Critique - La Stratégie Ender

27/11/2013

affiche.La-Strategie-Ender.52725

Titre : La Stratégie Ender

Réalisateur : Gavin Hood

Avec : Harrison Ford, Asa Butterfield, Hailee Steinfeld

Genre : Science-Fiction

Durée : 1h54

Nationalité : Américain

Sortie : 6 novembre 2013

Synopsis : Nouvellement enrôlé dans l’école de guerre terrienne déterminée à vaincre les Doryphores, peuple extra-terrestre avec lequel la planète Terre est désormais en guerre, Andrew « Ender » Wiggin se voit mis au défi de prouver ses capacités extraordinaires pour la stratégie au colonel Hyrum Graff, qui espère trouver en Ender un espoir pour l’humanité. À travers un film intelligent qui développe de nombreux aspects philosophiques tout en étant plein d’action, on grandit avec Ender qui en apprend plus tant au niveau de la stratégie qu’au niveau moral.

 

 

Bien que tout à fait étrangère au monde de la science fiction, je me suis laissée tenter par La Stratégie Ender. Étudiant actuellement les conflits internationaux, j’étais curieuse de voir si un film pouvait m’en apprendre plus sur la stratégie militaire. Réalisé par Gavin Hood et inspiré de la série Le Cycle d’Ender de l’écrivain Orson Scott Card, les deux heures que durent le film sont passées plus vite que je ne le pensais.

 

enders1

 

N’étant pas particulièrement attirée par le monde de la science-fiction, je serais passée à côté de ce film génial si une camarade de classe ne m’avait pas proposé d’aller le voir avec elle. Après avoir lu dans le synopsis à quel point la stratégie occupait une place importante dans ce film, la geek en moi s’est révélée plus qu’agréablement surprise !

 

Avec La Stratégie Ender, on retrouve de très bons acteurs (Harrison Ford, Asa Butterfield, Ben Kingsley) qui évoluent dans un univers très soigné aux effets spéciaux d’excellente qualité. Après avoir passé quelques longues minutes à me demander où j’avais bien vu Asa Butterfield (dans Hugo), j’ai pu apprécier de le voir grandir en tant qu’acteur. Sans avoir lu les livres de la série, j’ai trouvé que le personnage d’Ender possédait une profondeur que l’on trouve rarement dans les films fantastiques ou de SF.

 

 

enders2

 

Constamment à la recherche de réponses aux questions philosophiques qu’il se pose sur la violence et la compassion, on se reconnait facilement en Ender, un garçon intelligent et malin, qui n’hésite pas à se servir de ses connaissances en stratégie pour gagner sa place à l’académie.

 

Visuellement, c’est un film très bien réalisé, de la salle d’entraînement aux Doryphores, on se trouve plongé dans un univers de science-fiction qui n’a rien à envier aux autres. Malgré la place importante des débats philosophiques, Gavin Hood réussit à maintenir une allure qui empêchera quiconque de s’ennuyer devant son écran. Entre les alliances brisées, les amitiés nouées et les débats d’Ender, on est vite absorbé par le film.

 

enders3

 

Les fans d’Harrison Ford pourront apprécier un rôle qui change un peu de ses personnages cultes, tandis que Ben Kingsley se montre toujours aussi énigmatique. Vous verrez Asa Butterfield grandir et s’adapter à un rôle bien loin de celui d’Hugo, et vous retrouverez également la plus si petite Abigail Breslin avec plaisir.

Intelligent, plein d’action et visuellement parlant, La Stratégie Ender m’a convaincue de me jeter sur la série, moi qui ne suit pourtant pas adepte de science-fiction. À recommander à ceux qui aiment l’action, la stratégie, les vaisseaux spatiaux, les extra-terrestres ET qui veulent faire travailler leurs méninges en plus !

 

Entre mes lectures tard le soir et mes entraînements d’aviron tôt le matin, il est clair que la société en attend trop de moi en me demandant de travailler pendant la journée. En tant que docteur-ès du dodo, j’ai du mal à survivre une fois réveillée, et je passe donc mon temps à rêvasser quand je n’ai pas le nez dans un bouquin. Ou plusieurs. Dans différentes langues. Après tout, plus de langues = plus de bouquins !
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *