CRITIQUE : THE VAMPIRE DIARIES - SAISON 4

06/08/2013

Tvds4dvd

The Vampire Diaries fait parti de mes séries préférés, de bons scénarios, de bons acteurs etc. Mais à partir de la saison 3, j’ai trouvé que les scénaristes ont voulu nous en mettre plein les yeux et la série a eu tendance à partir dans tous les sens. Cette saison 4 m’a confirmé ce que je pensais déjà. On retrouve donc dans cette saison une Elena enfin vampire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A la fin de la saison 3, on nous laissait avec Elena qui était mourante, mais, qui, grâce au sang de Damon dans son organisme, allait se transformer en vampire. Les premiers épisodes tournent donc autour de « Comment va faire Elena, elle, qui a une grande humanité et qui n’a jamais voulu être un vampire? ». J’ai apprécié les premiers épisodes, du fait que l’on voie Elena se souvenir de ce qu’on avait effacé de sa mémoire, de sa frustration d’être « vivante » alors qu’elle était prête à mourir, de la voir chasser etc, mais le fait qu’elle soit capturée puis mise dans une cage avant d’avoir pu se nourrir était tout sauf nécessaire, car il était évident qu’elle n’allait pas mourir.

 

Cette saison comprend plusieurs « intrigues » : premièrement, la transformation d’Elena. Deuxièmement, les Chasseurs de Vampires. Troisièmement, le « lien » entre Elena et Damon et enfin, quatrièmement, Silas.

 

J’ai trouvé que cette deuxième intrigue était un des gros points forts de cette quatrième saison. Le fait qu’Elena ait ses visions, que les vampires doivent se cacher plus que d’habitude et que Jeremy devienne un chasseur, qui est quelque chose de plus complexe et mystique que l’était Alaric. Malheureusement, cette intrigue excellente nous a fait déboucher vers l’intrigue Silas..

 

Silas était le premier immortel sur terre et en le trouvant lui, on trouve un remède contre le vampirisme. Tout ceci a été présenté n’importe comment, les personnages parlaient de la cure comme si c’était une rivière où tout ceux qui voulaient redevenir humain pouvaient redevenir humain. Mais Vampire Diaries étant Vampire Diaries, seule une personne peut prendre le remède. Tout le monde le veut et la fin de la saison ne parle que de ça et c’est donc contre toute attente, une personne qui n’apportera rien en prenant le remède qui l’ingurgite. Quant à Silas, j’ai trouvé ça mais d’un ridicule ! C’était comme si je me retrouvais dans le Journal d’un Vampire, la saga qui a inspiré la série que je n’avais absolument pas aimé. Jusqu’à présent la série est toujours resté très éloigné des livres.

 

Elena m’agace de plus en plus. Au bout de quatre saisons elle est encore une insatisfaite de l’amour qui ne sera heureuse qu’en ayant Stefan et Damon pour petits amis en même temps. Les seuls moments où je l’ai aimé est lorsqu’elle a éteint son humanité, même si c’était une copie, du coup, quasi exacte de Katherine.

 

La fin du season final devient trop répétitive, dans la saison 2, on nous quitte avec Damon mourant, dans la saison 3, c’est Elena qui est mourante et dans cette saison, c’est Stefan qui est mourant. Par contre, il nous laisse présager un beau début de saison 5.

 

En bref, malgré quelques points forts, cette saison 4 de Vampire Diaries m’aura déçu au plus haut point et seul le season final me pousse à regarder la saison 5 qui débutera le 3 octobre sur la chaine CW.

Jordan, jeune vampire nouveau-né, j’attends toujours ma lettre d’admission pour Poudlard. Cinéaddict et accro aux séries TV, j’essaie de tuer le temps en lisant et geekant sur mon PC.
0 I like it
0 I don't like it

2 Comments

  1. ouh là là tu es dure ! 4/10 ! ;)
    Pour ma part, l'histoire des chasseurs m'a bien soulée...Mais j'ai beaucoup aimé l'évolution d'Elena, Ok, au départ, elle est chiante comme pas possible. Elle chouine tout le temps sur son statut de vampire qu'elle n'a pas choisi (qu'elle se rassure, aucun des autres vampires ne l'a choisi non plus à part Katherine...). Mais quand elle se transforme en Katherine, enfin elle prend du caractère et s'affirme. Même si on a envie de lui mettre des claques. A la fin, elle s'assume et ça fait du bien. ;) Et puis bon... en grande romantique cul-cul, la scène Delena de la fin de la saison m'a beaucoup émue (honte). On va voir ce que donne l'histoire avec Silas... Malgré les mauvais côté de la série, je reste accroc ;)

  2. Avertissement : ne lisez pas la suite de mon commentaire si vous n'avez pas encore vu la série ! (spoilers)
    Personnellement, j'aurais mis à ta place trois étoiles. Ce que j'ai beaucoup aimé dans cette saison c'est le lien Klaus/Caroline mais aussi lorsqu'elle fait taire son humanité (ça fait tout de même du bien quand elle la retrouve; une Katherine c'est suffisant, surtout qu'elle devenait pire qu'elle !). J'ai adoré les moments où Elena se rend compte que Jeremy est mort et qu'elle met le feu à la baraque, quand Klaus est avec Caroline et qu'on sent qu'il l'aime et l'asservissement d'Elena à Damon...

    Cependant, j'en ai vite eu marre de Rebekah qui vaut retrouver son humanité pour vivre comme une humaine. Oui, je la comprends mais elle en devenait fleur bleue et cul-cul. Sinon j'en ai eu marre de Bonnie qui devient naïve et qui suit et à confiance en Silas au début (même si ce n'est pas totalement de sa faute).

    L'asservissement à été ma période préférée puis quand Damon ordonne à Elena de faire taire ses émotions.

    Ah, et j'en ai assez de Tyler. Je veux voir Caroline avec Klaus. On sent que la relation entre Tyler et Caroline devient plus ennuyante etc.

    Tout comme Lilimerveilles, je reste accro à cette série malgré les mauvais côtés. Après tout, une série parfaite n'existe pas ^^.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *