Prisoners, un thriller à découvrir !

26/09/2013

affiche.Prisoners.54112

Titre : Prisoners

Réalisateur : Denis Villeneuve

Avec : Hugh Jackman, Jake Gyllenhaal, Viola Davis, …

Genre : Thriller, Drame

Durée : 2h33

Nationalité : Américain

Sortie : 9 octobre 2013

Synopsis : Dans la banlieue de Boston, deux fillettes de 6 ans, Anna et Joy, ont disparu. Le détective Loki privilégie la thèse du kidnapping suite au témoignage de Keller, le père d’Anna. Le suspect numéro 1 est rapidement arrêté mais est relâché quelques jours plus tard faute de preuve, entrainant la fureur de Keller. Aveuglé par sa douleur, le père dévasté se lance alors dans une course contre la montre pour retrouver les enfants disparus. De son côté, Loki essaie de trouver des indices pour arrêter le coupable avant que Keller ne commette l’irréparable… Les jours passent et les chances de retrouver les fillettes s’amenuisent…

 

 

Hier soir se tenait dans les locaux de M6 la projection du prochain film de Denis Villeneuve à sortir début octobre, Prisoners. Avec son casting de rêve (Hugh Jackman, Jake Gyllenhaal, Terence Howard, Melissa Leo… que du beau monde !), ce thriller semblait prometteur, et je n’ai pas été déçue !

 

On commence sur une scène paisible : deux couples d’amis et leurs enfants se retrouvent pour Thanksgiving. Cette tranquillité toute relative va vite être mise à mal avec la disparitions des deux fillettes, parties chercher un sifflet de secours offert par Keller Dover (Hugh Jackman), le père d’Anna, une des deux petites filles, un américain survivaliste, dans la maison voisine. Seul indice : un camping-car repéré un peu plus tôt près duquel les deux fillettes ont joué. La police est immédiatement prévenue et c’est l’inspecteur Loki (Jake Gyllenhaal) qui est chargé de l’enquête.

 

C’est sur ces éléments que s’ouvre Prisoners. Malgré les premiers clichés (le policier qui dîne seul un jour de fête, par exemple) assez typiques de ce genre de films, on sent tout de suite que nous, spectateurs, nous allons en baver. Les deux acteurs principaux sont magistraux dès les premières images. Hugh Jackman casse un peu cette image de super héros pour nous montrer celle d’un père ordinaire, désespéré de ne rien pouvoir faire pour sauver sa fille.

 

Les confrontations fréquentes entre eux sont bouleversantes de justesse, ce sont vraiment deux points de vue qui s’opposent. D’un côté le rationnel avec l’inspecteur Loki, de l’autre le sentimental, avec le père de l’un des fillettes disparues. On est immergés jusqu’au cou dans l’histoire grâce à ces deux visions de l’intrigue : on a presque envie de verser une larme quand Keller craque, tout comme on a envie d’aider Loki à avancer au fil des fausses pistes. Le jeu des acteurs principaux est un sans faute, Gyllenhaal est sûrement celui qui m’a le plus bluffée, avec ce personnage d’inspecteur obsédé par son enquête et au clignement des yeux permanents (je me suis demandée tout le film s’il avait gardé ce tic après le tournage, c’est dire), quand à celui d’Hugh Jackman, que dire, encore un sans faute, quoi ^^

 

 

Bien que le film soit relativement long (2h30, quand même), je n’ai (presque) pas vu le temps passer, tant l’atmosphère est pesante et prenante. Le désespoir des familles prend au cœur, on est maltraités psychologiquement tout le long et c’est l’une des forces du film : le jeu psychologique qui s’engage entre le réalisateur et les spectateurs, qui sont baladés tant et plus au fil de l’enquête et des suspects.

 

J’ai été cependant déçue par le côté trop prévisible du scénario, mais aussi par les faiblesses de ce dernier. Même si l’ambiance, la photographie, le jeu des acteurs sont presque parfaits, l’histoire pêche à certains moments et le coupable est bien trop facile à cerner. Personnellement, j’avais deviné les tenants et aboutissants au moins une heure avant la fin du film et je n’ai pas eu la surprise du dénouement. Je pense que le film aurait gagné davantage en qualité s’il avait été plus court et moins « fouillis » par moment. Certains éléments à mon sens ont été beaucoup mis en avant, pour finalement pas grand chose, on reste un peu sur sa faim.

 

Faiblesse aussi au niveau de certains personnages qui sont un peu « clichés » pour certains, « inutiles » pour d’autres… L’équipe du film insiste beaucoup sur le temps qui passe via la course contre la montre, mais c’est au détriment des personnages qui sont là presque par hasard pour certains, c’est vraiment dommage.

 

Ces petits points faibles n’empêchent pas de savourer ce film qui sans être un chef-d’oeuvre reste un très bon moment de cinéma. J’aurais aimé que le personnage de Loki soit un peu plus approfondi (chapeau bas pour le jeu d’acteur, au passage), car il lâche un certain nombre d’éléments sur sa vie privée mais… c’est tout, encore une fois on reste un peu sur sa faim.

 

En résumé : amateurs d’action s’abstenir. La longue durée du film est une prise de risque je trouve réussie, mais le thriller joue davantage sur le psychologique que sur l’action. Cependant, je le conseille car au-delà de tous ces petits aspects négatifs, on passe un excellent moment de cinéma !

 

MA NOTE : 7/10

0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *