Les Âmes Vagabondes - Une adaptation décevante.

14/08/2013

affiche.Les-Ames-vagabondes.51825 

Titre : Les Âmes Vagabondes

Réalisateur : Andrew Niccol

Avec : Saoirse Ronan, Max Irons, Jake Abel, …

Genre : Science-Fiction, Romance

Durée : 2h06

Nationalité : Américain

Sortie : 17 avril 2013

Synopsis : La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Melanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, se trouve un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-il la sauver ?

 

 

 

Quand j’ai su que les Âmes Vagabondes de Stephenie Meyer allait être adapté au cinéma par Andrew Niccol je me suis davantage intéressée à l’histoire de ce livre. Je me suis donc imposé de le lire avant de voir l’adaptation et je me suis retrouvée face à un immense coup de coeur en découvrant l’histoire de Mélanie & Vagabondes, rendant ainsi mon jugement sur le film un peu plus sévère. 

 

Au travers des mots de Stephenie Meyer, je fus complètement bouleversée par cette histoire complètement atypique abordant le thème des aliens comme on ne l’avait jamais vu jusqu’à présent. L’idée d’adapter ce livre sur le grand écran était un énorme pari, non seulement de part la complexité de l’histoire, mais également parcequ’il est difficile de faire jouer un seul corps avec deux âmes à l’intérieur qui se parle sans que l’aspect paraisse brouillon. 

 

Je dois avouer qu’Andrew Niccol s’est plutôt pas mal sorti de ce point-là, je n’aurais pas imaginé l’adaptation de Mélanie qui parle à Vagabondes de cette manière-là, mais le rendu restait convaincant. J’ai apprécié les décors du film, ils étaient pour la plupart plus ou moins comme je l’avais imaginé à quelques exceptions près, les acteurs quant à eux étaient plutôt bons à l’exception je dirais de La Traqueuse interpréter par Diane Kruger qui est habituellement une actrice que j’affectionne, mais son rôle dans ce film n’était pas fait pour elle selon moi. La bande-son était vraiment bien choisie et elle m’est resté dans la tête plusieurs jours après la fin du film, maintenant il m’est impossible d’écouter Imagine Dragons sans pensée à Mélanie et Vagabondes. 

 

 

En revanche l’histoire est loin d’être adapté correctement, dans le roman l’arrivé de Vagabondes dans le sanctuaire des « derniers humains » est très mal vu et elle est traité comme une prisonnière et une meurtrière, et cet aspect est très important pour mieux appréhender la suite de l’histoire, pourtant dans le film elle est très loin d’être maltraité et reste « prisonnière » vraiment pas longtemps, on ressent absolument pas les craintes des humains envers elle et je trouve que c’est un point très négatif pour le film, je sais bien qu’il est nécessaire de raccourcir certains passages pour que tous puissent rentrer en moins de 2 h, mais cela gâche énormément le potentiel de l’histoire.

 

 

J’ai eu l’impression du début à la fin du film que tous étaient trop rapide comme si je regardais l’histoire en vitesse accélérée x10, de ce fait les sentiments que Vagabondes va finir par ressentir semble faux et surfait et cela m’a complètement gâché les émotions que j’attendais de ressentir face à certains passages. Cette adaptation m’a complètement frustrée, non seulement parce que je n’ai pas reçu les émotions attendues, mais parce que je pense aux gens qui ont vu ce film sans avoir lu le livre et qu’ils passent clairement à côté d’une histoire incroyablement intense en sentiment sans le savoir.

 

 

Une scène m’a en revanche fait pleurer comme une madeleine, ceux qui ont vu le film sauront de laquelle je parle certainement, j’ai trouvé la discussion  de Mélanie et Vagabondes très émouvante et on ne peut que féliciter l’actrice Saoirse Ronan pour son rôle incarné à la perfection ! Même si les sentiments que Vagabondes paraissent complètement surfait dans le film ce n’est pas dû au jeu d’actrice de Saoirse Ronan, mais vraiment de par la façon dont l’histoire se déroule, des détails trop importants sont mis de côté et Andrew Niccol a carrément jeté les protagonistes dans les bras l’un de l’autre sans laissé s’installer la moindre complicité qui pourrait mené à des sentiments. De ce fait le personnage de Jared parait beaucoup trop sympa et ne semble pas affecter plus que ça par la situation, sentiment complètement contraire à ce qu’on retrouve dans le livre. La place d’Ian est également très importantes, et les sentiments qu’il va développer vont mettre du temps à s’installer et vont arriver avec une cohérence agréable dans le livre alors que dans le film ça ressemble à une énorme mise en scène dévoilant des sentiments fades voir inexistant !

 

Cette adaptation m’a clairement déçue, mais pourtant je ne peux dire que j’ai détesté, car j’ai apprécié mettre des images réelles sur les lieux que j’avais imaginé, tout comme j’ai adoré découvrir des vrais visages sur ceux que j’avais créés dans ma tête. Le film est loin de rendre justice au roman, mais il laisse entrevoir une histoire incroyable et j’espère que cette adaptation aura converti plus d’une personne à la lecture du livre. 

 

 

 

 

Ma Chronique sur le livre Les Âmes Vagabondes

Blogueuse et YouTubeuse, j’étais une sims dans une autre vie, je souhaite me réincarner en Zombie après ma mort. Actuellement ? Je travaille à Poudlard, oui je sais, c’est cool !
0 I like it
0 I don't like it

3 Comments

  1. Je suis en train de lire le livre parce que le film m'a donné envie de me plonger dedans ;)

  2. Justement, j'en avais parlé dans mon article sur le livre : le film est ... décevant, c'est le mot !
    Merci de ton retour, je n'aurais pas fait mieux !

  3. Je pense que comme toutes adaptations cinématographiques la chose à ne pas faire est de lire le livre avant d'avoir vu le film car au final on sera toujours déçu. Les livres nous permettent d'imaginer un idéal, lorsqu'on lis on se fait des films. Et souvent, l'adaptation n'est pas comme on l'avait imaginé. Perso, quand je suis allée au cinéma pour le voir j'ai totalement mis de côté le livre et je n'ai pas cherché à trouver des points de ressemblances ou non. J'ai fait comme si je ne connaissais pas encore l'histoire.Voilà pourquoi je n'ai pas du tout été déçue, j'ai même pleuré comme une madeleine !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *