Beautiful Dark - Une déception évidente !

17/11/2013

81-6EE4opBL

Titre : Beautiful Dark Tome 1

Auteur : Jocelyn Davies

Editeur : Pocket Jeunesse

Prix : 16,50€

Parution : 20 juin 2013

Nombre de pages : 288 pages

Genre : Fantastique, Romance

Résumé : Le soir de son dix-septième anniversaire, Skye rencontre deux garçons aussi différents l’un de l’autre que le feu et la glace. Leurs points communs: une même attirance pour la jeune fille… et leur condition d’anges déchus. Mystérieux et réservé, Devin est un messager de l’Ordre qui contrôle le destin de chacun. Charmeur et amical, Asher est un partisan de la Rébellion qui défend le libre arbitre. Ils vont tous les deux chercher à séduire Skype, dont les pouvoirs sont encore ignorés de tous, et qu’elle-même ne maîtrise pas…

 

 

 

La couverture, le résumé, tout semble dire que Beautiful Dark est un roman qui pourrait me plaire, on nous promet du mystère, des anges déchus, et voir même un peu d’action, et pourtant la vérité est telle qu’il ne faut pas juger un livre à sa couverture. 

 

L’histoire commence bien, un soupçon de mystère, des personnages qu’on aurait pu croire attachants, mais malheureusement rapidement tout se gâte. Les personnages sont très stéréotypés, on va de cliché en cliché sans jamais vraiment évoluer dans l’histoire, on se retrouve une fois encore face à un trio amoureux, et on aurait tendance à croire que toute l’histoire repose uniquement sur ça. Le suspens et le mystère sont vite mis de côté et on trouve nos réponses dès la moitié du roman. 

 

On retrouve dans ce roman Sky, qui fête ses dix-sept ans quand on l’a retrouvé dans le livre, sa vie est banale, elle sort avec ses amis et vis avec sa Tante qui l’a recueillie après la mort de ses parents. Le personnage de Sky est très fade, elle a un manque certain de personnalité et elle n’a rien d’extraordinaire qui pourrait la faire sortir du lot, je l’ai trouvé horriblement ennuyeuse et sans intérêt. Même lorsqu’on en apprend un peu plus sur elle, je reste de marbre et je n’ai ressenti aucune compassion à son encontre et j’ai eu beaucoup de mal à l’apprécier. 

 

J’ai donc jeté mes espoirs sur Asher et Devin, les deux anges qui sont l’opposé l’un de l’autre, le gentil garçon et le bad boy. ( je vous avais dit que c’était rempli de stéréotypes ! ) Les deux garçons sont décrits comme mystérieux et torturés, habituellement ça me suffit pour aimer un personnage, mais là c’était abordé d’une manière que ça faisait vu et revues et je n’ai absolument pas accrochée. Le triangle amoureux qui se construit est complètement fade et sans intérêt et frôle la niaiserie à des kilomètres. 

 

Le monde que Jocelyn Davies tente de construire semble au premier abord sympathique et prometteur, il y a matière à faire, mais j’ai l’impression qu’elle a tué son idée dans l’oeuf et a vraiment mal maitrisé son entrée en matière, le livre manque de suspens, d’action ( il n’y en a pas tout simplement ) et l’ambiance qui devrait se dégager de cette histoire peine à se développer et je n’ai pas été une seule fois prise vraiment dans le récit. 

 

Il y a un véritable manque de construction dans le roman, et bien qu’il soit court il souffre de longueur, le roman donne l’impression qu’il n’est pas terminé, et bien que l’idée de base était bonne elle est malheureusement très mal développer, les personnages ne relèvent pas le niveau et on a a faire à des purs stéréotypes sans personnalité. Je ne lirais pas la suite c’est certain j’ai déjà eu beaucoup de mal à terminer ce livre. 

 

Blogueuse et YouTubeuse, j’étais une sims dans une autre vie, je souhaite me réincarner en Zombie après ma mort. Actuellement ? Je travaille à Poudlard, oui je sais, c’est cool !
0 I like it
0 I don't like it

2 Comments

  1. C'est vrai que la couverture fait plutôt envie, dommage que le livre n'ait pas été à la hauteur!

  2. Arf, encore cette histoire de triangle amoureux... Ils n'arrêteront donc jamais ? Ré-inventons les histoires d'amour, diantre ! ^^'
    Et encore un livre dont la littérature young adult & fantasy aurait bien pu se passer, d'ailleurs, si j'en crois ta chronique :) Dommage ! Parfois, je trouve qu'à trop vouloir en faire, il y a des créations inutiles qui se publient. Mais j'imagine qu'il n'est pas très aisé de rendre un personnage attachant...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *