trilogie ne sera pas traduit en France, il faudra donc apprivoiser la langue de Shakespeare pour espérer terminer l’histoire de Carrie Ryan. 

Blogueuse et YouTubeuse, j’étais une sims dans une autre vie, je souhaite me réincarner en Zombie après ma mort. Actuellement ? Je travaille à Poudlard, oui je sais, c’est cool !
0 I like it
0 I don't like it

One Comment

  1. Comme toi, je suis restée sur ma fin. Je te recommande le livre "The Walking Dead - Rise of the Governor" de Robert Kirkman et Jay Bononsinga (si tu lis en anglais), autrement regarde la série. Le dernier livre que je viens de terminer et qui est excellent est Inferno de Dan Brown. Tu ne perdras pas ton temps en le lisant. Plaisirs garantis.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *