La Révolte de Maddie Freeman, une dystopie numérique.

07/07/2013

71wfT4Do2FL 

Titre : La révolte de Maddie Freeman

Auteur : Katie Kacvinsky

Editeur : Pocket Jeunesse

Prix : 17,50€

Parution : 1er mai 2013

Nombre de pages : 385 pages

Genre : Dystopie, Young Adult

Résumé : An 2060, Madeline vit dans l’Oregon où le monde n’est plus que numérique. Les écoles n’existent plus et les cours sont dispensés en ligne. Quand elle rencontre Justin, dont l’idéal réside bien loin de ce monde virtuel, ses certitudes commencent à se briser. Mais faut-il pour autant remettre en cause tout ce que ses parents et la société lui ont toujours appris ?

 

 

 

 

La Révolte de Maddie Freeman se classe dans le genre de la Dystopie. L’histoire se situe en 2060 et la vie réel a laissé place à la vie numérique, et la population semble avoir oublié l’importance de vivre vraiment. 

 

Suite à l’évolution grandissante de la délinquance, des violences et des fusillades en milieu scolaire, l’état a mis en place l’école numérique qui a été créée par le père de Maddie Freeman. Les citoyens américains ne sortent donc plus de chez eux pour apprendre, ils restent devant leurs ordinateurs, et les études sont ainsi devenues gratuites. Mais revers de médaille, cette manière de procédé a enfermé la population chez eux, les gens ne sortent plus, même pour faire leurs courses et tout est devenu complètement virtuel. Maddie va faire la rencontre sur internet de Justin qui va lui apprendre à voir la vie autrement qu’à travers le filtre de l’écran et va lui faire prendre conscience des abus de la société. 

 

La trame de fond de la Révolte de Maddie Freeman est bien trouvée et semble prometteuse au premier abord. Les possibilités sont ainsi nombreuses, et la création d’une rébellion était une bonne idée puisque c’est une des facettes principales des romans dystopiques. En revanche une rébellion se met en place face à un parti politique tyrannique et totalitaire, ou du moins face à un pouvoir qui n’est pas égalitaire. Dans la révolte de Maddie Freeman on comprend pourquoi la rébellion s’est créée, mais pas nécessairement pourquoi elle agit avec tant de conviction. L’aspect politique du livre est malheureusement pas assez exposé et assez détaillé pour donner un équilibre face aux actions de la rébellion. Certes l’école numérique a provoqué un désintéressement de la population pour la vraie vie, les sorties et ce qui fait qu’on est humain, mais c’est un choix des personnes et non pas du gouvernement d’enfermer les gens chez eux. L’école numérique impose d’étudier chez soi et de restreindre il est vrai les contacts humains, mais la population est libre de sortir de chez elles quand elle le souhaite. Les jeunes qui s’oppose fermement à l’EN se retrouve en camps de réinsertion, mais pas parce que vous êtes sorti de chez vous pour boire un café avec des amis. Il y a un contrepoids qui se ne fait pas dans la révolte de Maddie Freeman qui rend les bases de l’histoire pas assez solide selon moi. 

 

Le personnage de Maddie m’a en revanche beaucoup plu, j’ai apprécié son caractère, son courage et ses états d’âme. Mais elle est clairement sublimée par le personnage de Justin qui fait se réveiller en elle des sentiments qu’elle n’avait alors jusque-là jamais connus. Ce binôme porte clairement le roman à bout de bras et a permis à ma lecture d’être agréable malgré les faiblesses de l’histoire citée plus haut. L’histoire d’amour qui se met en place n’est pas immédiate, les deux protagonistes prennent leurs temps et j’ai apprécié que l’auteur ne les précipite pas dans les bras l’un de l’autre dès les premières pages, ça rend leur relation plus intense et plus vraie. J’ai eu l’impression de retrouver un peu d’Alex de Delirium dans Justin, ce qui fait que j’ai d’autant plus apprécié ce personnage.

 

Le roman ne manque pas d’action et de rebondissement, j’ai apprécié être surprise par l’évolution de l’histoire. Ce qui rend également le roman prenant c’est de voir comment Maddie redécouvre la vie à travers les yeux de Justin, alors qu’elle a toujours été habituée à la vie numérique elle apprend enfin ce que c’est de vivre vraiment et de se desintoxité des technologies qui prennent le contrôle sur nos vies, j’ai ressenti là un clin d’oeil à notre société qui privilégie les échanges via ordinateurs avec les réseaux sociaux plutôt qu’une vrai sorti entre amis. 

 

J’ai trouvé certain aspect du livre parfois invraisemblable, surtout concernant certaine « invention » de Justin, je veux bien comprendre qu’on est dans le futur et que tout a beaucoup évolué, mais j’ai eu du mal à croire en une voiture qui se transforme en avion puis en bateau et enfin en sous marins, ça fait un peu trop à mon goût et ça m’a plus fait sourire qu’autre chose. 

 

En somme la Révolte de Maddie Freeman est un roman qui disposait d’un scénario à fort potentiel, mais qui n’a pas été assez abouti selon moi, en revanche les personnages sont les véritables points forts de l’histoire, la relation de Maddie & Justin est vraiment prenante. Les défauts de ce livre seront peut-être corrigés avec le deuxième tome, il ne reste plus qu’à espérer. 

 

 

Blogueuse et YouTubeuse, j’étais une sims dans une autre vie, je souhaite me réincarner en Zombie après ma mort. Actuellement ? Je travaille à Poudlard, oui je sais, c’est cool !
0 I like it
0 I don't like it

7 Comments

  1. J'ai beaucoup aimé ce livre pour ma part ^^ même si je suis d'accord que certaines choses ne sont pas très bien abouti , je voulais savoir si il y aurait une 2 eme tome ? :)

  2. Ah oui c'est drole (encore), j'hesitais a me l'acheter . Je vais bientot avoir finie la triolige de 'promise' (je ne sais pas si tu l'as lu ) et il va me falloir quelque chose a me mettre sous la dent pour la suite .
    Maddie Freeman attendra alors j'ai envie d'un scenario un peu plus poussé (et puis ca me fera moins de temps a attendre pour le second opus !

  3. Je suis entrain de lire se livre et il y a à peine une heure que je connais ta chaîne . Et il y quelque roman que je voulais acheter ou que j avais déjà lui mais pour ta chaîne vue que je ne suis ni sur FB ni sur YouTube je voulais te conseiller de lire " la cité " c un garçon qui va rentrer dans un monde numérique où quand tu parle de ta vie réel tu te fais assaillir par la lumière ( d ailleurs le premier tome s appelle " la lumière ") qui t envoi une décharge electirque

    (Pardon si tu comprend pas très bien c que je suis pas très doué pour expliquer qql chose et puis je suis juste en 5eme)

    Encore merci pour ta chaîne


    (P.S. Ton furet est trop beau )

  4. Oups la dernière Emma on va lui mettre un r à la fin

  5. Je suis tout a fais d'accord avec toi et comme d'habitude tes chroniques sont complètes . Malheureusement PKJ m'as dit qu'aucune date pour le tome 2 n'avait été prévu (en VF) .

  6. J'ai lu ce premier tome en 1 journée (après l'avoir gagné par concours il y a plus d'un an su ta page fb) et je l'ai dévoré.
    Je suis d'ailleurs frustré de voir qu'une traduction française n'est faite pour le tome 2 et 3...
    Car en effet il manque certains détails mais qui à mon sens ne gâchent rien à l'histoire. Ils peuvent néanmoins l'améliorer.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *