Carnivores domestiques - Vis ma vie de vétérinaire

17/10/2013

41BS78lbjDL

Titre : Carnivores domestiques

Auteur : Erwann Créac’h

Editeur : Points

Prix : 6,30 €

Parution : 22 novembre 2012

Nombre de pages : 210 pages

Genre : Animaux

Résumé : Carnivores domestiques est un recueil d’histoires d’humains plus ou moins égarés, vivant en compagnie d’animaux plus ou moins domestiqués. Paris et ses banlieues. De visite en visite un vétérinaire, urgentiste à domicile déambule à travers la ville. Défenestrations, intoxications, agonies, euthanasies: la mort et la souffrance des bêtes font partie de son quotidien nocturne. Peu à peu, ce n’est plus tant la souffrance des animaux qui le bouleverse que celle des êtres humains, leurs univers singuliers et leurs folies. Ses visites amènent donc notre vétérinaire peu ordinaire à partager avec les maîtres un peu plus qu’une consultation. Le récit choral des animaux parlant aux hommes s’entrecroise avec celui du vétérinaire, subtil et teinté d’humour grinçant. 

Erwann Créac’h nous livre une série de portraits crus, parfois sans concession, toujours justes et empreints d’une profonde humanité. Edition Points.

 

 

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours a-do-ré les animaux et il me serait très difficile de vous indiquer le nombre exact de romans en lien de près ou de loin avec nos compagnons à poils, plumes ou écailles que j’ai pu lire ! C’est donc tout naturellement qu’en librairie j’ai été intriguée par ce livre d’Erwann Créac’h. Élu prix 30 millions d’amis, ces nouvelles remplissent entièrement leur rôle de divertissement et nous font découvrir l’être humain à travers les animaux.

 

Le roman se présente sous forme de plusieurs nouvelles à travers lesquelles nous suivons le narrateur et ex-vétérinaire Erwann Créac’h au fil de ses visites. Les nouvelles sont très courtes, faciles à lire et permettent de stopper la lecture entre chacune d’elles. J’ai adoré avoir le point de vue de l’animal avant chaque histoire (chien, chat, pigeon…), cela rajoute vraiment une touche d’originalité et permet de rentrer en douceur dans le contexte.

 

Pour ce qui est des histoires en elles-mêmes, elles sont tour à tour drôles, touchantes, étonnantes, réalistes (car n’oublions pas que l’auteur s’inspire de sa propre vie) et l’on en vient parfois à avoir plus de peine pour le maître que pour l’animal. Et c’est là que réside tout l’intérêt de cette oeuvre ! L’auteur nous dépeint les soucis et sentiments des maîtres par le biais de leur animal et selon les nouvelles, on a parfois envie de plaindre ou de juger ces maîtres plus ou moins bons. 

 

Attention, une nouvelle en particulier n’est pas à mettre entre toutes les mains car elle traite d’une relation amoureuse/sexuelle entre une femme et son chien. Je pense que son contenu explicite peut en choquer plus d’un (elle m’a moi-même mise très mal à l’aise car ce sont des pratiques qui me semblent irréelles tant elles sont déplacées).

 

Un autre petit bémol, j’ai trouvé que certaines nouvelles se ressemblaient plus ou moins et bien évidemment, comme dans tout recueil, toutes les nouvelles ne sont pas aussi passionnantes les unes que les autres. Enfin, je pense que l’auteur aurait pu évoquer plus de sujets car sur 15 ou 20 ans de pratique vétérinaire, il a probablement dû voir plus de choses que ça.

 

Ce roman, sans être un coup de cœur, fait passer un agréable moment et se lit très vite. Je le recommande à toutes les personnes qui aiment les animaux bien sûr (et qui ont l’âge adéquat pour aborder certains sujets) et à ceux qui cherchent des petites histoires émouvantes à lire entre deux stations de métro. 

Girly-geek parisienne, j’emplis ma vie de joies éphémères, de magies, de rêves et de métaphores. Accro au thé et aux lectures oubliées, j’aime diversifier mes lectures et alterner tous les genres de romans. Mes autres passions sont l’écriture, les voyages, découvrir de nouvelles activités et lieux, regarder des films et séries en serrant mon petit carlin dans les bras, jouer à des jeux-vidéos et prendre des photos lifestyle et de mes lectures que je poste régulièrement sur mon instagram lilymarolls.
0 I like it
0 I don't like it

One Comment

  1. Très bonne idée ce livre, moi qui n'aime pas les récits qui s'éternisent en longueur. Une ou deux nouvelles par jour, ça sera le rythme parfait pour moi, d'autant plus que je pense que je vais beaucoup apprécier cette alternance de narration humaine et animale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *